News

Passion

Portraits

Coups de coeur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau

Placement stratégique

Retour aux news
Bien qu’Armel Le Cléac’h ait repris plus de 30 milles à son principal poursuivant Alex Thomson (Hugo Boss), le skipper du Mono Banque Populaire VIII navigue dans un vent assez faible et progresse difficilement vers le Nord. Croyant hier être sorti du Pot au noir, Armel a dû batailler, encore cette nuit, avec des grains et un vent mollissant. Fort heureusement, ce matin, l’horizon se dégage et Armel navigue dans un vent de secteur Est plutôt régulier. Il possède au pointage de 12h près de 100 milles d’avance sur Alex Thomson et navigue 2 nœuds plus vite...
V.Curutchet / BPCE

Joint ce matin en vacation, Armel raconte : « On attend toujours le vent, c’est  assez faible. Entre les fichiers que l’on reçoit et ce que l’on rencontre sur l’eau, c’est différent. C’est difficile de progresser vers le nord, ce n’est pas très rapide. On est dans une situation météo vraiment anormale pour cette période de l’année et je ne sais pas pourquoi, ça sort de mes compétences en météo (rire). Physiquement je tiens le coup, je n’ai pas de grosses manœuvres à faire, c’est plutôt plein de petits réglages, c’est plus mentalement que c’est difficile. Voir qu’Alex s’est mieux sorti du Pot au noir que moi c’est dur à avaler, mais c’est comme ça. Pour l’instant on est devant, il faut conserver cette avance ! » 

Depuis maintenant 48h, les deux leaders ne se quittent plus d’une semelle. Tous deux sont tribord amures et évoluent exactement à la même longitude : 29°57 Ouest. Autrement dit Hugo Boss n'a d'autre choix, pour le moment, que de se contenter de suivre le Mono Banque Populaire VIII. Avec un peu moins de 100 milles d’écart, il n'y a pas d'options à prendre au moins pour les 48 heures à venir…

Il faut donc noter que le skipper de La Banque de la Voile au-delà de suivre sa route qui le mène jusqu’aux Sables d’Olonne, regarde également ce qu’il se passe dans son sillage pour ne laisser aucune ouverture possible au Gallois. Et à l’organisation de rappeler ce matin dans son communiqué de presse : « Dans ces conditions de course de vitesse pure, on vous laisse tirer des plans sur la comète : oui le bateau de Thomson va parfois très vite et oui on a vu de bien plus grands écarts fondre comme neige au soleil. Mais oui aussi reprendre 90 milles à un Le Cléac'h qui excelle à « garder au chaud » son adversaire - ne serait-ce que sur quelques longueurs comme il l'a souvent fait en Figaro - ne va vraiment pas être simple »

CLASSEMENT DE 12H : 
1 - Armel Le Cléac'h - BANQUE POPULAIRE à 2 604  milles de l'arrivée. 
2 - Alex Thomson - HUGO BOSS à  99,5 milles du leader
3 - Jérémie Beyou - MAITRE COQ à  604 milles du leader
4 - Jean-Pierre Dick - ST MICHEL - VIRBAC à 1 251 milles du leader
5 – Jean Le Cam - FINISTERE MER VENT à 1 435 milles du leader

À découvrir également

Naviguer en toute sécurité, c’est élémentaire !

Quelques rappels fondamentaux pour naviguer dans les meilleures conditions...

En savoir plus
Une Ecole Française de Voile « phare » en Bretagne Sud

Découvrez le Yacht Club de Carnac...

En savoir plus
Le mécanisme des marées

Comprendre le mécanisme des marées

En savoir plus
Toutes les passions