News

Passion

Portraits

Coups de coeur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau

Un peu de répit à venir

Retour aux news
Voilà maintenant plus de 24 jours que les skippers du Vendée Globe ont quitté le ponton des Sables d’Olonne. 24 jours qu’Armel et ses concurrents se livrent à une belle bataille sur les océans du globe à des vitesses vertigineuses ! Armel navigue d’ailleurs à plus de 20 nœuds actuellement, mais le rythme devrait se calmer dans la soirée pour le plus grand plaisir des leaders.
Mono Banque Populaire VIII

Le skipper du Mono Banque Populaire VIII était ce midi en visioconférence avec l’organisation de la course : « Depuis 24h, c’est tonique on est à plus de 20 nœuds de moyenne. Depuis le départ on a une météo exceptionnelle, on fait de très bonnes moyennes. Je ne sais pas si on arrivera à tenir ce rythme jusqu’au cap Horn, c’est la météo qui décidera. Déjà, il va falloir bien négocier les prochains jours et passer le cap Leeuwin sans encombre, cela devrait être dimanche normalement. Actuellement, vu l’état de la mer et l’angle du vent on n’utilise pas trop les foils donc ce n’est pas étonnant de voir Alex aller vite également. L’objectif n’est pas de le distancer mais de faire ce que je sais faire et de ne pas prendre de risque inutile ».

Beaucoup de personnes posent la question du bruit à bord, Armel répond : « Concernant le bruit à bord ça va, je n’ai pas à me plaindre, je sais que certains autres bateaux à foils font beaucoup plus de bruit. Mais l’inconfort avec la vitesse c’est dur à vivre, il faut faire attention pour se déplacer, aller manœuvrer sur le pont devient un véritable parcours du combattant.

Le vent change beaucoup en ce moment, je surveille constamment mes écrans de contrôle afin d’optimiser au maximum le potentiel de mon bateau mais j’ai hâte d’être à ce soir car les conditions vont se calmer et je vais pouvoir me reposer un peu. »


Classement de 15h :
1 - Armel Le Cléac'h - Banque Populaire VIII à 15 136 milles de l'arrivée
2 - Alex Thomson - Hugo Boss à 12 milles du leader
3 - Sebastien Josse - Edmond de Rothschild à 668 milles du leader
4 - Jeremie Beyou – Maitre Coq à 1 138 milles du leader
5 – Paul Meilhat- SMA à 1 142 milles du leader

À découvrir également

Pen Duick II dans la Transat Anglaise : 1964 et 2016

Découvrez la fabuleuse histoire Pen Duick II dans la Transat anglaise de 1964...

En savoir plus
Partir une année en mer… en famille

Découvrez le projet de voyage en bateau de Damien et Laure avec leurs enfants...

En savoir plus
10 questions sur les tours du monde en compétition

Comprendre les différents Tours du monde...

En savoir plus
Toutes les passions