News

Passion

Portraits

Coups de coeur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News
Les Écoles Françaises de Voile
Passion
La sensation, la performance et l'exploration, tout savoir sur les Ecoles Françaises de Voile...
Les Écoles Françaises de Voile
Quand France renaît de ses cendres…
Passion
La seconde vie d'un voilier de légende...
Quand France renaît de ses cendres…

Championnats du Monde RS:X : Pierre Le Coq 6ème et Louis Giard 7ème

Les Championnats du Monde RS:X se sont achevés aujourd’hui à Enoshima au Japon, futur plan d’eau des prochains Jeux Olympiques. Après une semaine de compétition de petit temps, les grands vainqueurs ont été désignés. Côté français, le médaillé de bronze des Jeux de Rio, Pierre Le Coq et son compatriote Louis Giard terminent tous les deux dans le top 10, respectivement à la 6ème et 7ème place.

Publication :

Dernière modification :

Par :

Pierre Le Coq réalise la meilleure performance française de ces Championnats du Monde, en terminant à la 6ème place du classement général, un résultat satisfaisant pour le Briochin pour son retour à la compétition après une année plus légère. « La semaine a été très particulière et c’est bien la première fois que nous faisons un Mondial sans une manche de planning ! Nous avons effectivement eu majoritairement du petit temps, entre 5 et 9 nœuds de vent. Ce n’était pas forcément ce à quoi je m’attendais car pendant le bloc d’entraînement qui a précédé le Championnat du Monde, nous avions eu un peu de tout. Mais je suis quand même plutôt content de finir 6ème.

Louis Giard, de son côté, termine juste derrière Pierre à la 7ème place de ces Championnats du Monde. En tête à l’issue des deux premiers jours, le Champion d’Europe en titre n’a pas aussi bien négocié la phase de qualification. « Je suis forcément un peu déçu, car même si j’ai bien commencé, j’ai fait des erreurs qui m’ont enlevé toute chance de podium. Sur la première phase de compétition, j’étais en confiance et cela confirmait ma bonne forme du moment, et sur la seconde phase j’ai pris des départs très moyens, qui m’ont relégué plus loin au général.

Enfin, à noter que le Français Adrien Mestre termine sur le podium des moins de 21 ans, à la seconde place chez les hommes et Bérénice Mège à la troisième place des moins de 21 ans chez les femmes.

 

Les résultats :

 

RS:X hommes

1er – CHN – Bing Ye – 51 points

2ème – SUI – Mateo Sanz Lanz – 53 points

3ème – CHN – Mengfan Gao – 68 points

6ème – FRA - Pierre Le Coq (CMV St Brieuc / Armée de Champions) – 75 points

7ème – FRA - Louis Giard (YC Carnac) – 80 points

13ème – FRA - Thomas Goyard (A. Caledonienne P.A.V) – 113 points

 

RS:X femmes

 

1ère – CHN – Peina Chen – 44,7 points

2ème – CHN – Jiahui Wu – 50 points

3ème – Yunxiu Lu – 56 points

12ème – FRA – Hélène Noesmoen (SN Sablais) – 99 points

 

À découvrir également

Le recyclage des bateaux en fin de vie
Passion
Le recyclage des bateaux en fin de vie
Près de 20 000 bateaux arrivent en fin de vie chaque année. Et comme une coque en polyester ou en aluminium n’est pas biodégradable, des solutions se sont imposées pour dépolluer et déconstruire. Plusieurs entreprises privées se sont donc spécialisées dans le recyclage, que ce soit pour les coques, les mâts et les voiles ; et la Fédération Française de Voile, via son département développement, poursuit une campagne de sensibilisation à travers son réseau des Écoles Françaises de Voile. On  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
La saga des Pen Duick
Passion
La saga des Pen Duick
L’histoire des Pen Duick est indissociable de celle du marin qui les a rendus mythiques, Eric Tabarly. Pendant 60 ans, de 1938 à 1998, année de sa disparition, Tabarly a sillonné les mers du globe à bord de cette lignée de six voiliers, avec à la clé beaucoup de plaisir, de nombreux succès et quelques déceptions. Véritable visionnaire, le célèbre marin a imaginé sur ses bateaux des innovations que l’on retrouve sur les machines actuelles de course au large. Aujourd’hui, cinq des six Pen Duick naviguent  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
Le cap Horn
Passion
Le cap Horn
El Cabo de Hornos disent les Chiliens ! C’est une terrifiante dent prolongeant l’Amérique du Sud en terre de feu. Il sépare l’Océan Pacifique de l’Atlantique sud et plonge par presque 56 degrés sud. Le cap Horn est le plus célèbre et le plus redouté des caps à franchir pour un marin Quand on regarde un planisphère à l’échelle de la planète, le « Horn » en est presque à toucher le détroit de Drake marquant le continent antarctique. Le passage est étroit, les tempêtes  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions