News

Passion

Portraits

Coups de coeur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau

Ça creuse !

Retour aux news
Une centaine de milles séparent les trois leaders de la flotte, c’est un écart qui s’est creusé depuis ces deux derniers jours. Comme l’explique Armel sur le site de l’Equipe.fr "L'écart s'est d'ailleurs un peu creusé sur nos petits camarades derrière. Et je continue de m'accrocher pour espérer avoir une opportunité de reprendre la tête de la course."
Média
Mono Banque Populaire VIII

Au classement de 9h, Armel maintient sa 2ème place avec 110 milles de retard sur Alex Thomson (Hugo Boss) et 117 milles d’avance sur Sébastien Josse (Gitana).

Les trois bateaux mènent un rythme effréné pour atteindre le mythique Cap de Bonne Espérance en espérant battre des records de distance ! Ce rythme demande au skipper une tonicité constante pour maintenir sa position tout en restant vigilant.

"Le plus difficile à gérer reste la vitesse. A bord du bateau, c'est vraiment tonique. Il faut bien se tenir, s'attacher. Il n'y a pas vraiment de moments de répit. C'est difficile d'aller sur le pont, il faut un peu ralentir le bateau pour pouvoir aller manœuvrer à l'extérieur. Ça devrait se calmer dans deux jours pour souffler un peu." ajoute le skipper. Bientôt le vent va mollir et Armel en profitera pour effectuer un "check"du bateau, avant de reprendre de la vitesse.


Classement de 9h :
1 - ALEX THOMSON - HUGO BOSS À 17 628 MILLES DE L'ARRIVÉE
2 - ARMEL LE CLÉAC'H - BANQUE POPULAIRE VIII À 110 MILLES DU LEADER
3 - SEBASTIEN JOSSE - EDMOND DE ROTHSCHILD À 227 MILLES DU LEADER
4 - MORGAN LAGRAVIERE - SAFRAN À 445 MILLES DU LEADER
5 – PAUL MEILHAT- SMA À 706 MILLES DU LEADER

À découvrir également

La saga des Pen Duick

L'incroyable aventure des Pen Duick d'Eric Tabarly...

En savoir plus
Le mécanisme des marées

Comprendre le mécanisme des marées

En savoir plus
Le cap Horn

Le cap Horn: rendez-vous en terre hostile

En savoir plus
Toutes les passions