News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
Coups de cœur

L'ANASA

Le Maxi Banque Populaire XI arrivera en Guadeloupe d’ici quelques jours. L'occasion de mettre à l’honneur certaines associations guadeloupéennes qui œuvrent dans le développement de la voile sur ce territoire. Gros plan sur l'ANASA, une association soutenue par la BRED Banque Populaire. Cette base nautique située à Sainte-Anne se réorganise depuis 2018 pour ouvrir la voile à tous les guadeloupéens et en faire un sport majeur sur ce territoire d’outre-mer.

Publication :

Banque Populaire @VoileBanquePop

Par :

ANASA

 

Rencontre avec Carl Chipotel, skipper en Class40 lors de la Route du Rhum 2018 et aujourd’hui président de l’association.

Qu’est-ce que l'ANASA ? 

L’ANASA, souvent on sourit à la sonorité de l'acronyme mais ce n’est évidemment pas l'agence spatiale. Il s’agit de l’Aventure Nautique de Sainte-Anne, une association qui a été rebaptisée en 2017, mais qui est née en 1983. Son objectif est de démocratiser la voile en Guadeloupe et de rendre cette pratique accessible à tous. 

Pouvez-vous nous en dire plus sur l’histoire de votre association ? 

A ses débuts, c'était un club sportif créé par la Fédération des Œuvres Laïques de Guadeloupe, qui avait pour vocation d’emmener de jeunes pratiquants à la compétition. On a connu des moments de gloire dans le domaine sportif. Début des années 2000 le club devient une base nautique. Puis en 2019, le gestionnaire de la base décide de stopper ces ses actions de financements. De notre côté nous avons présenté un plan de reprise qui a été validé par la région Guadeloupe. 

A quoi consiste ce plan de reprise ?

Nous avons construit ce projet autour de plusieurs aspects : 

  • Un aspect éducatif : Un apprentissage autour des activités nautiques durant les cours d’EPS dans les écoles élémentaires, les collèges et les lycées.  
     
  • Un aspect social : La volonté d'inclusion en touchant des personnes âgées ou en situation de handicap. On veut vraiment s'adresser à tous et sensibiliser tout un peuple aux enjeux maritimes. 
     
  • Un aspect sportif : Nous avons des ambitions relativement fortes qui vont jusqu’à l’Olympisme ! Avec une vraie volonté de s’adapter aux nouvelles pratiques du monde de la voile (Wingfoil, iQFOiL...) mais également à tous les aspects allant même jusqu’à la course au large. 
     
  • Un aspect économique : En proposant des activités nautiques et touristiques 

Avez-vous des bateaux accessibles aux personnes en situation de handicap ? 

Bien sûr, nous avons des Hansa avec plusieurs types de bateaux qui permettent une navigation facile sans trop de manœuvres. On dispose également d’un plan d’équipement auprès de nos partenaires pour développer notre flotte et notre capacité d’accueil auprès des personnes porteuses de handicap.

Vous évoquiez des ambitions Olympiques, comment réussir à atteindre cet objectif ?

Oui, nous avons eu par le passé beaucoup de jeunes en championnats de France sur plusieurs supports. Mais l’idée c’est d’augmenter encore notre niveau de pratique. Pour cela il faut qu’on se structure pour avoir une pouponnière qui dégage de véritables champions capables d’atteindre ce niveau. 

Y-a-t-il également une ambition pour la course au large ? 

Par le passé nous avons eu des participations sur la Route du Rhum avec notamment Victor Jean-Noel, Philippe Fiston ou moi-même en 2018. Dans notre projet pour l’ANASA, on souhaite créer des vocations en développant d’avantage le pôle pour la course au large et permettre à nos jeunes licenciés de participer à des compétitions dans les Caraïbes comme la RORC 600 et qui sait, leur offrir l’opportunité de faire carrière dans ce domaine et de vivre des évènements majeurs comme la Route du Rhum.  

Sur l’aspect sportif, vous êtes organisateur et promoteur du “Traditour”, pouvez-vous nous en dire plus sur cet évènement ? 

Il s’agit d’une compétition organisée par l’ANASA depuis 2018 avec l’ambitions très forte d'utiliser cet évènement comme promoteur de la voile en Guadeloupe et de créer un véritable engouement autour de ce sport.  

Le “Traditour” est une course en équipage par étapes sur des Canaux Saintois de voile traditionnelle. Des supports emblématiques, utilisés autrefois par les pêcheurs guadeloupéens et qui sont désormais reconnus avec une classe spécifique à leur nom.  

En quoi la Route du Rhum – Destination Guadeloupe peut vous servir pour promouvoir la voile dans votre région ? 

C'est un événement très majeur notamment dans l'hexagone, mais il faut qu'on se le réapproprie également en Guadeloupe et faire que le public se rapproche un peu plus de cette manifestation d'une telle envergure. Il s’agit vraiment de renforcer cette adhésion pour pouvoir promouvoir la voile et sensibiliser sur les enjeux maritimes. 

Justement, y a-t-il des évènements de prévus pour renforcer l’engouement lors de l’arrivée de la course à Pointe-à-Pitre ?

Du 12 au 20 novembre, nous organisons un village nautique à Sainte-Anne, ainsi que le trophée des Saintoises répartie sur 4 dates à travers toute la Guadeloupe avec la participation des skippers à partir du 20 novembre. 

La BRED Banque Populaire est un partenaire de votre base nautique, en quoi est-ce un partenariat important ?

C’est un partenariat important mais pas que pour l’aspect financier. On partage des valeurs similaires avec la BRED Banque Populaire et il y a une réelle dimension humaine derrière ce partenariat. On a senti que notre projet suscitait beaucoup d’émotions chez eux et aujourd'hui on s’en rend compte avec leur présence et leur soutien moral. 

 

Durant l'après course, lors des villages d’arrivée, l’ANASA valorisera la voile en organisant divers évènements autour de la Route du Rhum. En 2023, Le club nautique participera également au “Traditour” avec un bateau soutenu par la BRED Banque Populaire.  

 

Photos

À découvrir également

Les records en solitaire
Passion
Les records en solitaire
Alain Colas, Olivier de Kersauson, Laurent Bourgnon, Philippe Monnet, Jean-Luc Van den Heede, Francis Joyon, Thomas Coville, Armel Le Cléac’h… autant de marins français qui, depuis le début des années 1970, se sont mis en quête de records en solitaire à bord de machines de plus en plus perfectionnées, sur l’Atlantique, la Méditerranée ou autour du monde… Les défricheurs Avant le début du troisième millénaire, les records en solitaire ont longtemps été l’apanage de quelques francs-tireurs, attirés  [...]
21 septembre 2021 21/09/2021
Plus de passions
Naviguer en toute sécurité, c’est élémentaire !
Passion
Naviguer en toute sécurité, c’est élémentaire !
Que ce soit en planche à voile, kitesurf, dériveur, catamaran de sport ou voilier habitable, la navigation en bord de plage, ou plus au large, obéit à un certain nombre de règles, notamment en matière de sécurité. Voici quelques rappels fondamentaux - permis voile, équipement indispensable, procédure avant de larguer les amarres, règles de route élémentaires - afin de partir naviguer dans les meilleures conditions ! Savez-vous qu’en France, seule nation du monde présente sur tous  [...]
21 septembre 2021 21/09/2021
Plus de passions
Parlez-vous le Marin ?
Passion
Parlez-vous le Marin ?
Comme n’importe quelle langue vivante, le Marin se parle, s’apprend, se vit et dispose même d’un dictionnaire ! Emmener un novice sur un bateau permet de se rendre compte combien, quand on ne le parle pas, le langage maritime peut être complexe… Et pourtant, il demeure bien ancré dans la langue française. Nombre d’expressions maritimes plus ou moins anciennes sont utilisées dans notre quotidien. Choquez les voiles, gardez le cap et laissez-vous bercer par ce langage coloré et imagé… Comme  [...]
21 septembre 2021 21/09/2021
Plus de passions