News

Passion

Portraits

Coups de coeur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau

Sortir de ma bulle pour les médias

31 octobre 2016

Arrivé en convoyage à bord du Mono BP VIII, 48h avant l’ouverture du Village du Vendée Globe aux Sables d’Olonne, le 15 octobre dernier, ces derniers jours passés ici ont marqué pour moi le lancement de la course de manière officielle.

Les médias profitent de ce moment encore un peu calme, pour faire leurs dernières grandes interviews. Comparé à mes 2 dernières participations au Vendée Globe, de ce côté là, je m’aperçois que j’arrive à prendre beaucoup plus de recul parce que je connais la difficulté du parcours et que je sais que tout ce qui peut être dit ou écrit avant de partir ne veut pas dire grand-chose. Ce qui va vraiment se passer, on le saura sur l’eau, c’est la course qui le décidera. Finalement je prends ça avec plaisir parce que c’est sympa d’expliquer et de raconter dans les médias comment on se prépare ou comment on doit vivre cette aventure.

Sortir de ma bulle        Sortir de ma bulle

Cette année, ce qui est différent c’est le fait d’avoir le statut de favori, je prends ça avec beaucoup de recul car ce n’est pas ça qui va me faire gagner le Vendée Globe, loin de là.

C’est agréable car je connais mieux les journalistes qu’il y a huit ans, c’est plus sympa.

Sortir de ma bulle pour répondre aux obligations médiatiques J’en ai rencontré beaucoup avant d’arriver en Vendée, et je préfère ne pas trop charger les  derniers jours avant le départ. Je rentre petit à petit dans ma bulle, je suis déjà dans ma course. Je n’arrive plus à m’ouvrir. J’ai moins envie de raconter comment se passe ma vie à bord, j’ai juste envie de penser à mon Vendée Globe, à la météo... Il y a un mois ou deux, j’avais même le temps de passer une heure ou deux avec certaines et certains d’entre eux, avec du temps, c’est beaucoup plus intéressant, ils apprennent des choses sur moi, c’est plus authentique qu’ici aux Sables d’Olonne en très peu de temps, surtout la dernière semaine.

Aujourd'hui, je suis de retour aux Sables d’Olonne pour la dernière semaine avant le départ. Je vais pouvoir profiter des derniers moments intimes en famille tout en restant concentré et reposé, et je vais travailler sur les dernières séances d’analyse météo. En parallèle, de très nombreux journalistes arrivent aux Sables d’Olonne et le planning des interviews est encore bien rempli mais cette fois-ci avec des rendez-vous plus courts !
 

Cette année, ce qui est différent c’est le fait d’avoir le statut de favori,
je prends ça avec beaucoup de recul car ce n’est pas ça qui va me faire gagner le Vendée Globe, loin de là.

copyright photos:  Easy Ride/BPCE

À découvrir également

Femmes d’à Bord : croisière 100 % féminine

La voile pour les femmes se développe...

En savoir plus
Partir une année en mer… en famille

Découvrez le projet de voyage en bateau de Damien et Laure avec leurs enfants...

En savoir plus
La voile olympique : supports et règles

Découvrez les supports et les règles de la voile aux JO...

En savoir plus