News

Passion

Portraits

Coups de coeur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau

Retour sur la victoire d'Armel au Défi Azimut

Retour aux news
Armel Le Cléac’h a, samedi peu avant midi, franchi en vainqueur la ligne d’arrivée de la grande course en solitaire du Défi Azimut. Il a bouclé les 234 milles du parcours au large de l’île de Groix en 18 heures, 48 minutes et 26 secondes, à la moyenne de 12,46 noeuds, devançant Morgan Lagravière (Safran) et Jérémie Beyou (Maître Coq). Au-delà de la victoire, Armel se réjouit d’un succès qui récompense le formidable travail accompli depuis plusieurs mois par tout le Team Banque Populaire pour lui permettre de se présenter le mois prochain sur la ligne de départ de la grande boucle planétaire en solitaire dans des conditions de préparation optimum.

« Ce Défi Azimut était l’occasion d’une rencontre au plus haut niveau face aux principaux protagonistes du prochain Vendée Globe », résume Armel Le Cléac’h à son retour à Lorient. « Ce n’était certes pas encore l’heure de la grande confrontation des Sables d’Olonne, mais il est toujours intéressant de se jauger par rapport à la concurrence. Nous avons régaté au contact, au sein d’une flotte de 16 monocoques IMOCA performants, sur un parcours réduit, avec cependant de nombreux changements d’allures et dans des conditions très variées. Tous mes adversaires du prochain Vendée Globe semblent très bien préparés et il est difficile de dégager un favori. Nous sortons à notre avantage de cette opposition et c’est naturellement bon pour le moral et pour la confiance. Je suis surtout très heureux pour tout le Team Banque Populaire qui a pu observer in situ les bien fondés de nos choix techniques. »


Banque Populaire VIII a notamment pu expérimenter pour la première fois ses nouveaux foils « dernière génération », qui ont grandement donné satisfaction.



Podium de la grande course du Défi Azimut

1. Armel Le Cléac’h – Banque Populaire arrivé à 11h 56min 26s en 18h 48min 26s à 12,46 nœuds
2. Morgan Lagravière – Safran arrivé à 12h 16min 26s en 19h 08min 26s à 12,45 nœuds
3. Jérémie Beyou – Maître CoQ arrivé à 12h 20min 30s en 19h 12min 30s à 12,55 nœuds

À découvrir également

Femmes d’à Bord : croisière 100 % féminine

La voile pour les femmes se développe...

En savoir plus
Des rencontres maritimes parfois surprenantes…

Malgré leur expérience, les skippers sont toujours impressionnés...

En savoir plus
Le cap Horn

Le cap Horn: rendez-vous en terre hostile

En savoir plus
Toutes les passions