News

Passion

Portraits

Coups de coeur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau

Loïck Peyron à la barre de Pen Duick II…

Retour aux news
Loïck Peyron à la barre de Pen Duick II…
Loïck Peyron est actuellement situé au nord et à l’arrière de la flotte des concurrents de The Transat bakerly, navigant à une vitesse moyenne de 8,6 nœuds. Cette fois-ci, le navigateur baulois, triple vainqueur et tenant du titre de cette prestigieuse épreuve transatlantique, a choisi de rallier New York, en « mode hors course », à bord du bateau de légende Pen Duick II, en configuration d’origine.

Un rêve que Loïck a souhaité dédier à Eric Tabarly, célèbre marin français, vainqueur en 1964 de la Transat Anglaise (devenue aujourd’hui The Transat), à bord de Pen Duick II justement.

Si on a davantage l’habitude de voir Loïck Peyron à l’avant et très souvent en position de leader, il semble que le skipper, originaire du Pouliguen, a un grand plaisir à naviguer dans ces conditions, sans pression de la compétition mais tout de même face aux mêmes éléments météorologiques que les concurrents. Il racontait hier, dans son journal de bord de quelle manière il régate à sa façon: « tous les torchons sont en l'air, le vent est enfin revenu, mais juste dans les fesses, alors c'est la journée du grand déballage: artimon, voile d étai, grand voile, trinquette et spi, le tout nous fait bien dans les 140 m2. Soit un peu plus que la plus petite voile du maxi tri Banque Populaire avec lequel nous détenons le Jules Verne, édifiant! C'est un vrai bonheur de le régler en symbiose avec les voiles. Bref, nous avons du retard sur Eric, je ne m'attendais pas à cette motivation là, mais c'est un fait, la régate est serrée! »

L’histoire des Pen Duick est indissociable de celle du marin qui les a rendus mythiques, Eric Tabarly. Pendant 60 ans, de 1938 à 1998, année de sa disparition, Tabarly a sillonné les mers du globe à bord de cette lignée de six voiliers, avec à la clé beaucoup de plaisir, de nombreux succès et quelques déceptions. Véritable visionnaire, le célèbre marin a imaginé sur ses bateaux des innovations que l’on retrouve sur les machines actuelles de course au large. Aujourd’hui, cinq des six Pen Duick naviguent encore.
A découvrir dans la rubrique PASSION dédiée.

Les Banques Populaires, mécènes de l'Association Eric Tabarly

En 2003, la Banque Populaire a décliné son implication dans l’univers de la voile notamment à travers le mécenat, lancé en 2003, avec l’Association Eric Tabarly. La Banque de la Voile s’est engagée auprès d’elle afin de participer à son action pédagogique et d’aider à la restauration des mythiques Pen Duick.

En soutenant l’Association Eric Tabarly, les Banques Populaires montrent leur attachement à l’histoire de leur territoire mais aussi leur implication dans la préservation des patrimoines maritimes. Avec plus d’un siècle d’existence pour la célèbre « Mésange à tête noire » et des histoires de mer qui ont fait rêver des générations de navigateurs, la flotte des Pen Duick fait partie du patrimoine national. Les Banques Populaires affirment avec ce mécénat leur volonté de faire perdurer l’héritage d’Eric Tabarly et de le partager avec tous.

Crédits photos :

Archives Bernard Rubinstein

V.Curutchet

À découvrir également

Quand France renaît de ses cendres…

La seconde vie d'un voilier de légende...

En savoir plus
10 questions sur les tours du monde en compétition

Comprendre les différents Tours du monde...

En savoir plus
L’activité Handivoile en France

Une pratique de la voile dans la mixité.

En savoir plus
Toutes les passions