News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
Coups de cœur

Barrez la différence

Le « Coup de Cœur #PassionVoile », c'est quoi ? Chaque mois, la Banque de la Voile met à l'honneur une belle initiative en lien avec l'univers maritime. Elle vous fait découvrir des associations, des événements, des faits marquants ou des personnalités, en allant à la rencontre de celles et ceux qui partagent leur passion de la mer et de la voile.

Publication :

Dernière modification :

Banque Populaire @VoileBanquePop

Par :

Barrez la différence

 

Barrez la différence est née en 1985, de l’acharnement et ténacité de son fondateur Gilles Le Druillennec. Centre de voile adaptée, Barrez la différence a des objectifs d'accueil de personnes sur l'eau en sport voile chaque année entre avril et octobre. Mais en plus de 30 ans, les buts de l'association se sont largement diversifiés avec des formations sur l'eau ou sur terre.

Seule personne handicapée à être titulaire du brevet d’État d’éducateur sportif voile et du permis chauffeur de car, Gilles le Druillennec est passionné par la voile depuis son plus jeune âge. Doté d’un sens très profond de la pédagogie, il a cultivé un rêve durant des années : devenir un professionnel de la voile et faire partager à d’autres handicapés les plaisirs du nautisme. Un rêve aisément accessible au regard de ses compétences (il a obtenu son premier diplôme à l’âge de 19 ans) sans son handicap physique. En se débattant avec le scepticisme des gens « normaux » pour obtenir le droit à passer les épreuves du brevet d’état d’éducateur sportif en voile, Gilles Le Druillennec a pris conscience que le premier combat à mener était de changer en profondeur le regard que porte la société sur le handicap… et en premier lieu celui des enfants, futurs acteurs du monde de demain.

Changer en profondeur les regards

La particularité du centre de voile Barrez la Différence est de travailler avec Gilles Le Druillennec, seul skipper handicapé moteur titulaire du Brevet d'Etat d'éducateur sportif voile. L'objectif est de changer le regard des stagiaires sur le handicap à travers le skipper/formateur et de les pousser à se dépasser sur l'eau au regard du parcours de Gilles.

« J’ai dû convaincre le Président, mon combat a duré 5 années. Aucune école ne voulait me prendre j’ai décidé de passer mon diplôme en candidat libre »  

Le but premier de la voile adaptée est de permettre à des personnes en situation de handicap moteur, mental, psychique ou sensoriel de pouvoir pratiquer la voile en toute sécurité. L'objectif est de prouver à ses personnes (et à leurs proches) qu'une inclusion par le sport est tout à fait possible. Le but second est de permettre à des personnes valides et handicapées de naviguer ensemble sur le même bateau collectif en équipage combiné afin de changer le regard des valides sur le handicap et de permettre des échanges humains riches pendant les navigations.

Former à terre et en mer
L’association propose des formations de différents niveaux sur l'eau dans le cadre de l'activité voile, proposées à des entreprises. Au-delà de la pratique de la voile, elle permet par le biais d'actions ciblées (théâtre, formations, conférences) de sensibiliser les personnels d'entreprises ou les agents de la fonction publique au handicap au travail. L’association va même plus loin et permet aux entreprises de sensibiliser les cadres à l'embauche de personnes en situation de handicap et de rentrer ainsi dans le cadre de la loi de 2005 qui impose aux entreprises de plus de 20 salariés que 6% de leur masse salariale soit en situation de handicap.

« Pour ne rien lâcher il faut croire à fond à ce qu’on fait il faut dégager une bonne énergie ! »

Former sur l'eau ou sur terre, le but est le même : permettre aux valides de mieux appréhender le milieu du handicap, adopter des réactions et attitudes adaptées et permettre aux personnes en situation de handicap de s'intégrer rapidement dans un milieu ordinaire, souvent formaté et parfois hostile.

Crédit photos : Jean-François Castell 

https://www.barrezladifference.fr/

 

https://www.voile.banquepopulaire.fr/web-tv/gilles-le-druillennec

 

Photos

À découvrir également

Les moyens de communication embarquée
Passion
Les moyens de communication embarquée
Dans les courses au large comme le prestigieux Vendée Globe, les skippers doivent composer avec la solitude, sur des périodes plus ou moins longues. Mais à bord, grâce aux liaisons satellites, ils disposent toutefois de moyens de communication de plus en plus efficaces pour naviguer sur internet, télécharger les fichiers météo, appeler la terre (organisation, médias, team, famille…) ou encore partager leur aventure en envoyant des mails, des photos et des vidéos. Voyons grâce à quels outils les marins  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
La médecine et la course au large
Passion
La médecine et la course au large
Quand ils partent en mer, les marins, en particuliers les solitaires, doivent pouvoir se transformer en médecin ou infirmier. Ils embarquent non seulement une trousse à pharmacie conséquente mais apprennent aussi à recoudre une plaie, poser une attelle, réduire une fracture… et révisent les gestes vitaux en cas d’accident. Dans le milieu de la course au large, il est incontournable. Durant plusieurs décennies, il a été le médecin de la Solitaire du Figaro, accompagnant la flotte des solitaires  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
Voile olympique mode d’emploi
Passion
Voile olympique mode d’emploi
Discipline olympique, la voile possède des spécificités bien à elle, que ce soit pour la qualification des séries puis des athlètes pour les prochains Jeux Olympiques de Tokyo du 24 juillet au 9 août 2020. Questions-réponses avec les membres de la Fédération Française de Voile à J-1 des World Sailing à Arrhus (Danemark), 2 au 12 août prochains.  [...]
8 août 2018 08/08/18
Plus de passions