News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
Coups de cœur

Grain de Sail

Né en 2010 à Morlaix, Grain de Sail est une entreprise éco-responsable avec pour volonté de produire des cafés et chocolats haut de gamme dont les matières premières seraient transportées à la voile. Ses cafés verts et cacaos proviennent des Caraïbes et d’Amérique centrale et sont acheminés en France par voie maritime. Les fondateurs de Grain de Sail, Jacques et Olivier Barreau souhaitent réduire leur empreinte carbone en construisant un cargo a voile pour acheminer leurs matières premières. Focus sur une entreprise de café et chocolat made in France et éthique, les yeux rivés sur l’Atlantique !

Publication :

Dernière modification :

Banque Populaire @VoileBanquePop

Par :

Chocolat Grain de Sail

 

Grain de Sail, c’est avant tout du café.  

Nous voulions débuter cette aventure par le transport d’une denrée très maniable et qui ne nécessite pas de soins particuliers. Nous avions une idée assez précise sur le transport, les moyens techniques, financiers et humains à mettre en œuvre, mais une question subsistait : que faire du café une fois sa livraison à Morlaix ? Le transformer tout simplement ! Des professionnels de la torréfaction sont venus à notre atelier afin de nous donner de précieux conseils. Ce premier pas avec le café nous a mis « le pied à l’étrier » avant de prolonger l’aventure Grain de Sail vers des produits qui demandent plus de délicatesse comme le chocolat.

En 2016, vous lancez votre chocolaterie, pourquoi ?

Le café était donc une première étape de l’aventure et nous souhaitions aller plus loin. Avant de poursuivre avec le chocolat nous nous sommes assurés que nos canaux de distribution étaient solides et que les rendements permettraient la possession d’un nouveau local, en l’occurrence une chocolaterie. Ainsi a vu le jour notre chocolaterie !

Parlez-nous de votre projet de cargo à voile ?

Notre projet de cargo à voile est de moderniser les transports décarbonés qui existent depuis des centaines d’années. Sa livraison est prévue début 2020 et la première traversée de l’Atlantique au printemps 2020 ! Le voilier ne quittera jamais la Bretagne à vide afin de pouvoir exporter des produits français de qualité. Pour ce faire, Grain de Sail prévoit d’exporter du vin bio français vers les Etats-Unis en faisant une escale à New York.

Projet ambitieux et inédit, quelles sont spécificités propres à ce Cargo à Voile par rapport à un Cargo Classique ?

Nous avons utilisé des technologies fiables car nous avions besoin de ce qu’il se fait de mieux dans l’industrie maritime. Notre bateau est ambitieux car nous l’avons dessiné nous-même (rires). Le bateau a quelques spécificités, à titre d’exemple, la coque de notre cale est totalement compatible avec le transport du vin. C’est une cave-cale où l’hydrométrie est la même que dans une cave classique dans n’importe quel domaine.

Quelle est l’origine de votre Cacao et Café ?

Notre cacao provient essentiellement d’Amérique Centrale tout comme notre café et tous nos produits sont bios et certifiés issus d’agriculture biologique. Également nous nous fournissons en République Dominicaine, dans les Caraïbes, auprès de producteurs locaux. La République Dominicaine est un choix stratégique au vu de sa situation géographique mais aussi de son accessibilité par les voies marines.

Pourquoi s’être implanté en Bretagne et plus particulièrement à Morlaix ?

Si nous avons choisi la Bretagne car nous sommes nés à Saint Brieux. Nous voulions rester dans notre région et c’était important pour nous de créer des emplois « chez nous ». Aujourd’hui nous sommes 24 salariés. Morlaix est un choix de taille grâce à l’accès direct à la Rivière de Morlaix. De plus, nos locaux sont d’anciens bâtiments de l’État dédiés au commerce maritime que nous avons entièrement transformés.

Quelles routes maritimes souhaitez-vous emprunter ?

Les routes que nous allons emprunter seront toujours plus ou moins les mêmes. En partant de Morlaix, nous allons descendre vers le golfe de Gascogne avant de prendre le cap sur le Nord des Açores, puis direction New-York ! Une fois que nous aurons livré les 20 000 bouteilles de vin, nous prendrons le cap en direction des Caraïbes, avec une escale essentielle en République Dominicaine, puis en Amérique-Centrale. Enfin, lorsque le bateau sera rempli de nos denrées, nous reprendrons la mer vers Morlaix. Cette boucle pourra prendre deux fois le départ de Morlaix ; une première fois en avril puis en octobre.

Quels autres produits allez-vous exporter ?  

Pour le moment nous avons le projet d’exporter du vin, car nous sommes certains de pouvoir vendre ce produit aux États-Unis. Même si le contexte économique est plus difficile à la vue des nombreuses taxes que le vin subit lors de son entrée sur le territoire américain, nous pouvons faire face à cette charge supplémentaire en choisissant des vins ou des champagnes de qualité qui s’écouleront facilement.

Quel a été le rôle du Crédit Maritime Grand Ouest, une marque exploitée par Banque Populaire Grand Ouest, dans le développement du projet ?

Le Crédit Maritime Grand Ouest a joué un rôle capital dans la constitution de notre projet. Sans les fonds nécessaires, nous n’aurions pas pu débuter cette aventure. Le groupe Banque Populaire Grand Ouest dans son ensemble nous a fait confiance, a cru en nous et c’est ainsi que le projet a pu voir le jour.

Quel a été votre chemin parcouru pour créer votre entreprise ?

Nous sommes très heureux du résultat de Gain de Sail à l’heure actuelle. Nous avons réussi à tisser des liens de confiance avec nos partenaires et nos fournisseurs. De plus, en ayant un regard sur l’ensemble de la chaine de production, de la livraison des matières premières jusqu’à leur emballage nous pouvons contrôler la qualité et nous assurer d’un rendu final à la hauteur de nos exigences. Notre équipe est réellement compétente et le soutien de mon frère est essentiel. En d’autres mots : nous avons hâte que le projet évolue !

Ou pouvons-nous trouver le café et chocolat Grain de Sail ?

Nos produits sont disponibles dans près de cinq cents grandes surfaces à travers les cinq départements bretons : le Finistère, les Côtes-d’Armor, l’Ille-et-Vilaine, le Morbihan et la Loire-Atlantique. Dans un avenir proche nous seront aussi présent en Vendée, en Maine-et-Loire et en Normandie. Aussi, il est plus rare de nous retrouver dans des petites épiceries, mais nous y sommes ! Enfin, nous avons un e-shop où tous nos produits et nos coffrets sont disponibles !

 

Photos

À découvrir également

La saga Banque Populaire V
Passion
La saga Banque Populaire V
Annoncé fin 2006, le projet du Maxi Banque Populaire V aura duré jusqu’en 2013, date de la vente du bateau, un an après le Trophée Jules-Verne victorieux de l’équipage mené par Loïck Peyron. De sa conception à sa cession, Ronan Lucas, directeur du Team Banque Populaire et navigant sur le Maxi BP V, revient sur cette saga. Le lancement du projet (fin 2005) « Depuis l’édition de The Race en 2000, l’idée de construire un grand multicoque germait dans les esprits chez Banque Populaire.  [...]
21 juin 2018 21/06/2018
Plus de passions
Les bateaux Banque Populaire
Passion
Les bateaux Banque Populaire
Entre le premier trimaran Orma 60 Banque Populaire I, lancé en 1994 et le futur maxi trimaran Banque Populaire XI qui va toucher l’eau en 2021, 7 multicoques et 5 monocoques ont écumé avec succès les océans, permettant à l’écurie Banque Populaire d’être à la pointe des armateurs de course au large. Retour sur une saga unique, ressemblant parfois à une vraie histoire de famille, et qui ne semble pas prête de s’arrêter. Le premier trimaran Orma Banque Populaire I (18,28 mètres), dessiné par  [...]
11 février 2020 11/02/2020
Plus de passions
Sybelles Optimist : Quand la mer s’invite à la montagne
Passion
Sybelles Optimist : Quand la mer s’invite à la montagne
Bien qu’évoluant dans des milieux naturels très différents, marins et montagnards partagent le même amour de la nature ; les mêmes valeurs de respect de l’environnement, de dépassement de soi, d’humilité, de prise de risque ; la même passion pour la glisse et les sensations fortes… Ce n’est pas un hasard si beaucoup de passionnés de la mer aiment, l’hiver venu, se faire plaisir en montagne – et inversement. Les deux univers se rencontrent sur bien des points et certaines disciplines  [...]
21 juin 2018 21/06/2018
Plus de passions