News

Passion

Portraits

Coups de coeur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau

Projeto Grael

Le « Coup de Coeur #PassionVoile », c'est quoi ? Chaque mois, La Banque de la Voile met à l'honneur une belle initiative en lien avec l'univers maritime. Elle vous fait découvrir des associations, des événements, des faits marquants ou des personnalités, en allant à la rencontre de celles et ceux qui partagent leur passion du nautisme.

A l’occasion des Jeux Olympiques de Rio, la Banque de la Voile vous fait découvrir Projeto Grael. Du nom des célèbres frères champions de voile brésiliens, cette organisation a pour objectif d’aider les enfants défavorisés de Rio de Janeiro en les impliquant sportivement et professionnellement dans l’univers nautique.

Rencontre avec Christa Vogel Grael, responsable administrative de l’association.

 

Présentez-vous, quel est votre rôle dans l’association ?

" Je suis Christa Vogel Grael, en charge de l’administration et épouse d’Axel Grael, le président de l’institut Rumo Nautico et grand frère de Torben et Lars Grael."

 

Parlez-nous de l’association.


" L’institut Rumo Nautico (l’organisation qui porte le Projet Graël) est fondé sur l’idée que la navigation aide à la sociabilisation par son aspect éducatif et par les qualifications professionnelles qu’elle engendre. L’objectif est de permettre l’intégration sociale d’adolescents issus de familles en difficulté, en les impliquant dans l’univers de la voile et en les faisant entrer sur le marché du travail nautique. "

 

Comment est née cette association ?


" En juillet 1996, à la veille des Jeux Olympiques d’Atlanta, un groupe de marins mené par les médaillés olympiques brésiliens Torben et Lars Grael, ainsi que Marcelo Ferreira, ont proposé l’idée d’une école de voile pour les élèves d’écoles publiques à l’ancien maire de Niteroi (ville voisine de Rio de Janeiro). C’est seulement après 1998 que les obstacles administratifs ont été dépassés et qu’a commencé l’organisation avec l’achat par Niteroi City Hall des premiers équipements et le recrutement des premiers membres de la si attendue école publique de voile. "

 

" Ils appartiennent à une famille traditionnelle de marins mais leurs médailles olympiques ont permis d’augmenter leur popularité. "

Christa Vogel Grael

 

Que représente la famille Grael dans le monde nautique au Brésil ?


" Les frères Grael, comme ils sont souvent appelés, ont joué un rôle important en donnant une meilleure visibilité à la voile au Brésil. Ils appartiennent à une famille traditionnelle de marins mais leurs titres et médailles olympiques ont permis d’augmenter leur popularité. Leurs oncles, Axel et Erik Schmidt (connus comme les jumeaux Schmidt) ont été 3 fois champions du Monde de Snipe (dériveur) en 1961, 1963 et 1965, et étaient parmi les premiers athlètes brésiliens à atteindre les plus grands titres internationaux, tous sports confondus. "

La troisième génération de la famille Grael était également représentée aux Jeux Olympiques de Rio avec Martine, fille de Torben . Cette dernière a remporté la médaille d’or en 49er FX.

 

Par quels moyens aidez-vous les jeunes de Rio de Janeiro ?


" Le Projet Grael veut offrir aux jeunes brésiliens l’opportunité d’accéder à l’éducation et à la socialisation à travers le monde nautique et ses différents supports en encourageant la pratique de ces sports. L’association contribue à promouvoir les opportunités professionnelles liées au monde marin et à entraîner les étudiants en leur facilitant l’accès à des professions concrètes.

L’association a été une pionnière dans l’usage du bateau comme outil éducatif. La voile est un sport qui permet une constante stimulation de l’estime de soi et de la force de caractère. En effet, à la barre d’un bateau, les gens se sentent confiants et puissants. De plus, le projet a lui-même développé des compétences professionnelles dans la construction et le marché nautique en créant des ateliers de charpente, de fibre de verre, de couture, de mécanique et d’électronique. L’activité nautique offre un marché direct et indirect, large et diversifié, qui engendre une forte demande de professionnels qualifiés. La pratique de la voile sportive dans l’association ajoute des moyens d’apprentissage et augmente la motivation.
"

projeto grael
 

" Nous nous efforçons de véhiculer 4 principes : la culture de la paix, la citoyenneté, le leadership et le travail d’équipe. "

Christa Vogel Grael

 

Décrivez les activités et notamment les trois piliers de l’association : l’insertion professionnelle, les sports nautiques, et l’environnement.


" La méthodologie du Projet s’appuie sur le développement sportif, la formation professionnelle, et l’éducation environnementale. Les élèves d’écoles publiques, entre l’âge de 9 et 29 ans, sont intégrés dans des modules semi-annuels en fonction des particularités de chaque activité. Chaque semestre, nous ouvrons les classes en fonction des demandes. Cependant, les programmes ne sont pas rigides, et l’organisation des cours et des classes est tout à fait adaptable. La formation professionnelle ne commence pas avant 16 ans.

Dans un univers professionnel large, il y a de nombreuses opportunités pour les marins, les gardiens de hangars, les arbitres de régates, les menuisiers, les mécaniciens navals, ainsi que bien d’autres domaines techniques ou encore le management. Nous nous efforçons de véhiculer 4 principes : la culture de la paix, la citoyenneté, le leadership et le travail d’équipe, et l’éducation environnementale avec un effort sur les déchets flottants dans la baie de Guanabara. "

 

Comment est organisée l’association en interne ?


" Nous sommes une organisation à but non lucratif dirigée par . Nous avons régulièrement des stagiaires et des volontaires qui viennent nous aider. "

 

L’association a-t-elle prévu quelque chose de particulier avec les Jeux Olympiques à Rio cet été ?


" Une partie de notre équipe a été amenée à travailler pour le Comité Olympique de Rio 2016, et nous nous sommes investis dans un projet qui consistait à organiser avec des classes d’écoles un grand nettoyage des plages polluées par des déchets plastiques pendant les Jeux Olympiques. "

 

Comment peut-on soutenir Projeto Grael ?


" Nos activités sont financées à 80% par les fonds d’aide de la loi Sport Incentive du gouvernement fédéral, et les 20% restant doivent être assurés par l’apport direct du sponsoring d’entreprise et les donations de particuliers. "

Photos