News

Passion

Portraits

Coups de coeur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News
Élevé à la beauté de la baie de Morlaix !
Passion
La baie de Morlaix racontée par Armel Le Cléac'h...
Élevé à la beauté de la baie de Morlaix !
Le Trophée Jules Verne en trois chapitres
Passion
Découvrez toute l'histoire du célèbre Trophée Jules Verne...
Le Trophée Jules Verne en trois chapitres

A la latitude des Sables d’Olonne

Ce matin, Armel Le Cléac’h a franchi la latitude 46° Nord, celle des Sables d’Olonne. Mais la route directe en direction de la ligne d’arrivée étant barrée par une bulle de vent faible, le skipper du Mono Banque Populaire VIII est contraint de monter très nord, probablement à l’entrée de la Manche, avant de pouvoir plonger sur les Sables d’Olonne dans un vent de nord-est glacial. Séparé de 75 milles ce matin, le gallois Alex Thomson (Hugo Boss) devrait sensiblement suivre la même route qu’Armel. L’arrivée des deux leaders est prévue jeudi 19 janvier entre 13h et 18h.

Publication :

Dernière modification :

Par :

Si l’on regarde de plus près la cartographie, on s’aperçoit rapidement que le Mono Banque Populaire s’éloigne de la route directe qui le mène aux Sables d’Olonne afin de virer plus nord et retrouver un vent plus soutenu. Alex Thomson, quant à lui, suit la route d’Armel, mais étant positionné 75 milles dans son étrave, il devrait lui aussi franchir la latitude des Sables d’Olonne dans les prochaines heures et sera donc, mathématiquement, plus proche qu’Armel de l’arrivée. L’écart devrait donc sensiblement se réduire durant la journée. Mais en voile, la route la plus directe n’est pas forcément la plus rapide… C’est pourquoi les deux leaders choisissent d’aller virer beaucoup plus au nord des Sables d’Olonne. Et à Ronan Lucas, directeur du Team Banque Populaire de préciser : « Le vent devrait mollir dans la journée pour Armel. Alex va une nouvelle fois revenir sur nous à environ 30 milles. Armel devrait virer de bord demain en milieu de journée. Il sera au près et gardera cette allure jusqu’à l’arrivée ».

Cet ultime virement de bord, après plus de 72 jours de course s’annonce décisif ! Le skipper de la Banque de la Voile devra rester très vigilant. De son côté,  Alex Thomson tentera tout jusqu'au bout. Pour Alex comme pour Armel, la lutte finale est engagée, elle est intense et ne prendra fin que dans deux jours, quand ce Vendée Globe désignera un seul vainqueur.

CLASSEMENT DE 12h :
1 - Armel Le Cléac'h - BANQUE POPULAIRE à 515 milles de l'arrivée. 
2 - Alex Thomson - HUGO BOSS à  72 milles du leader
3 - Jérémie Beyou - MAITRE COQ à  843 milles du leader
4 - Jean-Pierre Dick - ST MICHEL - VIRBAC à 1 706 milles du leader
5 – Jean Le Cam - FINISTERE MER VENT à 1 827 milles du leader

À découvrir également

The Transat... là où tout a commencé
Passion
The Transat... là où tout a commencé
Dès 1960, cette course a accompagné la saga de la plaisance et marqué les grands débuts des transatlantiques en solitaire. Se disputant à l’origine entre Plymouth, en Angleterre, et New York, puis vers Newport et Boston, elle a révélé d’immenses marins : Francis Chichester, Eric Tabarly, Phil Weld, Alain Colas, Philippe Poupon, Loïck Peyron… Elle a beaucoup changé d’appellation au fil des éditions et s’est même arrêtée un temps, avant de repartir de plus belle cette année, cinquante-six ans  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
Les bateaux à foils en plein décollage
Passion
Les bateaux à foils en plein décollage
S’affranchir du principe d’Archimède, ne plus flotter sur l’eau mais voler : le rêve est ancien, il est même centenaire… Si le premier « vol » d’une maquette de bateau (1,50 m) a eu lieu en 1913, c’est tout juste un siècle plus tard que la 34e America’s Cup a donné un grand coup de fouet au concept en mettant sur le devant de la scène nautique mondiale d’impressionnants catamarans à foils, les AC72. Aujourd’hui, il n’y a pas que les machines de la Coupe ou certains IMOCA du Vendée  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
La voile olympique : supports et règles
Passion
La voile olympique : supports et règles
Les dix séries olympiques, présentées par Guillaume Chiellino, directeur des Equipes de France de voile : Nacra 17 (mixte) « Avec le Nacra 17, on assiste au retour du catamaran aux Jeux (le Tornado avait été retiré du programme après les JO de Pékin) et à l’arrivée du mixte en voile olympique sur un support spectaculaire qui permet de faire de belles images. C’est un bateau qui nécessite de prendre de bons départs et d’aller vite, il faut que le barreur soit un sacré pilote,  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions