News

Passion

Portraits

Coups de coeur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau

La Mer en SoliDaire

Le « Coup de Cœur #PassionVoile », c'est quoi ? Chaque mois, la Banque de la Voile met à l'honneur une belle initiative en lien avec l'univers maritime. Elle vous fait découvrir des associations, des événements, des faits marquants ou des personnalités, en allant à la rencontre de celles et ceux qui partagent leur passion du grand large.

Ce mois-ci la Banque de la Voile vous fait découvrir l’association La Mer en SoliDaire, qui développe des projets de voile entre personnes valides et handicapées. 
Créée en 2009, à l’issue de la Mini Transat à laquelle certains de ses membres avaient participé dans le cadre du projet « Une transat en solidaire », elle associe dans ses valeurs esprit de partage, plaisir et convivialité.

 

Questions à Caroline Olagne, skipper professionnel et trésorière de l’association depuis 2011 :


Comment est née l’association La Mer en SoliDaire ?

" Cette association est en quelque sorte l’aboutissement de deux projets. Le premier, Des Voiles pour Passeraile, est un tour du monde entre 2003 et 2006 à bord du Kifouine (un petit voilier de 8,60m) de trois copains, qui au cours de l’aventure ont accueilli lors des escales 45 jeunes handicapés IMC (Infirmité Motrice Cérébrale) afin de partager leur passion de la navigation et leur faire découvrir de nouveaux horizons. Le deuxième projet, Une Transat en solidaire lors de la Mini Transat en 2009, soutenait le bateau Podorange dont l’équipage était constitué de personnes valides et handicapées. Suite à ces belles aventures, l’association a été créée pour garder cette dynamique et développer d’autres projets de partage autour de la navigation. "


Comment s’est ensuite développée l’association ?

" Nous sommes vraiment une bande de copains, donc le développement s’est fait tout naturellement, de projet en projet. Mais un évènement significatif pour la vie de l’association a été l’achat par deux membres fondateurs, de Podorange qui est un bateau de 20 mètres. C’est un support génial pour réellement partager la navigation, car les amis handicapés venaient jusque-là aux escales, mais sans pouvoir naviguer sur le bateau qui était trop petit. "

SoliDaire


Quel est l’objectif principal de l’association ?

" Nous essayons chaque année de monter ensemble des projets de navigation pour permettre à nos amis handicapés de pouvoir vivre leur passion de la voile. Bien entendu, les projets sont ouverts à quiconque souhaite participer. Par exemple en 2013, nous avions organisé un tour de Belle-Île avec pas moins de douze bateaux, dont 11 mis à disposition par des propriétaires. Le 12ème avait été loué par l’association pour être en quelque sorte le bateau amiral. C’était un Class40 de course (environ 12 mètres), avec à son bord un équipage entièrement féminin dont j’étais le skipper. Nous avions avec nous une jeune femme atteinte d’une sclérose en plaques passionnée de voile. Ce n’était pas une aventure exceptionnelle à proprement parler, mais cela avait demandé une organisation conséquente en terme de logistique afin de proposer les meilleures conditions possibles aux navigants handicapés. 
Nous souhaitons participer à ce type d’événements pour qu’il y ait le moins possible de frontières entre les personnes valides et handicapées, et que chacun puisse profiter équitablement de ces moments. Nous montrons ainsi que le handicap est une richesse et que nous arrivons à faire de belles choses ensemble en s’adaptant. "


Comment adaptez-vous les conditions de navigation à bord pour les personnes atteintes d’handicaps lourds ?

" Sur Podorange, un vrai travail d’ergonomie avait été réalisé ainsi qu’un système de levage pour déplacer les fauteuils roulants. Nous avons également trouvé des petites astuces qui peuvent s’adapter à tous les bateaux, comme par exemple des poufs malléables qui permettent d’être bien installé. Nous ne sommes pas allés au bout de notre idée d’installer la navigation par joystick comme cela se fait déjà, car le bateau nous semblait trop lourd (45 tonnes) pour cette solution. "


Quels sont vos projets à venir ?

" Nous avons généralement un grand projet que nous menons au printemps ou à l’automne. Le projet majeur de 2016 sera le tour de l’île de Ré le 11 juin, et nous préparons déjà celui de l’année prochaine qui sera d’aller naviguer dans la lagune de Venise. Autrement, une journée plongée sera organisée fin mai en région parisienne. Mais l’ambition à long terme serait de retourner au large, via une course comme une transatlantique, une transmanche, ou toute autre grande traversée. "

SoliDaire Mer


Comment s’articule l’association en interne ?

" Depuis nos deux grandes aventures fondatrices, nous avons dû revoir nos ambitions un peu à la baisse, étant donné que nous sommes tous bénévoles, qu’il n’y a pas de permanent, et que nos familles se sont soit créées soit agrandies, ce qui demande du temps et de l’énergie (rires). Il y a une cinquantaine de membres, dont neuf au conseil d’administration. Chaque année nous organisons notre assemblée générale à Paris, car nous sommes éparpillés entre Lorient, Nantes, et Paris principalement. "


Etes-vous en lien avec d’autres associations qui développent la voile handivalide ?

" C’est une de nos ambitions en effet. Nous entrons en contact avec le club nautique de Lorient ainsi que le centre de Kerpape (Centre Mutualiste de Rééducation et de Réadaptation Fonctionnelles basé à Ploermel) qui accueille des jeunes avides de navigation. L’idée est d’ouvrir les projets de notre association, à l’image de ce que nous avions fait pour le tour de Belle-Île. "


Comment peut-on soutenir La mer en SoliDaire ?

" Actuellement, deux membres de l’association mettent leurs bateaux (un Centurion 32 et un Ovni 32) à disposition, mais nous avons néanmoins dernièrement lancé un appel aux propriétaires de bateaux pour qu’ils nous les prêtent, avec ou sans skipper. Financièrement nous avons toujours besoin de soutien, notamment pour assurer la logistique lors de nos projets, la location de bateaux et parfois de logements. Pour faire un don ou nous contacter, il suffit de passer par notre site. "


Retrouvez toute l’actualité de La mer en SoliDaire sur le site internet et la page facebook de l'association !

Mer SoliDaire

Photos