News

Passion

Portraits

Coups de coeur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
Coups de coeur

BoatOn Pro au service des plaisanciers

Publication :

Banque Populaire @VoileBanquePop

Par :

Boat On

Le « Coup de Cœur #PassionVoile », c'est quoi ? Chaque mois, la Banque de la Voile met à l'honneur une belle initiative en lien avec l'univers maritime. Elle vous fait découvrir des associations, des événements, des faits marquants ou des personnalités, en allant à la rencontre de celles et ceux qui partagent leur passion de la mer et de la voile.

« Profitez de votre bateau, on s’occupe du reste ! » annonce la première page de présentation de BoatOn Pro. Il faut dire que cette récente application gratuite permet de gérer son bateau à distance à partir d’un smartphone.

Bertrand Gerbaud n’a que 29 ans mais beaucoup d’idées. Originaire des Landes, il a déjà beaucoup « bourlingué » professionnellement depuis qu’il est sorti diplômé de Kedge Business School à Bordeaux. Après Hong Kong, le Brésil, le Canada, la Hollande, il a travaillé chez Procter & Gamble en Suisse, comme chef de produit notamment pour deux marques de luxe. Plaisancier à ses heures et ami de Clarisse Cremer, il n’a pas hésité à s’appuyer aussi sur les conseils de la navigatrice, arrivée deuxième de la dernière Mini Transat. Nous avons demandé à Bertrand Gerbaud, jeune entrepreneur audacieux, de nous en dire davantage sur sa petite entreprise, créée à force de courage et ténacité, ne faisant pas pour l’instant appel à des levées de fonds.

Comment est venue l’idée de lancer cette application ?

Quand je travaillais à Genève, j’ai eu la chance d’avoir un petit bateau à moteur sur le Lac Léman que j’avais ramené du Sud-Ouest. Comme ce bateau familial était déjà vieux, je n’ai cessé d’avoir des soucis. J’ai parfois eu du mal à trouver un bon réparateur et j’ai même réglé un certain nombre de factures alors que la panne n’était pas résolue… J’ai aussi rencontré des difficultés pour le stocker… Et comme je ne trouvais pas de solutions, je me suis dit pourquoi ne pas lancer une application. De là est née l’idée de BoatOn.

Actuellement, onze personnes travaillent en freelance sur le projet, et j’ai fait le choix de me tourner vers des applications natives disponibles sur Google Play et l’App Store. Cela a un coût, mais permet au plaisancier qui est en mer de ne pas avoir besoin de connexion internet pour utiliser l’application.

En quoi consiste BoatOn Pro ?

C’est une application téléchargeable gratuitement, et qui permet notamment de tenir à jour son carnet d’entretien. Des alertes sont envoyées avant les dates des prochaines révisions, de pouvoir faire réparer son bateau en envoyant un message à tous les professionnels qui sont à proximité puis recevoir des devis et choisir son prestataire. Grâce à une base de données que nous avons mise en place, nous sélectionnons les cinq meilleurs professionnels de chaque région, et demandons aux plaisanciers de donner une note de 1 à 5 quant à la prestation réalisée. Nous proposons également un service de places de port, de parkings, de garages… et mettons donc les gens en relation qu’ils soient professionnels ou pas, dotés de solutions de stockage, un peu sur le principe de Airbnb. Enfin, nous proposons du courtage avec les assurances et ce afin de mieux affiner les contrats.

Vous avez démarré il y a peu. Savez-vous combien de plaisanciers ont téléchargé l’application ?

Sans avoir réellement communiqué sauf sur Facebook, on a actuellement entre 4 et 12 téléchargements par jour et plus de 700 personnes l’utilisant et qui se répartissent à 45 % pour la voile et 55 % pour le moteur. Le bouche à oreille semble bien fonctionner.

Comment vous rémunérez-vous ?

À chaque transaction, nous touchons une commission réglée par le professionnel directement. Si le plaisancier n’a pas été content de sa prestation, nous ne sommes pas rémunérés. Aujourd’hui, nous n’avons pas encore rentabilisé les coûts de développement de l’application.

BoatOn Pro est-il aussi un service à destination des nouveaux plaisanciers, consommateurs ponctuels de nautisme ?

Absolument. L’idée est aussi de travailler avec des ports de plaisance, qui veulent étendre leurs offres à des touristes souhaitant par exemple effectuer un baptême de voile ou s’offrir une nuit dans un voilier au port.

www.boaton.fr

Crédit photos : BoatOn

 

Photos

À découvrir également

Sportihome : une nouvelle manière de « voyager sport »
Coup de coeur
Sportihome : une nouvelle manière de « voyager sport »
Le « Coup de Cœur #PassionVoile », c'est quoi ? Chaque mois, la Banque de la Voile met à l'honneur une belle initiative en lien avec l'univers maritime. Elle vous fait découvrir des associations, des événements, des faits marquants ou des personnalités, en allant à la rencontre de celles et ceux qui partagent leur passion de la mer et de la voile. A la fois guide des spots et plateforme collaborative de locations de logements entre particuliers, Sportihome simplifie la vie  [...]
2 juillet 2018 02/07/18
Plus de coups de coeur
La poubelle flottante "Le Dauphin"
Coup de coeur
La poubelle flottante "Le Dauphin"
Le « Coup de Cœur #PassionVoile », c'est quoi ? Chaque mois, la Banque de la Voile met à l'honneur une belle initiative en lien avec l'univers maritime. Elle vous fait découvrir des associations, des événements, des entrepreneurs, des faits marquants ou des personnalités, en allant à la rencontre de celles et ceux qui partagent leur passion du grand large. Donner l’accès aux plaisanciers à des poubelles flottantes pour limiter la pollution de l’eau, est l’idée développée par la société Sea Clean.  [...]
2 juillet 2018 02/07/18
Plus de coups de coeur
Le nautique ? So chic !
Passion
Le nautique ? So chic !
A l’occasion de la Fashion Week, un petit tour d’horizon des basiques de cette tendance très en vogue, dit du style marin, qui prend des allures de raz-de-marée dans les quartiers branchés. On connaît tous le ciré jaune, le pull marin, le caban, les bottes, la marinière, incontournables basiques de la garde-robe nautique. Depuis longtemps, bleu marine et rayures s’invitent en ville, version « urban chic », et deviennent des éléments phare des collections haute-couture. Déjà en 2009, une exposition  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions