News

Passion

Portraits

Coups de coeur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News
Un voilier innovant typé pour le Vendée Globe
Passion
Tout savoir sur le Mono Banque Populaire VIII...
Un voilier innovant typé pour le Vendée Globe
Naviguer en toute sécurité, c’est élémentaire !
Passion
Quelques rappels fondamentaux pour naviguer dans les meilleures conditions...
Naviguer en toute sécurité, c’est élémentaire !

Erwan Tabarly de retour à bord du Mono BP VIII !

C’est la rentrée pour le Mono Banque Populaire VIII. Tout juste sorti de son chantier d’été, le voilier embarquait hier après-midi à son bord Armel Le Cléac’h, tout juste rentré du Brésil où il a soutenu l’équipe de France de Voile aux Jeux Olympiques, mais aussi Erwan Tabarly. Suppléant d’Armel pour le prochain Vendée Globe, le co-skipper de la dernière Transat Jacques Vabre va ainsi naviguer quatre jours à la barre et sous le regard avisé d’Armel, en vue de sa qualification.

Publication :

Dernière modification :

Par :

Erwan Tabarly : « Je suis ravi d’être de retour à bord du Mono BP VIII, sur lequel je n’ai pas encore navigué cette année. L’objectif de ces quatre jours en mer est de me qualifier en tant que suppléant d’Armel au cas où, et il faut pour cela que je fasse un certain nombre de milles en solitaire. Depuis ma dernière navigation sur le bateau lors de la Transat Jacques Vabre, il y a eu quelques modifications notamment au niveau de la structure, et j’ai hâte de tester ça. En théorie je n’aurai pas de rôle à jouer lors du prochain Vendée Globe, donc je ne dois pas me mettre trop de pression ; mais il faut quand même que je sois concerné et que je sois en mesure d’être performant. »
 

Armel Le Cléac’h : « Cette qualification d’Erwan s’annonce très bien, avec du beau temps et du vent présent mais modéré. Je n’ai pas beaucoup eu le temps de souffler car je rentre tout juste de Rio, mais Erwan sera à la manœuvre et je serai là en tant qu’observateur et pour partager avec lui mon expérience du bateau. Nous avons déjà fait une transatlantique ensemble, donc il n’arrive pas en terrain inconnu, et je suis ravi de repartir en mer avec lui. »



Début donc de la dernière ligne droite avant le départ du Vendée Globe le 6 novembre prochain. Armel et le Mono Banque Populaire VIII commenceront dès la semaine prochaine un stage d’entraînement au Pôle Finistère Course au Large, et pour le skipper de Banque Populaire « la pression va monter tout doucement, on va se remettre dans le match au fil des jours qui finalement vont passer très vite. »

 

Armelerwanarmel et erwan

À découvrir également

Maewan : un voyage extrême de quatre années
Passion
Maewan : un voyage extrême de quatre années
Maewan est une aventure à la fois unique et extraordinaire. Baptisée du nom du bateau, elle embarque des marins et des montagnards très expérimentés qui ont décidé d’explorer des mers et des terres peu connues, à bord d’un solide croiseur de 11 mètres. L’objectif : naviguer loin, réaliser des premières, découvrir les régions polaires… Cet incroyable périple de 66 000 kilomètres (35 600 milles marins) - soit bien plus que la distance d’un tour du monde (24 000 milles, 44 500 kms) -  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
L’activité Handivoile en France
Passion
L’activité Handivoile en France
Comme le dit Damien Seguin, coureur au large et figure majeure de la voile handisport Française « la mer n’appartient à personne ». Souhaitant prouver que chacun peut pratiquer des sports nautiques et prendre du plaisir sur l’eau, qu’il soit valide ou non, la Fédération Française de Voile œuvre ainsi pour favoriser la pratique en loisir et en compétition de personnes en situation de handicap. Avec un crédo : proposer au maximum une pratique mixte valides/handicapés. En France, plus de 300 clubs  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
Mondial 2013 49ER et49ERFX à Marseille
Passion
Marseille, port olympique
Du 26 juillet au 11 août 2024, la cité phocéenne accueillera les épreuves de voile olympique ; une première depuis un siècle où la voile se disputait alors sur la Seine à Meulan près de Paris lors des JO de 1924. Il se dit que les Marseillais, si amoureux de leur ville, déclarent posséder « la plus belle rade du monde », on ne peut pas leur donner tort. Ce n’est pas surprenant si le CIO (Comité International Olympique) a choisi ce site exceptionnel face à de solides candidats tels  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions