News

Passion

Portraits

Coups de coeur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau

Naviguer en toute sécurité, c’est élémentaire !

Que ce soit en planche à voile, kitesurf, dériveur, catamaran de sport ou voilier habitable, la navigation en bord de plage, ou plus au large, obéit à un certain nombre de règles, notamment en matière de sécurité. Voici quelques rappels fondamentaux - permis voile, équipement indispensable, procédure avant de larguer les amarres, règles de route élémentaires - afin de partir naviguer dans les meilleures conditions !
 

Savez-vous qu’en France, seule nation du monde présente sur tous les océans et deuxième patrimoine mondial maritime juste derrière les Etats-Unis, il n’y a pas besoin d’avoir un permis pour faire de la voile ? Nous ne sommes pas une exception. Chez nos voisins anglais ou encore en Grèce, on ne vous demandera jamais le sésame permettant de piloter un bateau à moteur si vous décidez d’y louer un voilier. Mais pour celles et ceux qui ont une préférence pour l’Italie, l’Espagne ou la Croatie, voire l’Allemagne ou la Suède, il faut obligatoirement être muni de ce fameux permis plaisance. Il ne faut donc pas hésiter à le passer, d’autant qu’il est accessible à tous et clairement instructif.

Sur un voilier, on ne navigue ni en escarpins ni en mocassins vernis, encore moins pieds nus… et pas toujours en maillot de bain !

 

Jamais sans la brassière !

Quels que soit le bateau, la saison ou le lieu, il y a deux obligations : se renseigner sur la météo même si le temps semble calme et prévenir un tiers des dates et lieux de navigation.
Quant à l’équipement, il nécessite également une grande vigilance et le respect de règles bien précises. Sur un voilier, on ne navigue ni en escarpins ni en mocassins vernis, encore moins pieds nus… et pas toujours en maillot de bain ! Il est nécessaire de porter un gilet de sauvetage, pas uniquement sur un dériveur ou un catamaran de sport. Aujourd’hui, le gilet est automatique puisqu’il se gonfle tout seul en cas de chute à la mer. Il n’a plus rien à voir avec les anciens gilets qui étaient désagréables à porter et il est si léger et confortable qu’il se fait oublier. Raison de plus pour respecter une règle élémentaire de sécurité : l’avoir toujours sur soi, même si le temps est maniable et dès que le soleil se couche.

Désormais en régate, lorsque le comité de course hisse le pavillon Y*, les régatiers ont l’obligation de porter leur brassière. En voile légère, un téléphone ou une VHF portable dans une poche étanche est une évidence. Et l’outil indispensable à la sécurité est cette balise personnelle de détresse type Sarsat ou AIS (de 300 à 500 €), à peine plus grande qu’un paquet de cigarette et qui, glissée dans la poche du ciré, alerte l’équipage et les secours si par malheur son porteur tombait à l’eau !

Du briefing sécurité aux 4 F !

Certes, dans « plaisance » il y a « plaisir », mais il est de la responsabilité du chef de bord de faire un rapide briefing avant de prendre la mer. C’est à lui ou à un équipier dédié de faire une petite visite du bateau, montrer le fonctionnement particulier des toilettes, l’emploi de la VHF – sorte de téléphone en très haute fréquence qui est veillé sur le canal 16 par les navires et organismes de surveillance (les Cross) - l’emplacement des harnais en cas de mauvais temps, du radeau de survie, de la trousse à pharmacie, des fusées, du grab-bag (sac de première nécessité) et de tous les points névralgiques du bateau (vannes, moteur…). Enfin, il est bon de se rappeler cette règle des 4 F - Froid, Faim, Frousse et Fatigue – qui ont tendance à favoriser le mal de mer. Il ne faut pas attendre d’avoir froid et faim pour se vêtir et se sustenter. Quant à la peur et la fatigue, elles peuvent conduire à un état nauséeux, et donc une altération de la lucidité et de la vigilance…

Tribord, roi des mers ?

Ce n’est que du bonheur de sentir le voilier poussé par un vent léger… mais nous ne sommes pas seuls sur l’eau. Comme en voiture, il y a un code de la route qui se nomme RIPAM. Derrière cet acronyme, se cache le Règlement International pour Prévenir les Abordages en Mer. Et la règle de base est celle du croisement : quand deux bateaux font une route convergente, celui qui vient de tribord (droite) est prioritaire sur celui qui est à bâbord (gauche). Mais ce n’est pas aussi simple que ça ! Car si les voiliers sont toujours prioritaires sur les navires à moteur, il ne faut jamais oublier que lorsque ce sont des cargos, des porte-conteneurs ou des car-ferries, c’est un peu comme un poids-lourd sur l’autoroute : mieux vaut éviter de s’en approcher même si l’on est dans son bon droit ! La vigilance s’impose.

 

Crédit photo : Juliette Orjollet

News

Une année 2016 dense !

Année du Vendée Globe oblige, les mois à venir verront la montée en puissance de l’optimisation du Monocoque Imoca Banque Populaire VIII. Et pour ne pas être en reste sur l’eau, Armel Le Cléac’h, en marge du copieux programme qui l’attend en Imoca avec ses deux transats au menu - The Transat en mai, et New York/Vendée en juin -  affinera ses sensations de régatier et de pilote à bord des volatiles et spectaculaires multicoques volants, Diam 24 et Flying Phantom. Et au printemps, avec la livraison des premiers outillages, c’est le très attendu Trimaran Banque Populaire IX qui prendra forme et tournure (mise à l’eau prévue en 2017). Bateau volant, bateau glissant, bateau planant, à une, deux ou trois coques, La Banque de la Voile se prépare à une année 2016 dense.

En savoir plus
Une manche avant l’Atlantique

C’est à 20h25 que le Mono Banque Populaire VIII a franchi la ligne de départ virtuelle du prologue de la première course de la saison 2016 : The Transat bakerly. Les bateaux présents à Saint Malo ont pris la direction de Plymouth (Angleterre) pour une traversée de la manche dans des conditions clémentes. Le vent de secteur Nord-Est de 15 nœuds au départ va aller en mollissant en début de nuit. L’arrivée dans le port anglais, est prévue dans la matinée de lundi.

En savoir plus
J-1 avant le départ de The Transat

Armel Le Cléac’h entamera lundi à 15 heures 30 le premier des trois travaux herculéens programmés en 2016 pour son monocoque Banque Populaire VIII. Armel va les aborder dans l’ordre, course après course, avec toujours la même implication, motivation, réflexion technique et stratégique qui le caractérise. The Transat relève du mythe auquel tout jeune skipper rêve d’appartenir. Voir New York, au sortir d’un mano a mano hors norme, hors dimension humaine avec l’Atlantique Nord et ses souffles glacés venus tout droit du Labrador, est une récompense qu’Armel et tout le Team Banque Populaire souhaitent la plus dorée possible. Un homme, un bateau et l’océan !

En savoir plus
Top départ de The Transat bakerly !

Les 24 concurrents, dont 6 IMOCA, de la 14ème édition de The Transat bakerly se sont élancés ce jour à 15h30 (HF) en direction de New-York. Armel Le Cléac’h à bord du Mono Banque Populaire VIII doit maintenant parcourir les 3 050 milles de cette traversée de l’Atlantique qui s’annonce une nouvelle fois légendaire !

En savoir plus
Armel prend les commandes !

Bon départ d’Armel Le Cléac’h qui, à bord du Mono Banque Populaire VIII, est en tête de la flotte des IMOCA au classement de 8h ce matin ! Après une première nuit en mer, il possède 4 milles d’avance sur Sébastien Josse (Gitana) et navigue à une vitesse d’environ 8 nœuds à la latitude de St Nazaire. Mais ce ne sont que les premiers milles du parcours.

En savoir plus
Armel Le Cléac’h : « Le début de course est très technique ! »

Actuellement en 3ème position, Armel Le Cléac’h navigue dans un mouchoir de poche avec Sébastien Josse (Gitana) et Vincent Riou (PRB). Seulement quelques milles séparent le trio de tête de la flotte des IMOCA. Joint par téléphone ce jour, Armel nous livre ses premières impressions après plus d’un jour en mer.

En savoir plus
Stratégie et réglages au programme

C’est d’une voix calme qu’Armel le Cléac’h vient de joindre son équipe à terre pour lui donner des nouvelles du bord. Tout va bien, pour le skipper du Mono Banque Populaire VIII qui navigue à plus de 15 nœuds à 8 milles du leader PRB.

En savoir plus
Armel leader du classement !

Après une nuit très rapide, Armel enchaîne les pointes de vitesse à plus de 19 nœuds, Il a pris la tête du classement et relègue Vincent Riou (PRB) à 36 milles. Joint ce matin par l'organisation de The Transat bakerly, Armel analyse la situation : "Ça se passe bien. Il y a eu un système de transition à franchir. On l'a bien passé et le vent est rentré à nouveau. C'est plutôt sympa. ça ne va pas durer bien longtemps mais on en profite. La dépression va se creuser devant nous. Là, j'avance à 22 nœuds, ça "foile" pas mal !

En savoir plus
Armel en tête de la flotte Imoca de The Transat bakerly !

Belle nouvelle ce matin, Armel Le Cléac’h a pris cette nuit le commandement de la flotte Imoca de The Transat bakerly !

En savoir plus
Week-end musclé en prévision pour Armel Le Cléac'h

Ce soir la flotte des monocoques IMOCA, comme celle des Multi50, se prépare à un week-end particulièrement dur avec le passage d’une dépression au large des Açores. Presque aucun des concurrents de ces catégories ne pourra y déroger. Le vent devrait forcir à plus de 50 nœuds et la mer risque d’être démontée avec la bascule brutale de la brise, du Sud-Est au Nord-Ouest !

En savoir plus
Coup de vent au large des Açores

A la faveur d'un positionnement judicieux, Armel Le Cléac’h a, ces dernières 24 heures, pris le large sur ses adversaires en IMOCA et a su montrer tout le potentiel de son monocoque 60 pieds. Au Nord des Açores, le skipper se livre depuis le départ à une bataille intense, le vent commence à rentrer fort avec l’arrivée de la dépression annoncée. Les solitaires vont devoir en découdre dans des conditions musclées.

En savoir plus
Le retour au calme après la tempête

La dépression Açorienne qui a été violente et brève, a secoué tous les concurrents de la route Nord. Les solitaires ont dû se positionner au mieux par rapport au système météo et faire le dos rond pendant plusieurs heures désagréables. Hier, lors du passage du front, Armel Le Cléac’h a frôlé le centre dépressionnaire puis à viré en direction de New-York. Il a du faire face à des conditions difficiles, avec du vent de travers et la mer de face.

En savoir plus
Des nouvelles fraîches d’Armel

En tête de la catégorie Imoca, pour la troisième journée consécutive, Armel a pris, en début d’après-midi, un peu de son temps précieux pour appeler son équipe à terre et partager ce qu’il vit à bord de son monocoque Banque Populaire VIII. Un récit qui témoigne bien de la concentration maximale dont le skipper breton doit faire preuve et qui laisse peu de place à la communication durant ces dernières heures. Ces quelques nouvelles fraîches évoquent ses conditions de course et son état d’esprit.

En savoir plus
Ça sera compliqué jusqu’au bout !

Joint ce matin par l'organisation de la course The Transat bakerly, Armel le Cléac'h mène toujours la flotte des monocoques 60 pieds Imoca. Le skipper du Mono Banque Populaire VIII est au classement de 9h à 1 477,9 milles de l'arrivée. Vincent Riou (PRB), toujours à l'attaque est situé à 41,14 milles dans le tableau arrière de Banque Populaire VIII. Nul doute que le duel engagé depuis 4 jours n'est pas prêt de s'arrêter !

En savoir plus
Une première partie de course idéale !

Après une semaine de course, il est l’heure de faire le premier bilan pour Armel Le Cléac’h et le Mono Banque Populaire VIII. Et le moins que l’on puisse dire c’est que le skipper de la Banque de la Voile pouvait difficilement faire mieux ! Il n’a pas cédé le leadership depuis maintenant plus de 4 jours et possède 55 milles d’avance sur Vincent Riou (PRB). Début de course idéal donc mais à moins de 1 200 milles de l’arrivée, la course est loin d’être jouée, nul ne peut pronostiquer le nom du vainqueur de The Transat bakerly.

En savoir plus
Armel Le Cléac’h : « The Transat est une course hors norme ! »

En ce 8ème jour de mer, Armel a choisi de naviguer le plus au Nord de la flotte pour aller toucher, le plus tôt possible, un vent plus fort. Ce choix parait payant car son avance sur PRB augmente d’heure en heure pour atteindre 70 milles au pointage de 15h. A 900 milles de New-York chaque mille grappillé sur ses concurrents est bon à prendre car l’arrivée s’annonce peu ventée…

En savoir plus
Armel toujours leader le jour de son anniversaire !

750 milles, voilà la distance qu’il reste à parcourir pour Armel Le Cléac’h à bord du Mono Banque Populaire VIII avant d’atteindre New-York. Avant cela, il va falloir négocier plusieurs passages délicats et conserver une bonne allure, Vincent Riou (PRB) et Jean-Pierre Dick (St Michel – Virbac) ne semblent pas se résigner aux places d’honneur. Mais en ce 11 mai 2016, jour des 39 ans d’Armel, que peut-on lui souhaiter de mieux que la victoire finale ?

En savoir plus
Il fait froid à bord du Mono Banque Populaire VIII

Désormais sur la même latitude que New-York, les trois premiers concurrents de la classe IMOCA naviguent plein Ouest. Armel Le Cléac’h (Banque Populaire VIII) mène depuis maintenant 8 jours consécutifs la flotte des monos 60 pieds, à la bataille avec son plus proche concurrent, Vincent Riou (PRB), privé de système de transmission des données.

En savoir plus
Vent mollissant, transition difficile….

Cette nuit, Armel a dû, une fois de plus, s’armer de patience dans des conditions exténuantes pour négocier au mieux cette dernière transition avant de parer vers Ambrose light dans les prochaines 24 heures. Même si la victoire n’est plus qu’à quelques milles, le skipper préfère rester concentré, le match n’est pas terminé. Joint ce midi par son équipe, il nous raconte sa dernière nuit de navigation.

En savoir plus
Armel le Cléac'h écope d'une pénalité

Hier à 16h26 heure de New York, en faisant le tour de son bateau, Armel Le Cléac’h a constaté un problème de rupture de plomb, et a immédiatement prévenu la direction de course. Le jury saisi a rendu son délibéré, infligeant au skipper de Banque Populaire VIII une pénalité de 31 minutes.

En savoir plus
Flash arrivée : Armel vainqueur de The Transat à bord du Mono Banque Populaire VIII !

Armel Le Cléac’h à bord du Mono Banque Populaire VIII s'est adjugé ce samedi 14 mai, la victoire de la 14ème édition de The Transat bakerly. Il a franchi la ligne d'arrivée à 17 heures, 27 minutes et 39 secondes (heure française), signant aussi sa première victoire en IMOCA. Son temps de course entre Plymouth et New-York est de 12 jours, 2 heures, 28 minutes, et 39 secondes. #BravoArmel ! Vous pourrez suivre tout le protocole d'arrivée d’Armel en live sur les Réseaux Sociaux Banque Populaire Voile. Crédit photo : Lloyd Images

En savoir plus
Armel Le Cléac’h triomphe à New York

En franchissant à 17 heures, 27 minutes et 39 secondes heure française, la ligne d’arrivée de The Transat bakerly au large de New-York, et au terme de 12 jours 02 heures 28 minutes 39 secondes à la moyenne de 12,91 nœuds de navigation solitaire, Armel s’adjuge la mythique course transatlantique en solo entre Plymouth (GB) et New York.

En savoir plus
Récit de la victoire d'Armel sur The Transat

Le skipper du monocoque Banque Populaire VIII Armel Le Cléac’h s’est adjugé samedi 14 mai, au terme d’une traversée magistrale, The Transat bakerly, la course transatlantique en solitaire la plus austère et la plus âpre, entre Plymouth et New York. Il s’impose avec brio sur le parcours originel de la plus ancienne des courses classiques, la Transat anglaise de Chichester et Tabarly. Un couronnement après sa deuxième place de 2008 derrière un certain Loïck Peyron! Et un succès majeur dans la carrière du breton plus que jamais au faîte de son art. Son monocoque lancé en 2015 se montre, à quelques mois du Vendée Globe, à la hauteur des attentes suscitées, performant à toutes les allures, et particulièrement convaincant dans l’efficacité de ses fameux foils. Dans l’intensité physique, comme dans la lucidité analytique, Armel réalise la course référence, un quasi sans faute qui n’a laissé aucune chance à ses redoutables adversaires, Vincent Riou (PRB), jamais en mesure de véritablement inquiéter Banque Populaire VIII tout au long des 3 050 milles du parcours.

En savoir plus
Match retour sur l’Atlantique

Quinze jours seulement après sa triomphale arrivée à New York sur la course The Transat, Armel Le Cléac’h reprendra dimanche 29 mai la barre de son Mono Banque Populaire VIII pour une nouvelle traversée de l’Atlantique, d’ouest en est cette fois en direction des Sables d’Olonne. C’est avec une belle envie qu’il s’élancera dimanche à 18h10, heure française, pour un nouveau sprint de 3 100 milles vers les rivages Vendéens.

En savoir plus
Bon départ de la New York - Vendée pour Armel Le Cléac’h !

Après quelques jours consacrés au repos, aux obligations de course et aux médias, avec notamment quelques shooting photos pour la presse magazine venue de France, Armel Le Cléac’h a pris ce dimanche soir, le départ de la première édition de la course New York - Vendée.

En savoir plus
Armel Le Cléac'h est arrivé à la Goat Island Newport Marina vers 22h45, suite à une avarie avec un OFNI

Armel le Cléac'h est arrivé à la Goat Island Newport Marina ce soir à 22h45 (heure française). 24h après le départ de la transat en solitaire New York-Vendée, le mono Banque Populaire VIII a subi un choc avec un objet flottant non identifié qui pourrait être un requin. Le skipper du Mono Banque Populaire VIII avait immédiatement pris la décision de faire route vers Newport pour analyser la situation. L'équipe technique, menée par Pierre-Emmanuel Hérissé, arrivée sur place en fin de soirée, a constaté un trou au niveau du puits de dérive du foil bâbord et établira d'ici demain le travail à effectuer pour reboucher la cavité.

En savoir plus
Armel, supporter des Bleus !

Naviguant actuellement en direction de Lorient afin de rejoindre le port d’attache du Mono Banque Populaire VIII, Armel Le Cléac’h n’en reste pas moins un fidèle supporter de l’Equipe de France de football. Toujours en mer pour le match d’ouverture de l’Euro 2016, il ne pourra suivre l’entrée dans la compétition des Bleus. Mais en tant que passionné du ballon rond, il s’est prêté au jeu des pronostics.

En savoir plus
Banque Populaire VIII : le plein de confiance

Arrivés samedi dernier à Lorient, au terme d’un convoyage express depuis Newport, Armel Le Cléac’h et ses deux équipiers Gautier Levisse et Florent Vilboux ont immédiatement remis le monocoque Banque Populaire VIII entre les mains expertes du Team. Avec plus de 17 000 milles nautiques parcourus depuis la mise à l’eau au printemps 2015 dont trois transats et une superbe victoire en mai dernier entre Plymouth et New-York, le binôme Armel Le Cléac’h / Mono Banque Populaire VIII respectent à la lettre leur carnet de route vers l’échéance du 6 novembre prochain.

En savoir plus
Retour au sec pour le Mono Banque Populaire VIII

Retour au sec pour le Mono Banque Populaire VIII, qui entre en chantier après des derniers mois intenses. Sa fiabilité prouvée par une victoire de prestige sur The Transat, il est temps maintenant de le préparer pour la grande échéance à venir : le Vendée Globe !

En savoir plus
Erwan Tabarly de retour à bord du Mono BP VIII !

C’est la rentrée pour le Mono Banque Populaire VIII. Tout juste sorti de son chantier d’été, le voilier embarquait hier après-midi à son bord Armel Le Cléac’h, tout juste rentré du Brésil où il a soutenu l’équipe de France de Voile aux Jeux Olympiques, mais aussi Erwan Tabarly. Suppléant d’Armel pour le prochain Vendée Globe, le co-skipper de la dernière Transat Jacques Vabre va ainsi naviguer quatre jours à la barre et sous le regard avisé d’Armel, en vue de sa qualification.

En savoir plus
La coque centrale du maxi BP IX est arrivée à Lorient !

Ça y est ! Après avoir été fabriquée à Southampton, la coque centrale du Maxi Banque Populaire IX est arrivée à Lorient après un transit à Cherbourg. Elle entre maintenant en chantier pour la suite de la construction qui se terminera courant 2017. Pas le temps de souffler pour le Team Banque Populaire, qui voit là un nouveau défi de taille après le chantier d’été du Mono Banque Populaire VIII.

En savoir plus
LE MONO BANQUE POPULAIRE VIII PRET POUR SA RENTREE !

Le Monocoque Banque Populaire VIII est rentré dans la nuit à son port d’attache à La Base Sous-Marine de Lorient. Quatre jours de navigation destinés à qualifier en configuration « solo » Erwan Tabarly comme suppléant d’Armel pendant le Vendée Globe, et durant lesquels le Mono Banque Populaire VIII est apparu fin prêt pour sa rentrée.

En savoir plus
Répétition générale !

Dernière course officielle avant le départ du Vendée Globe le 6 novembre prochaine, Armel, à bord du Mono Banque Populaire VIII, a pris le départ du Défi Azimut. Course de 220 milles au large de Lorient avec 17 IMOCA engagés, cela sonne comme une répétition générale avant le départ des Sables d'Olonne.  Après avoir installé les foils version "Vendée Globe" cette semaine, cette course sonne comme un bon test pour peaufiner les derniers réglages du Mono Banque Populaire VIII. Mais en tant que compétiteur, Armel ne se satisfera pas de cela et compte bien jouer la gagne !

En savoir plus
Une belle victoire !

Après 18h48min de course, Armel remporte avec brio le Défi Azimut ! Sur un parcours de 215 milles au large de Lorient, Armel, à bord du Mono Banque Populaire VIII, a su déjouer tous les pièges pour s’adjuger la dernière course officielle avant le Vendée Globe ! #BravoArmel

En savoir plus
Retour sur la victoire d'Armel au Défi Azimut

Armel Le Cléac’h a, samedi peu avant midi, franchi en vainqueur la ligne d’arrivée de la grande course en solitaire du Défi Azimut. Il a bouclé les 234 milles du parcours au large de l’île de Groix en 18 heures, 48 minutes et 26 secondes, à la moyenne de 12,46 noeuds, devançant Morgan Lagravière (Safran) et Jérémie Beyou (Maître Coq). Au-delà de la victoire, Armel se réjouit d’un succès qui récompense le formidable travail accompli depuis plusieurs mois par tout le Team Banque Populaire pour lui permettre de se présenter le mois prochain sur la ligne de départ de la grande boucle planétaire en solitaire dans des conditions de préparation optimum.

En savoir plus
Un bateau aérien et futuriste

Le gigantesque puzzle de la conception du Maxi Solo Banque Populaire IX, futur trimaran de la catégorie Ultim d’Armel Le Cléac’h, entre en cette fin d’année 2016 dans une très concrète phase d’assemblage. Toutes les pièces maîtresses du bateau sont soit achevées, soit en cours de fabrication dans les différents chantiers spécialisés de l’hexagone. La nouvelle machine à rêver d’Armel prend chaque jour plus de consistance, et esquisse les contours d’exploits à venir au moins aussi passionnants que ceux de ses prédécesseurs. Alors que le staff technique du Team Banque Populaire se concentre sur la préparation du monocoque Imoca engagé dans la prochaine édition du Vendée Globe, tout le bureau d’étude poursuit d’arrache-pied le travail préalable à un assemblage programmé pour la fin de l’année à Lorient.

En savoir plus
M-1 avant le départ de la 8ème édition du Vendée Globe 2016 !

Le compte à rebours est lancé. Dans tout juste un mois Armel Le Cléac’h s’élancera des Sables d’Olonne sur son troisième Vendée Globe, afin de parcourir les 24 394 milles de cette course mythique autour du globe.

En savoir plus
Cap sur les Sables d’Olonne !

Les derniers jours ont été assez intenses pour Armel et toute son équipe. Chacun au sein du Team Banque Populaire a œuvré pour une ultime observation afin d’être prêt le jour J.

En savoir plus
Le Mono Banque populaire VIII est aux Sables !

Après un convoyage de 2 jours, le Mono Banque Populaire VIII est arrivé dans le port des Sables d'Olonne. C'est parti pour 3 semaines de village avant le grand départ de la course le dimanche 6 novembre à 13h02 ! Armel Le Cléac'h est maintenant prêt à en découdre ! #AllezArmel

En savoir plus
Trois questions à Armel Le Cléac’h - Part 2

A moins de 2 semaines du départ du Vendée Globe, vous êtes nombreux à vous poser des questions sur ces marins qui s’apprêtent à quitter la terre ferme pour s’embarquer dans un tour du monde de près de 3 mois, leur quotidien, leur vie à bord, leur bateau. Aujourd’hui, Armel Le Cléac’h, le skipper du Monocoque Banque Populaire VIII, vous éclaire.

En savoir plus
C’est quoi l’heure UTC ?

Au moment où la France va passer à l’heure d’hiver, dans la nuit de samedi à dimanche - il faudra retarder sa montre d’une heure - voici un petit rappel sur l’heure UTC, employée par les marins, par rapport à l’heure locale que nous, terriens, utilisons.

En savoir plus
Trois questions à Armel Le Cléac’h – Part 3

A moins d’une semaine du départ du Vendée Globe, vous êtes nombreux à vous poser des questions sur ces marins qui s’apprêtent à quitter la terre ferme pour s’embarquer dans un tour du monde de près de 3 mois, leur quotidien, leur vie à bord, leur bateau. Aujourd’hui, Armel Le Cléac’h, le skipper du Monocoque Banque Populaire VIII, vous éclaire.

En savoir plus
Armel Le Cléac’h en chiffres

Sur un voilier de course au large IMOCA, tout est minutieusement calculé. Encore plus quand il s’agit de partir faire le tour du monde, et encore plus quand ce tour du monde est en solitaire, sans escale

En savoir plus
Comment suivre le Vendée Globe

Dimanche 6 novembre à 13h02 précisément, les 29 marins en lice pour la 8ème édition du mythique Vendée Globe, s’élanceront pour un tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance

En savoir plus
C'est parti !

« Cela fait des semaines qu’on l’attend, des mois même, et pour être exact, plus de 2 ans ! ». Après avoir remonté le mythique chenal sous un soleil hivernal, acclamé par une impressionnante foule, en place depuis l’aube, Armel Le Cléac’h a pris le départ de son 3ème tour du monde en solitaire, à 13h02, ce dimanche 6 novembre. A bord de son Monocoque Banque Populaire VIII minutieusement préparé par le Team Banque Populaire, il est paré pour aborder de la meilleure des manières cette 8ème édition du Vendée Globe. Accompagnés de conditions météo très favorables, et particulièrement aux bateaux équipés de foils, les marins s’élancent pour un sprint vers l’Equateur. Retour sur les dernières impressions d’Armel avant de quitter la terre ferme.

En savoir plus
Armel Le Cléac’h dans le trio de tête

Ce matin, Armel Le Cléac’h pointe en 3ème position d’une flotte restée très compacte. Les premières heures en mer ont été rapides pour le skipper qui, comme annoncé avant son départ, tenait à rejoindre le cap Finisterre dans les premiers pour éviter d’être absorbé par une zone anticyclonique au large du Portugal. Le Monocoque Banque Populaire VIII est monté jusqu’à 23 nœuds, vitesse la plus rapide de la flotte depuis le début de la course.

En savoir plus
« J’ai fait une pointe à 32 nœuds »

En 3ème position à 10h, Armel Le Cléac’h navigue ce matin au large du Portugal, plus éloigné des côtes que ses concurrents directs, Jean-Pierre Dick et Alex Thomson en 1ère et 2ème position. Les vitesses impressionnantes des premières 24 heures ont chuté et le skipper du Monocoque Banque Populaire VIII est le premier à entrer dans la dorsale anticyclonique, ce qui explique son ralentissement.

En savoir plus
Vivement les alizés !

Toujours leader du classement à 12h, Armel Le Cléac’h à bord du Mono Banque Populaire VIII maintient une avance de 16 milles sur Paul Meilhat (SMA). Actuellement dans une zone sans vent, Armel contourne l’anticyclone afin de retrouver les alizés qui le mèneront vers le Pot au noir. Joint par téléphone ce matin, le skipper de la Banque de la Voile nous livre ses premières impressions sur la course.

En savoir plus
Plein Sud, dans les alizés

Armel Le Cléac’h a rejoint les alizés dans la nuit et navigue actuellement à une douzaine de nœuds, cap au Sud. Toujours premier de la flotte, suivi de très près par Vincent Riou (PRB), le skipper du Monocoque Banque Populaire VIII a dépassé Madère sans trop s’approcher de l’archipel et se dirige maintenant vers le Pot au Noir !

En savoir plus
Un duo de tête au coude à coude !

Dans la nuit de jeudi à vendredi, au large des îles Canaries, Vincent Riou (PRB) a reussi à prendre la tête de la flotte pendant quelques heures, mais c’est Armel qui pointe de nouveau à la 1ère place au dernier classement de 9h avec seulement 3,15 milles d’avance sur son poursuivant.

En savoir plus
« Ça repart de là »

A 9h ce lundi matin, Armel Le Cléac’h s’affiche en 2ème position du classement, toujours mené par Alex Thomson (Hugo Boss). Navigant actuellement à 10,3 nœuds dans des vents d’une quinzaine de nœuds, il devrait entrer dans la zone délicate du « Pot au Noir » dans l’après-midi et voir sa vitesse chuter dans la foulée. Les écarts minimes de la tête de flotte devraient se réduire à vue d’œil, donnant ainsi aux concurrents la sensation d’un nouveau départ.

En savoir plus
Bientôt l’hémisphère Sud

En deuxième position d’une flotte scindée en plusieurs groupes bien distincts, Armel Le Cléac’h est sorti du Pot au Noir dans la nuit. Navigant dans des conditions encore faibles, le skipper du Monocoque Banque Populaire VIII se dirige maintenant vers l’équateur qu’il devrait franchir la nuit prochaine. Le peloton de tête va continuer de creuser l’écart sur ses poursuivants actuellement englués dans cette zone sans vent.

En savoir plus
Vers le cap Frio

En deuxième position d’une flotte scindée en plusieurs groupes bien distincts, Armel Le Cléac’h glisse vers le cap Frio, en résorbant petit à petit ses milles de retard sur Alex Thomson. Navigant actuellement à 19 nœuds, le skipper du Monocoque Banque Populaire VIII file relativement vite sur un long bord jusqu’au sud de l’Afrique du Sud.

En savoir plus
A grande vitesse vers les Quarantièmes Rugissants

Cela fait maintenant 12 jours que les 29 marins ont quitté les Sables d’Olonne pour un long tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance, à bord de voiliers de 18, 28 mètres de long. Armel Le Cléac’h, skipper du Monocoque Banque Populaire VIII, navigue actuellement au large de l’Afrique du Sud, en 2ème position, derrière Alex Thomson (Hugo Boss). Les vitesses moyennes sont élevées et devraient encore s’accélérer pour la tête de flotte, prête à prendre son virage en direction des quarantièmes rugissants*, et ainsi à aborder le long passage des mers du Sud.

En savoir plus
« C’est un premier tour de manège »

Armel Le Cléac’h pointe ce matin en 3ème position du classement, à moins de 5 milles du deuxième, Sébastien Josse (Edmond de Rothschild), et navigue toujours à une moyenne de près de 20 nœuds, dans des conditions musclées. Alex Thomson (Hugo Boss) maintient sa pole position ne décélérant pas malgré son problème de foil*. Ce groupe de meneurs devraient atteindre le cap de Bonne Espérance dans 4 jours, en avance sur le temps de référence pour entrer dans l’océan Indien.

En savoir plus
Ça creuse !

Une centaine de milles séparent les trois leaders de la flotte, c’est un écart qui s’est creusé depuis ces deux derniers jours. Comme l’explique Armel sur le site de l’Equipe.fr "L'écart s'est d'ailleurs un peu creusé sur nos petits camarades derrière. Et je continue de m'accrocher pour espérer avoir une opportunité de reprendre la tête de la course."

En savoir plus
Armel répond aux internautes !

Régulièrement vous aurez la possibilité via la page Facebook Voile Banque Populaire de poser vos questions à Armel Le Cléac’h ! A chaque fois 3 questions seront sélectionnées et posées en direct à Armel qui y répondra. Cette semaine, les questions ont été très nombreuses ! Merci à tous pour votre participation vous pourrez retenter votre chance prochainement !

En savoir plus
Armel retrouve sa place de leader !

Le chassé-croisé continue en tête de flotte ! Armel retrouve sa place de leader ce matin au classement de 9h en ce jour si particulier pour lui ! En effet, c’est l’anniversaire de son fils Edgar qui fête ses 6 ans ! Aujourd’hui, le vent devrait forcir progressivement dans un flux de Nord Nord Ouest. Qui dit Nord-Ouest dit bâbord amures… Donc moins favorable pour le skipper Britannique privé de foil tribord…

En savoir plus
Joyeux anniversaire Edgar !

Le fils d'Armel, Edgar fête aujourd'hui, samedi 3 décembre, ses 6 ans ! Armel n'a pas bien sur pas oublié de lui souhaiter ! Et pour encore plus célébrer cet anniversaire, Armel récupère la première place du Vendée Globe qu'Alex Thomson lui avait emprunté depuis jeudi ! Bon anniversaire Edgar !

En savoir plus
Le cap Leeuwin cette nuit !

Voilà maintenant 4 semaines jour pour jour que les skippers du Vendée Globe ont quitté le port des Sables d’Olonne. Et après plus de 27 jours de course le duo Armel Le Cléac’h – Alex Thomson mène la flotte à un train d’enfer ! Au classement de 9h, seulement 50 milles séparent les 2 leaders qui devrenait « franchir » le cap Leeuwin dans la nuit prochaine.

En savoir plus
Nouveau temps de référence pour Armel

Armel Le Cléac'h a franchi le cap Leeuwin à 9h14 ce lundi matin, en première position du classement, et réalise un nouveau temps de référence.

En savoir plus
Armel Le Cléac'h leader au cap Leeuwin

Armel Le Cléac’h a franchi la longitude du cap Leeuwin à 9h14 ce lundi matin, en 1ère position du classement, réalisant ainsi un nouveau temps de référence. Le skipper aura mis 28 jours, 20 heures et 12 minutes pour atteindre ce cap, soit 5 jours et 14 heures de moins que le temps de référence établi par François Gabart sur le Vendée Globe 2012*. La bataille entre les 2 voiliers de tête est toujours présente mais le Monocoque Banque Populaire VIII a réussi à creuser l’écart et prendre 100 milles d’avances sur Hugo Boss.

En savoir plus
« Des performances impressionnantes »

Cela fait maintenant 30 jours que les marins ont quitté les Sables d’Olonne pour se lancer sur la 8ème édition du Vendée Globe. Etalés sur plus de 5000 milles, les 24 bateaux encore en lice poursuivent leur tour du monde chacun à son rythme. En tête, Armel Le Cléac’h navigue actuellement au sud de l’Australie, avec 95 milles d’avance sur Alex Thomson (Hugo Boss). La vitesse est toujours très élevée et la mer de plus en plus formée.

En savoir plus
"Les conditions vont se dégrader dans les prochaines heures"

Armel Le Cléac’h laisse l’océan Indien dans son sillage pour entrer, en leader, dans le Pacifique et subir les caprices de la météo. « Vents violents et mer formée », tels sont les mots d’ordre des prochaines heures, voire des prochains jours, pour le skipper de Banque Populaire, qui maintient son écart sur le deuxième de la flotte, Alex Thomson (Hugo Boss).

En savoir plus
Dépression dans le Pacifique

Armel Le Cléac’h, toujours leader de la flotte, a touché la dépression annoncée et doit ainsi composer avec plus de 40 nœuds de vent de Sud-Ouest et des rafales à 55 nœuds, sur une mer démontée. Il navigue actuellement à une vitesse proche des 20 nœuds avec une avance de 138 milles sur Alex Thomson (Hugo Boss). Les 2 concurrents ont franchi la mi-parcours de ce Vendée Globe hier après-midi, entamant ainsi le chemin du retour. Les conditions chaotiques devraient persister jusqu’à samedi soir.

En savoir plus
Dans le vif du grand Sud !

Situés au large de l’île Campbell, au sud de la Nouvelle-Zélande, Armel Le Cléac’h, en tête de la flotte des IMOCA et Alex Thomson (Hugo Boss), entrés dans le Pacifique depuis maintenant plus de 24h, filent toujours dans des conditions de mer très compliquées. Par 40 nœuds de vent, la navigation se fait dans une tempête avec des vents de Sud / Sud-Ouest sur une mer chaotique et croisée.

En savoir plus
Le désert Pacifique et ses caprices !

Dans la nuit de samedi à dimanche, Armel et son Mono Banque Populaire VIII ont passé les îles Campbell, dernières terres de la zone sud-antarctique avant d’atteindre le Cap Horn.

En savoir plus
« Chaque petite chose simple devient très compliquée »

Après de longues journées mouvementées dues à l’enchaînement de plusieurs dépressions, le skipper de Banque Populaire, toujours leader avec 201 milles d’avance sur Alex Thomson (Hugo Boss), peut enfin reprendre un rythme plus « humain ». Contacté par son équipe il revient sur ses derniers jours.

En savoir plus
Le point Némo

Cette nuit Armel, à bord du Mono Banque Populaire VIII, est passé à seulement quelques milles du Point Némo. Point de l'océan le plus éloigné de toute terre émergée, il se situe au cœur de l’Océan Pacifique par 48° 50′ Sud et 123° 20′ Ouest. Il porte ce nom en référence au capitaine Nemo, héros de Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne.

En savoir plus
Armel s’échappe

Pas plus tard qu’hier, Armel était encore coincé dans une bulle anticyclonique en plein cœur de l’océan Pacifique et tentait, tant bien que mal, d’attraper la dépression qui lui permettait d’accentuer son avance sur son poursuivant, Alex Thomson (Hugo Boss). Le skipper de La Banque de la Voile n’a rien lâché et a réussi la jonction entre les deux systèmes qui l’intéressaient depuis plusieurs jours. Il creuse encore l’écart sur Alex Thomson (+515,3 milles – 828 km – au classement de 9h) et navigue actuellement à 17,3 nœuds en direction du cap Horn.

En savoir plus
30 000 km plus tard…

Le skipper de Banque Populaire vient de passer un nouveau stade emblématique dans le mythique tour du monde : 2/3 du parcours sont derrière lui, soit près de 30 000 km parcourus depuis 43 jours. Il navigue actuellement à 18,9 nœuds et devrait franchir le cap Horn d’ici vendredi. Alex Thomson (Hugo Boss), au classement de 09h était à 507,7 milles derrière Armel, il a repris de la vitesse et marche actuellement à 19,4 nœuds.

En savoir plus
Armel garde le cap !

En tête de course, Armel a creusé l’écart sur Alex Thomson (Hugo Boss). Le skipper de Banque Populaire et son poursuiveur, séparés par 533 milles (987,1 km) au classement de 09H suivent des chemins différents depuis quelques jours. Selon les prévisions de route, l'écart devrait s'accentuer avec un passage du cap Horn envisagé le 23 décembre pour le leader. Armel tient toujours la cadence et navigue actuellement à 17,7 nœuds sous un vent sud-ouest de 25 nœuds.

En savoir plus
Bientôt l'Atlantique!

Cela fait 19 jours soit 456 heures ou encore 27 360 minutes qu’Armel garde sa place de leader. Le skipper de Banque Populaire, navigue avec 570 milles d’avance sur son premier poursuivant, Alex Thomson (Hugo Boss). Environ 450 milles le séparent de son prochain but : le cap Horn. Armel progresse actuellement dans un bon flux d’Ouest/Sud-Ouest à 21,8 nœuds.

En savoir plus
Virage et record d’Armel au cap Horn

Il a fallu 47 jours 00 heure et 32 minutes pour qu’Armel franchisse le mythique et redoutable cap Horn. Le skipper Banque Populaire pulvérise le record, établi par François Gabart lors du dernier Vendée Globe (52 jours 06 heures et 18 minutes), avec 5 jours d’avance ! La performance d’Armel est tout simplement exceptionnelle.

En savoir plus
Un réveillon de Noël dans l’Atlantique !

Hier, Armel s’est offert pour Noël son 3ème cap Horn et en prime un record historique, avec 5 jours d’avance sur François Gabart, vainqueur de l'édition 2012-2013 ! Il a pu célébrer, dans les traditions marines, son exploit qui marquera l’histoire du Vendée Globe !

En savoir plus
Un papa Noël océanique !

Il y a des Noël terriens et des Noël sur l’océan ! Sur sa liste au père Noël Armel avait espéré franchir le Cap Horn en tête de ce Vendée Globe. Il a donc reçu le plus beau des cadeaux, et va maintenant pouvoir profiter d'un bon repas de festivités, pour célébrer son 3ème Noël au cœur de l’Atlantique avec un vent « d’hiver » qui commence à se lever.

En savoir plus
Premier à sortir !

Bloqué dans une bulle anticyclonique depuis 24h, Armel Le Cléac’h a retrouvé de la vitesse ce matin. Il navigue à plus de 14 nœuds en direction de Rio de Janeiro. C’est maintenant au tour d’Alex Thomson (Hugo Boss), actuel deuxième de la course, de se retrouver ralenti dans cette zone qui ne cesse de se déplacer. L’écart devrait donc continuer d’augmenter en la faveur du skipper de La Banque de la Voile au cours des prochaines heures.

En savoir plus
L’année débute en leader !

L’année 2017 débute de la meilleure des manières pour Armel Le Cléac’h à bord du Mono Banque Populaire VIII. D’une part, parce qu’il est le leader du Vendée Globe depuis maintenant près d’un mois et d’autre part, car son avance sur Alex Thomson augmente petit à petit, classement après classement. Quand il s’est élancé des Sables d’Olonne, il y a maintenant plus de 55 jours, cela devait sans doute être un souhait pour 2017, c’est maintenant une réalité ! Tous les voyants sont donc, pour le moment, au vert pour le skipper de La Banque de la Voile en ce premier jour de l’année !

En savoir plus
L'alizé en ligne de mire

Encore quelques milles pour le skipper de Banque Populaire avant de pouvoir toucher l’alizé et agrandir l’écart avec son adversaire tenace, Alex Thomson (Hugo Boss). Après plusieurs virements de bords, le Mono Banque Populaire VIII navigue ce matin tribord amures à 10,4 nœuds pendant que Hugo Boss est encore bâbord amures et progresse à 8,3 nœuds.

En savoir plus
Quand l’alizé se fait désirer…

Depuis hier soir, le skipper de Banque Populaire navigue sous des vents flâneurs de l’alizé, au large de Salvador de Bahia. Bien qu’il ne puisse réellement accélérer à cause des vents plutôt faibles venant de l’Est, Armel continue d’accentuer son écart (+236 milles au classement de 12h) sur son premier poursuivant, Alex Thomson (Hugo Boss). Il navigue actuellement à 14,1 nœuds au large des côtes brésiliennes et se trouve à moins de 1 000 milles de l’équateur. Selon les prévisions d’Armel, il devrait passer dans l’hémisphère Nord d’ici 2-3 jours.

En savoir plus
"Cap" sur l'équateur!

Dans la nuit de mercredi à jeudi, les alizés plus établis avec 16 nœuds, ont permis à Armel de renforcer son statut de leader et compte désormais 332,2 milles d’avance sur le Gallois. A moins de 750 milles du prochain point clef de la course, Armel navigue actuellement à 20,3 nœuds dans des alizés de l’hémisphère Sud, modérés, en direction de l’équateur.

En savoir plus
Armel dans un Pot au noir fidèle à sa réputation !

Ce matin, Armel est entré dans les prémices d’un Pot au noir qui semble très actif. Cette Zone de Convergence Inter Tropicale (ZCIT) semble l’accompagner vers le Nord retardant sa remontée de l’Atlantique, il devrait mettre tout le week-end à la traverser. Les systèmes météo classiques sont complètement bouleversés ne facilitant pas la tâche au skipper de Banque Populaire qui, depuis le passage du rocher, doit se creuser les méninges. Joint par son équipe à terre, Armel préfère prendre les choses avec philosophie et progresser étape par étape pour arriver à bon port aux Sables d’Olonne. Entretien dans l’après-midi, entre deux grains.

En savoir plus
Un hémisphère Nord intense !

Changement d’hémisphère pour Armel et le Mono Banque Populaire VIII, qui ont franchi la « ligne » de l’équateur dans la nuit de vendredi à samedi, à 1h23 (heure française), après 61 jours 12 heures et 21 minutes de course. Ce passage de l’équateur, nous rappelle qu'il reste l'équivalent d'une course transatlantique à parcourir avant de rallier les Sables d’Olonne !

En savoir plus
Englué dans le Pot au noir

Des grains, des vents instables, Armel livre une bataille considérable dans cette Zone de Convergence Inter Tropicale (ZCIT), pour s’en extirper le premier, le plus rapidement possible ! Il devrait s’en échapper dans la journée de lundi, mais la course restera intense car le skipper de Banque Populaire devra faire face à une dépression inhabituelle provenant des îles Canaries, où il devra affronter beaucoup de transitions ! Ce matin, Armel bénéficie d’un faible flux Nord, dans un Pot au noir moins actif, mais qui reste très étendu.

En savoir plus
L’effet « Yo-Yo »

Depuis mardi matin, Armel a repris 154 milles d’avance sur Alex Thomson (Hugo Boss) ! Mais depuis cette nuit, le « régime » est devenu plus favorable au skipper gallois. Dans les prochaines heures, Armel risque de perdre du « terrain ».

En savoir plus
Jusqu’au bout, il va falloir se battre

Même si le skipper du Mono Banque Populaire VIII a creusé l’écart de pointage en pointage en ce début de semaine, la situation météo des prochains jours reste complexe. Il doit maintenant faire face à une zone de vent faible qui permet à son dauphin de réduire l’écart sur ces dernières heures. Armel, leader en tête depuis 40 jours consécutifs, garde pourtant son calme et préfère se concentrer sur la suite du parcours pour arriver le plus vite possible à bon port. Focalisé sur son objectif, positif, il nous a accordé quelques minutes dans l’après-midi. Entretien.

En savoir plus
D’anticyclone en anticyclone…

Cette nuit, le skipper du Mono Banque Populaire VIII a dû prendre son mal en patience … Alors qu’Alex Thomson, son poursuivant, naviguait à plus de 11 nœuds, Armel progressait 3 nœuds moins vite, dans un vent d’est d’une dizaine de nœuds. Le gallois a donc repris environ 20 milles sur le skipper de la Banque de la Voile et se trouve actuellement à 151 milles de lui. Mais Armel garde la tête froide en se dirigeant vers un flux plus régulier de sud-est d’une vingtaine de nœuds au large des Canaries.

En savoir plus
Sortir du marasme canarien !

Après une journée difficile, hier, durant laquelle le skipper de La Banque de la Voile est tombé dans une bulle anticyclonique durant plusieurs heures et alignait des vitesses extrêmement faibles, ce matin, Armel Le Cléac’h reprend de la vitesse. C’est maintenant au tour du Britannique, Alex Thomson (Hugo Boss), de subir ces aléas météorologiques qui poussent les skippers dans leurs retranchements. Au pointage de 9h, Armel naviguait 4 nœuds plus vite qu’Alex et possédait plus de 127 milles d’avance.

En savoir plus
Les compteurs s’affolent

Après plusieurs jours passés dans une zone de transition au large des Canaries, Armel a enfin touché un vent de sud-est d’une vingtaine de nœuds qui lui permet de prendre de la vitesse. Au pointage de 9h ce matin, son compteur affichait plus de 20 nœuds et cela ne devrait pas baisser au cours des prochains jours. Mais Alex Thomson, a également touché le même vent dans la nuit, et s’accroche au sillage du Mono Banque Populaire VIII à un peu plus d’une centaine de milles.

En savoir plus
Comment suivre l’arrivée d’Armel ?

Demain, Armel et le Mono Banque Populaire VIII franchiront la « ligne » d’arrivée de la 8ème édition du Vendée Globe, tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance. 74 jours se seront écoulés entre le départ, dimanche 6 novembre 2016, et l’arrivée prévue demain, jeudi 19 janvier 2017. Que vous soyez sur place, au bureau ou chez vous, Voile Banque Populaire vous fera vivre l’arrivée d’Armel comme si vous étiez !

En savoir plus
L’heure du virement dernier

Dans l’après-midi de ce mercredi, Armel Le Cléac’h a opéré aux alentours de 16 heures, le virement de bord qui lui fait pointer l’étrave vers les Sables d’Olonne. Cette dernière manœuvre à moins de 24 heures de l’arrivée, est tactique et décisive. Elle doit lui permettre de maîtriser l’assaut d’Alex Thomson, qui a repris 23,7 milles ces 24 dernières heures.

En savoir plus
Le dénouement approche…

Armel, leader du Vendée Globe depuis le 3 décembre dernier, a hier opéré un virement de bord aux alentours de 16h pour basculer sud-est et amorcer la descente vers la ligne d’arrivée. Le skipper de la Banque de la Voile est attendu au large des Sables d’Olonne vers 18h aujourd’hui après plus de 74 jours de course. Au dernier pointage de 9h, Alex Thomson (Hugo Boss) est à 95,9 milles du Mono Banque Populaire VIII. Ce matin, le skipper de la Banque de la Voile se trouve à moins de 100 milles des Sables d’Olonne.

En savoir plus
Armel Le Cléac'h / ©EASY RIDE - BPCE
Armel Le Cléac’h vainqueur du Vendée Globe 2016-2017 à bord du Mono Banque Populaire VIII

Le skipper de Banque Populaire VIII s'est adjugé ce jeudi 19 janvier 2017, la victoire de la 8ème édition du Vendée Globe.

En savoir plus
Interview d'Armel Le Cléac'h

Armel Le Cléac'h, grand vainqueur de la 8ème édition du Vendée Globe a été joint par son équipe à terre, quelques minutes avant le franchissement de ligne. Ce jeudi 19 janvier 2017, le skipper du Mono Banque Populaire VIII, a franchi la ligne d'arrivée à 16h 37min et 46sec, après 74j, 3h, 35min et 46s de course sans aucun répit, il a navigué à la vitesse moyenne de 15,41 nœuds. Armel améliore le temps de référence de 3j 22h et 41m.

En savoir plus
Le jour d’après

Armel Le Cléac’h, vainqueur de la 8ème édition du Vendée Globe, revient, point par point, sur son tour du monde, accompli en 74 jours 3 heures 35 minutes et 46 secondes…

En savoir plus
Une deuxième crêpe pour Armel !

Comme le veut la tradition, chaque 2 février, la crêpe est à l’honneur ! Et quand on associe crêpe et course au large, on pense à la « Crêperie de la Baie » à La Forêt-Fouesnant. Véritable institution, ce restaurant a donné aux crêpes le nom des skippers qui fréquentent régulièrement l’établissement et qui ont remporté une victoire de prestige. Armel Le Cléac’h en a donc déjà une : « La Chacal » suite à ses victoires sur La Solitaire, mais aura-t-il l’honneur d’en avoir une deuxième…?

En savoir plus
La gestion du stress par Armel le Cléac'h

Vainqueur du Vendée Globe 2016-2017, Armel Le Cléac’h a démontré une remarquable capacité à résister à la pression et à gérer avec sang-froid toutes les situations, y compris les plus compliquées mentalement. Quelques semaines après son arrivée, Armel explique comment il parvient à réguler le stress, condition sine qua non pour briller en course au large…

En savoir plus
Clap de fin sur le Vendée Globe 2016-2017

124 jours, 12 heures, 38 minutes, 18 secondes : c’est le temps qu’aura duré cette 8ème édition du Vendée Globe, seule course à la voile autour du monde, en solitaire, sans escale et sans assistance. Aujourd’hui, samedi 11 mars, Sébastien Destremau, skipper de TechnoFirst-faceOcean a franchi la ligne d’arrivée à 1 heure, 40 minutes et 18 secondes, heure française, Le skipper toulonnais marque ainsi la fin d’un événement qui aura été à la hauteur des espérances. Il prend la 18e place de l’épreuve, soit, 51 jours après le vainqueur, Armel Le Cléac’h, skipper du Mono Banque Populaire VIII.

En savoir plus
Une 2ème crêpe pour Armel !

Véritable institution, « La Créperie de la Baie » à la Forêt-Fouesnant a donné aux crêpes le nom des skippers qui fréquentent régulièrement l’établissement et qui ont remporté une victoire de prestige. Bien qu’Armel en ai déjà une avec ses victoires sur le Solitaire du Figaro, il a droit à une 2ème grâce à sa victoire sur le Vendée Globe, une sucrée cette fois !

En savoir plus
Plus de 400 bateaux au Spi Ouest-France

Comme chaque week-end de Pâques, depuis maintenant 39 ans, la Société nautique de La Trinité-sur-Mer organise le célèbre Spi Ouest-France. Cette année encore, plus de 400 bateaux seront au rendez-vous du 14 au 17 avril !

En savoir plus
Armel le Cléac’h, Chevalier de la légion d’honneur

Armel Le Cléach’, skipper du Mono Banque Populaire VIII a été fait ce jeudi 20 avril Chevalier de la légion d’honneur par le Président de la République, François Hollande, dans le cadre d’une réception à l’Élysée, en l’honneur des skippers du Vendée Globe 2016-2017 et de la Voile Française.

En savoir plus
40 raisons de souhaiter un bon anniversaire à Armel Le Cléac’h !

En ce jeudi 11 mai, la Banque de la Voile souhaite un très bon anniversaire à Armel Le Cléac'h qui fête aujourd'hui ses 40 ans ! Voici 40 raisons qui vous inciteront peut-être à faire de même :

En savoir plus
Armel Le Cléac'h reçoit son trophée !

Après un peu moins de quatre mois de son arrivée victorieuse, Armel était ce week-end de retour aux Sables d’Olonne afin de recevoir son trophée. Après un passage sur le remblai pour saluer la foule avec les autres skippers, les festivités se sont terminées par un superbe feu d’artifice. Cette fois, la page du Vendée Globe est définitivement tournée.

En savoir plus
Cet été, louez un bateau et partez naviguer !

A l’approche des vacances d’été, la Fédération Française de Voile propose avec son réseau « Points Location », une offre permettant aux particuliers de louer différents supports et de naviguer en toute autonomie. Cette formule peut être complétée par des cours particuliers pour les pratiquants désireux de progresser rapidement. Au total, près de 200 Points Location sont répartis sur l'ensemble du territoire, afin de garantir à tous navigation, sensation et liberté !

En savoir plus
Une première course en Méditerranée pour le futur Maxi Banque Populaire IX !

Alors que le Team Banque Populaire s’apprête à mettre à l’eau le Maxi Solo Banque Populaire IX en octobre prochain, la première course officielle du trimaran de la Banque de la Voile est désormais connue. Il s’agira d’un événement nautique majeur baptisé « La Nice UltiMed », qui aura lieu du 28 avril au 6 mai 2018. Ainsi, la ville de Nice donne d’ores et déjà rendez-vous aux trimarans géants du Collectif Ultim’ pour un affrontement au sommet sur les eaux méditerranéennes.

En savoir plus
Le Maxi Banque Populaire IX bientôt prêt à prendre son envol

Après deux années et plus de 135 000 heures de chantier depuis fin 2015, le nouvel Ultim, le Maxi Banque Populaire IX sera mis à l’eau le 16 octobre* à Lorient, où s’achève actuellement sa construction. Concentré de haute technologie et d’innovations, le trimaran de 32 mètres a été conçu pour voler en toute sécurité à des vitesses désormais proches de 50 nœuds.

En savoir plus
Armel Le Cléac’h nommé pour le titre mondial du Marin de l’année 2017 !

Décerné par la Fédération Internationale de Voile, le prix “Rolex World Sailor of the Year Awards”, l’une des récompenses les plus prestigieuses de la voile mondiale, honore des marins qui se sont distingués au travers de la performance sportive, de l’endurance et du dépassement de soi.

En savoir plus
Report de la mise à l ‘eau du Maxi Banque Populaire IX

En raison des conditions météorologiques ventées annoncées sur Lorient en début de semaine prochaine, le Team Banque Populaire est contraint de reporter la mise à l’eau du Maxi Banque Populaire IX prévue initialement le lundi 16 octobre.

En savoir plus
Maxi Banque Populaire IX : mise à l’eau programmée à partir du 30 octobre (en fonction des conditions météorologiques)

Dans l’attente d’une fenêtre météo favorable à la mise à l’eau du Maxi Banque Populaire IX, l’équipe technique a anticipé un certain nombre de tests d’efforts initialement prévus à quai. L’un d’eux a laissé apparaître une anomalie sans gravité dont la réparation sera plus aisée à terre. Les travaux seront réalisés au cours de la semaine prochaine par le chantier CDK. La mise à l’eau sera donc programmée à partir du 30 octobre en fonction des conditions météo. Ronan Lucas, directeur du Team Banque Populaire : « Nous allons tout mettre en œuvre avec les équipes du chantier CDK pour pallier ce contretemps de dernière minute et peaufiner les détails qui nous permettront de partir rapidement au large tester le bateau. »

En savoir plus
Maxi Banque Populaire IX : mise à l’eau le 30 octobre

Les conditions annoncées dans le Morbihan en début de semaine prochaine étant à ce jour favorables à la mise à l’eau du Maxi Banque Populaire IX, le géant des mers rejoindra son élément lundi 30 octobre 2017 chez Keroman Technologies à Lorient. Les manœuvres débuteront à 10h pour permettre au bateau de toucher l’eau aux alentours de midi. Les temps forts de cette journée pourront être suivis en live photo et vidéo sur les médias sociaux @VoileBanquePopulaire.

En savoir plus
Armel Le Cléac’h sacré Champion du Monde IMOCA !

Après avoir gagné le Vendée Globe en janvier, Armel termine l’année de la meilleure des manières en décrochant le titre de Champion du Monde IMOCA, qu’il avait déjà remporté en 2008. Cette nouvelle ligne à son palmarès est l’aboutissement de deux années accomplies et maîtrisées avec notamment sa 2ème place sur la Transat Jacques Vabre 2015 et sa victoire sur le Vendée Globe. Le double champion du monde tourne ainsi la page « IMOCA » et peut désormais se consacrer pleinement à l’entame d’un nouveau chapitre à bord du Maxi Banque Populaire IX, mis à l’eau ce lundi à Lorient.

En savoir plus
L’envol du dernier né de Banque Populaire

Deux années et plus de 135 000 heures de réflexion, de travail et d’énergie auront permis au Team Banque Populaire et à Armel Le Cléac’h de donner naissance au Maxi Banque Populaire IX, un multicoque de course nouvelle génération. Ce nouvel Ultim, maniable en solitaire, capable d’être propulsé au-dessus de l’eau et ciselé pour les plus belles aventures autour du globe, a touché l’eau ce jour à 12h20 à Lorient. Il était un défi ambitieux et audacieux il y a deux ans, il est aujourd’hui un bijou d’innovation de 14 tonnes. Ceux qui l’ont imaginé racontent sa naissance.

En savoir plus
Charline Picon et Damien Seguin, un duo en or pour baptiser Banque Populaire IX

Une semaine après la mise à l’eau et seulement quelques jours après la première navigation, le Maxi Banque Populaire IX a été baptisé ce matin à Lorient. Ce sont deux champions issus de la voile olympique et paralympique, Charline Picon et Damien Seguin, tous deux médaillés d’or à Rio en 2016, qui ont eu l’honneur de briser la bouteille de champagne et ainsi de devenir marraine et parrain du bateau.

En savoir plus
Armel Le Cléac’h sort son premier livre « Le prix de la victoire »

Le 21 janvier 2017, après 74 jours, 3 heures, 35 minutes et 46 secondes de course en solitaire sans escale et sans assistance, Armel Le Cléac’h remportait le Vendée Globe, une victoire autour du monde à laquelle il rêve depuis plus de 20 ans. Le navigateur saint-politain nous livre à travers cet ouvrage, les succès, les déconvenues, les expériences et les anecdotes de son parcours de marins audacieux et déterminé à la conquête de l’Everest des mers. Un récit intense qui en dit long sur la capacité à ne jamais rien lâcher du skipper de la Banque de la Voile ! « Le Prix de la Victoire » (Editions Robert Laffont) disponible dans toutes les librairies à partir d’aujourd’hui !

En savoir plus

À découvrir également

Les nouvelles vies des phares

Les phares en France : un patrimoine à protéger...

En savoir plus
Les records en solitaire

Les plus grands défis relevés par les plus grands navigateurs...

En savoir plus
Sports de glisse nautiques : les nouvelles tendances

Découvrez toutes les innovations dans la glisse nautique ...

En savoir plus
Toutes les passions