News

Passion

Portraits

Coups de coeur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News
The Transat... là où tout a commencé
Passion
L'histoire de la légendaire transatlantique et de ses héros...
The Transat... là où tout a commencé
Naviguer en toute sécurité, c’est élémentaire !
Passion
Quelques rappels fondamentaux pour naviguer dans les meilleures conditions...
Naviguer en toute sécurité, c’est élémentaire !

Armel Le Cléac’h : « The Transat est une course hors norme ! »

En ce 8ème jour de mer, Armel a choisi de naviguer le plus au Nord de la flotte pour aller toucher, le plus tôt possible, un vent plus fort. Ce choix parait payant car son avance sur PRB augmente d’heure en heure pour atteindre 70 milles au pointage de 15h. A 900 milles de New-York chaque mille grappillé sur ses concurrents est bon à prendre car l’arrivée s’annonce peu ventée…

Publication :

Dernière modification :

Par :

« J’ai connu une nuit un peu pénible avec le franchissement de cette dorsale, et beaucoup de transitions peu ventées, avec un vent qui retombe, des grains et derrière encore des calmes. Ça repart depuis peu. Le jeu de l’élastique se poursuit avec Vincent et Jean Pierre. Je suis le premier à entrer dans la « molle », mais aussi le premier à en ressortir, comme en ce moment où l’écart grandit de nouveau en ma faveur…. J’ai à peu près 5 heures d’avance et ça repart par devant. Il reste encore trois jours de course. Il faut rester au taquet ! » raconte Armel.

Encore trois jours…

C’est un final à suspense qui s’annonce tant sont proches les vitesses des Imoca à ces allures travers au vent. C’est à l’instinct de régatier, de guerrier que va se jouer la maîtrise du pouvoir au large de la Nouvelle-Angleterre, au moment où trafic maritime, brume et courants vont se conjuguer pour rendre la vie encore plus difficile aux solitaires. « The Transat est une course hors norme. » résume le skipper de Banque Populaire VIII. «  On ne s’ennuie pas ! Notre trace n’est pas du tout directe. On a écrit notre nom sur la carte ! On doit composer avec cette météo ! Beaucoup de choix stratégiques et peu de répit pour se reposer.  On a eu tous les types de météo en un laps de temps très court. »

Et de conclure :

« Il faut être à fond jusqu’au bout car personne ne lâchera le morceau. Je continue ma route en m‘appliquant dans les manœuvres, dans la gestion du bateau et dans l’élaboration de la stratégie. »

Position de 17h :

1- Armel Le Cléac'h (Banque Populaire) à 891 milles de l'arrivée

2- Vincent Riou (PRB) à 89 milles de leader 
3- Jean-Pierre Dick (St Michel - Virbac) à 168,2 milles du leader

 

Crédits photos : 

BPCE

Y.Zedda/BPCE

À découvrir également

Focus sur la pointe de la Torche, un haut lieu de la glisse
Passion
Focus sur la pointe de la Torche, un haut lieu de la glisse
Située à l’extrémité sud de la baie d’Audierne (Finistère sud), la pointe de la Torche est fortement exposée aux vagues et aux vents. Cette presqu’île jouit d’une réputation internationale auprès des amateurs de glisse depuis une inoubliable compétition de windsurf organisée en 1986 dans des conditions dantesques. Mais nul besoin d’être professionnel pour profiter toute l’année de ce site du bout du monde à la beauté brute. De fait, la Torche est LE spot breton pour se régaler en windsurf, surf,  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
Les nouvelles vies des phares
Passion
Les nouvelles vies des phares
Depuis la dernière grande vague d’automatisation dans le début des années 1990, les phares sont peu à peu devenus des objets de patrimoine à protéger. A une époque où les dispositifs électroniques d’aides à la navigation se multiplient, l’intérêt du grand public pour ces édifices fascinants ne diminue pas, bien au contraire. Tout en conservant leur fonction initiale, beaucoup entament une « deuxième vie » grâce à l’instauration d’usages alternatifs. Le point avec Vincent Guigueno,  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
Le recyclage des bateaux en fin de vie
Passion
Le recyclage des bateaux en fin de vie
Près de 20 000 bateaux arrivent en fin de vie chaque année. Et comme une coque en polyester ou en aluminium n’est pas biodégradable, des solutions se sont imposées pour dépolluer et déconstruire. Plusieurs entreprises privées se sont donc spécialisées dans le recyclage, que ce soit pour les coques, les mâts et les voiles ; et la Fédération Française de Voile, via son département développement, poursuit une campagne de sensibilisation à travers son réseau des Écoles Françaises de Voile. On  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions