News

Passion

Portraits

Coups de coeur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau

Erwan Tabarly de retour à bord du Mono BP VIII !

Retour aux news
C’est la rentrée pour le Mono Banque Populaire VIII. Tout juste sorti de son chantier d’été, le voilier embarquait hier après-midi à son bord Armel Le Cléac’h, tout juste rentré du Brésil où il a soutenu l’équipe de France de Voile aux Jeux Olympiques, mais aussi Erwan Tabarly. Suppléant d’Armel pour le prochain Vendée Globe, le co-skipper de la dernière Transat Jacques Vabre va ainsi naviguer quatre jours à la barre et sous le regard avisé d’Armel, en vue de sa qualification.

Erwan Tabarly : « Je suis ravi d’être de retour à bord du Mono BP VIII, sur lequel je n’ai pas encore navigué cette année. L’objectif de ces quatre jours en mer est de me qualifier en tant que suppléant d’Armel au cas où, et il faut pour cela que je fasse un certain nombre de milles en solitaire. Depuis ma dernière navigation sur le bateau lors de la Transat Jacques Vabre, il y a eu quelques modifications notamment au niveau de la structure, et j’ai hâte de tester ça. En théorie je n’aurai pas de rôle à jouer lors du prochain Vendée Globe, donc je ne dois pas me mettre trop de pression ; mais il faut quand même que je sois concerné et que je sois en mesure d’être performant. »
 

Armel Le Cléac’h : « Cette qualification d’Erwan s’annonce très bien, avec du beau temps et du vent présent mais modéré. Je n’ai pas beaucoup eu le temps de souffler car je rentre tout juste de Rio, mais Erwan sera à la manœuvre et je serai là en tant qu’observateur et pour partager avec lui mon expérience du bateau. Nous avons déjà fait une transatlantique ensemble, donc il n’arrive pas en terrain inconnu, et je suis ravi de repartir en mer avec lui. »



Début donc de la dernière ligne droite avant le départ du Vendée Globe le 6 novembre prochain. Armel et le Mono Banque Populaire VIII commenceront dès la semaine prochaine un stage d’entraînement au Pôle Finistère Course au Large, et pour le skipper de Banque Populaire « la pression va monter tout doucement, on va se remettre dans le match au fil des jours qui finalement vont passer très vite. »

 

Armelerwanarmel et erwan

À découvrir également

New York : lieu incontournable de la voile

Venez en apprendre plus sur New-York et son rapport avec la course au large...

En savoir plus
Une Ecole Française de Voile « phare » en Bretagne Sud

Découvrez le Yacht Club de Carnac...

En savoir plus
Un projet de drones marins pour dépolluer les océans

Avec le concept Protei, Cesar Harada, jeune homme franco-japonais, veut contribuer à dépolluer les o

En savoir plus
Toutes les passions