News

Passion

Portraits

Coups de coeur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau

Week-end musclé en prévision pour Armel Le Cléac'h

Retour aux news
Week-end musclé en prévision pour Armel Le Cléac'h
Ce soir la flotte des monocoques IMOCA, comme celle des Multi50, se prépare à un week-end particulièrement dur avec le passage d’une dépression au large des Açores. Presque aucun des concurrents de ces catégories ne pourra y déroger. Le vent devrait forcir à plus de 50 nœuds et la mer risque d’être démontée avec la bascule brutale de la brise, du Sud-Est au Nord-Ouest !

« Le vent est rentré à nouveau. C’est plutôt sympa. Ça ne va pas durer bien longtemps mais on en profite. La dépression va se creuser devant nous. Là, j’avance à 22 nœuds, ça « foil » pas mal ! », confiait ce jour, Armel Le Cléac’h avec humour. Après une belle performance de cette troisième nuit de course, à l'issue de laquelle le skipper a donné toute la mesure de son monocoque IMOCA équipé de dérives foils, il n'en sera pas de même en termes de conditions météo pour les heures à venir. Armel a d'ailleurs demandé ce soir à son équipe à terre de reporter plusieurs rendez-vous avec les médias, tant il souhaite se consacrer à 100% à son sport, c’est peu dire !

La perturbation, qui s’est formée mercredi sur Terre-Neuve et se déplace rapidement plein Est en se creusant de plus en plus, attend les concurrents de The Transat bakerly pour une confrontation musclée qui s’étalera de plus en plus sur l’Atlantique vendredi midi, restant collée entre Açores et Portugal jusqu’à mercredi prochain avant de se déliter sur place !*

Pour les monocoques IMOCA, il s’agira donc de bien considérer là où passer par rapport au centre de la dépression, mais comme celle-ci se déplace rapidement, la zone rouge est virtuellement plus vaste que la réalité. Au pointage de 20h, Armel à la barre de son Mono Banque Populaire VIII, était situé le plus au nord des trois leaders, à la latitude du cap Finisterre est ce soir prêt à en découdre avec les éléments.

Classement de 20h :
1- Armel Le Cléac'h (Banque Populaire) à 2 247,9 milles de l'arrivée
2- Vincent Riou (PRB) à 16,7 milles
3- Jean-Pierre Dick (St Michel - Virbac) à 27 milles

* source : organisation The Transat bakerly

 

Crédit photos : Y.Zedda/BPCE

À découvrir également

Pen Duick II dans la Transat Anglaise : 1964 et 2016

Découvrez la fabuleuse histoire Pen Duick II dans la Transat anglaise de 1964...

En savoir plus
La voile olympique : supports et règles

Découvrez les supports et les règles de la voile aux JO...

En savoir plus
Météo marine : de la dorsale au thalweg*, les mots pour le dire !

Météo marine : de la dorsale au thalweg*, les mots pour le dire !

En savoir plus
Toutes les passions