News

Passion

Portraits

Coups de coeur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau

Tanguy Redon Bureau d’études

Né le 10 août 1983 à Concarneau (Finistère)
Réside à Lorient (Morbihan)
Date d’entrée dans le Team Banque Populaire : mai 2014


Né à Concarneau, Tanguy Redon a toujours navigué, initié notamment au sein de la SRC (Société des Régates de Concarneau) par un certain… Ronan Lucas. Mais c’est pour la moto que l’intéressé, adolescent, s’est surtout passionné : « Quand j’étais lycéen, j’ai pratiqué le moto-cross et mon rêve était de faire de la mécanique en Grand Prix. J’ai été bercé par la montée en puissance et les titres mondiaux de Valentino Rossi. » Peu à peu, Tanguy, qui a également longtemps fait du judo, s’est cependant éloigné de cet univers, au point même de finir par vendre sa dernière moto, la trentaine passée. « Cela devenait difficile de jongler entre mon boulot, toutes mes passions (squash, bateau, vélo) et mes deux enfants. » C’est vers la voile que le Breton se tourne après son Bac, une nouvelle passion qui devient « une raison d’être », occupant ses études (licence professionnelle en matériaux composites à Brest puis Bachelor d’architecture navale à Southampton) et son temps libre. Un coup de pouce du destin lui permet à son retour d’Angleterre de se lancer professionnellement : « En juin 2008, j’envoie des CV partout ! J’ai alors la chance de rencontrer Vincent Riou qui m’embauche un mois et demi avant le départ du Vendée Globe pour un petit projet, sur lequel je sens qu’on me teste. A son retour, on me recontacte pour intégrer le bureau d’études de PRB et travailler sur le nouveau 60 pieds. »

" C’est passionnant d’être aux balbutiements d’une révolution dans la façon de naviguer, cela nous pousse dans nos retranchements et nous oblige à penser différemment. "

Tanguy Redon, Bureau d'études


Devenu au fil de ses expériences un grand spécialiste des mâts d’IMOCA, Tanguy est recruté au printemps 2014 au sein du bureau d’études pour participer à la construction de Banque Populaire VIII, avec pour responsabilités le gréement, les systèmes auxiliaires (foils, appendices) et les aménagements intérieurs, puis s’attelle au projet du Trimaran Banque Populaire IX, chargé du mât, de la bôme, du gréement dormant, mais aussi de l’homologation du bateau. Un nouveau challenge de taille pour cet ingénieur réputé pour sa rigueur : « C’est passionnant d’être aux balbutiements d’une révolution dans la façon de naviguer, cela nous pousse dans nos retranchements et nous oblige à penser différemment : bientôt, nous évoluerons de plus en plus dans les airs et de moins en moins sur l’eau ». Cet esprit défricheur, Tanguy s’en sert également pour naviguer avec des copains sur des bateaux customisés par ses soins, lui qui, comme plusieurs autres membres du Team, apprécie par ailleurs le rugby : « J’aime ce sport pour le côté dépassement de soi, l’envie de se faire mal… » A quand un XV Banque Populaire ?

 

Tanguy Redon, Bureau d’études

Le regard de Ronan Lucas

« Tanguy, c’est la rigueur : quand on lui confie une mission, il faut que ça aille droit et que ça marche, il est hyper précis. C’est super agréable parce qu’il gère des dossiers compliqués, on sait avec lui qu’il n’y aura pas de faille, qu’il ne va rien laisser passer. »

 

 

Crédits photos :

A. Pilpré/BPCE
​Y. Zedda/BPCE

News

Une dépression tant convoitée

Coincé dans une bulle anticyclonique, Armel se bat comme un diable pour essayer de prendre le train de la dépression située juste devant lui. Si le skipper de la Banque de la Voile y parvient, cela pourrait lui donner une belle avance au cap Horn, inversement s’il n’y parvient pas, les cartes seront redistribuées avec son poursuivant… Réponse en fin de journée ! Ce matin, il possède toujours plus de 400 milles d’avance sur Alex Thomson (Hugo Boss).[...]

Toutes les news