News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
Coups de cœur

Neoline : Le transport maritime propre.

Acteur de la transition énergétique du transport maritime, Neoline propose des cargos à propulsion vélique comme une alternative plus écologique. BPGO soutient ce projet novateur dont le but est de réduire drastiquement les émissions de fuel dans l’océan. Rencontre avec l’un des fondateurs : Jean Zanuttini.

Publication :

Dernière modification :

Banque Populaire @VoileBanquePop

Par :

Neoline

Pouvez-vous nous présenter succinctement l’origine du projet ? 

Fondé par un groupe d’officiers de marine marchande fédéré autour de Michel Péry, Neoline est né en 2011 sous forme associative. Le groupe tendait à proposer une vision opérationnelle de la marine marchande tout en axant la réflexion autour des enjeux écologiques. Grâce aux technologies d’aujourd’hui et de demain, il est possible de proposer un transport peu impactant pour l’environnement et en même temps intéressant d’un point de vue logistique pour les clients. Devenue société depuis 2015, Neoline est en passe de proposer un nouveau type de transport marchand.

 

Qu’est-ce qui vous a poussé à repenser le transport maritime vers une alternative écologique ?

Nous avons tous de l’expérience dans la marine marchande mais également sur de grands voiliers comme le Belem. On s’est rencontré sur des cargos avec Michel Péry (président de Neoline - ndlr). L’idée de base est de lier une conviction écologique forte avec une passion pour l’aérodynamique et la navigation. C’est la somme de ces trois ingrédients qui est à l’origine du concept.

 

Quelles sont les particularités techniques de votre cargo le Neoliner.

Ce sont des navires pilotes qui préfigurent une nouvelle classe. Basés sur des technologies plutôt éprouvées. Ils mesurent 136 mètres de long et sont comparables en taille aux plus grands voiliers du début du XXème siècle. Ce sont des navires rouliers avec une forte capacité de transport. Roulier signifie que le mode de chargement est horizontal, à travers une porte située à l’arrière qui se pose sur le quai. Ainsi, les frets peuvent entrer en roulant (par leurs propres moyens ou chargés sur une remorque). Les Neoliners peuvent accueillir des frets hors gabarit allant jusqu’à 9m80 de hauteur pour un poids maximal de 200 tonnes, et ce, en toute sécurité car protégés à l’intérieur du navire. La vitesse commerciale du bateau est de 11 nœuds ce qui lui permet de maximiser l’utilisation des voiles et ainsi économiser 80 à 90% de sa consommation de fuel.  

 

Comment le Neoliner est-il propulsé ?

Le Neoliner dispose de 4200 mètres carrés de voiles et est propulsé principalement par celles-ci. Il a néanmoins un moteur qu’il n’utilisera que très rarement. Cette propulsion auxiliaire lui permettra de manœuvrer dans les ports, de produire de l’électricité et, parfois, d’appuyer la voile pour tenir la vitesse commerciale. Ce sera un moteur diesel utilisant du gasoil proche de celui des voitures et non du fuel lourd plus polluant. Neoline a à cœur d’aller vers le zéro émission. Pour les prochaines versions du Néoliner, ce moteur diesel sera remplacé par une propulsion électrique alimentée par des paneaux solaires et une pile à hydrogène.

 

Quel type d’équipage avez-vous besoin pour manœuvrer de telles voiles ?

C’est un navire industriel moderne et, comme beaucoup de cargos classiques, tout est télécommandé. Sur place, on a besoin de corps de métier assez classiques comme des hydrauliciens, techniciens, ouvriers, peintres…etc.  Cependant les voiles du Neoliner nous emmèneront à développer des expertises nouvelles liées aux routages et à la météorologie. Il faudra ajouter un peu d’intelligence dans le choix des routes et aller chercher le vent là où il est. 

 

Quels trajets allez-vous proposer dans un premier temps et pourquoi ces choix ?

Nous proposons un trajet trans-Atlantique Nord qui présente l’avantage d’être venté toute l’année. Les escales principales sont Saint-Nazaire, Baltimore et Saint-Pierre-et-Miquelon et nous pourrons ajouter des escales secondaires comme Bilbao, Charleston ou encore Halifax. On est dans une logique de ligne régulière avec principalement des cargaisons récurrentes.

 

Quand allez-vous débuter la construction des premiers Neoliners et quand seront-ils prêts à naviguer ?

En juillet, nous avons signé la lettre d’intention de commande avec notre partenaire Neopolia, ce qui nous permet de rechercher aujourd’hui le financement nécessaire pour lancer le chantier. Aujourd’hui, plus que jamais, la question du financement pour des projets novateurs axés sur la transition énergétique est le fer de lance de la naissance de nos nouveaux cargos. Les banques doivent trouver de nouvelles cases pour débloquer des fonds. La fabrication des Neoliners devrait débuter fin 2019/début 2020. Les bateaux devraient être mis en service fin 2021. 

 

Etes-vous les seuls à proposer ce type de transport maritime ?

Il y a d’autres projets qui s’attèlent à rendre plus vertueux le transport maritime. L’International Windship Association est une association à l’échèle mondiale qui regroupe les différents projets existant et fait la promotion de l’utilisation du vent comme alternative. De nombreuses sociétés sont dans le développement de nouvelles technologies pour utiliser le vent en propulsion des navires, certaines en tant que propulsion d’appoint, d’autres comme nous en tant que propulsion principale.

 

Pensez-vous que le transport de marchandises va évoluer dans le respect de la planète au cours des prochaines années ?

La réponse est oui ! Cela reste très récent mais les armateurs commencent à se poser les bonnes questions depuis deux ou trois ans. Le grand public commence à s’y intéresser aussi. Cela crée une atmosphère plus volontariste et plus positive.

Site Officiel 

 

 

Photos

À découvrir également

Vacances Propres
Coup de cœur
Vacances Propres
Le « Coup de Cœur #PassionVoile », c'est quoi ? Chaque mois, La Banque de la Voile met à l'honneur une belle initiative en lien avec l'univers maritime. Elle vous fait découvrir des associations, des événements, des faits marquants ou des personnalités, en allant à la rencontre de celles et ceux qui partagent leur passion du nautisme. Ce mois-ci, Banque Populaire vous fait découvrir Vacances Propres. Créée il y a 45 ans, cette association loi 1901 agit chaque été sur la prévention des déchets  [...]
29 juin 2018 29/06/18
Plus de coups de cœur
Seamen's Club
Coup de cœur
Seamen's Club
Le « Coup de Coeur #PassionVoile », c'est quoi ? Chaque mois, La Banque de la Voile met à l'honneur une belle initiative en lien avec l'univers maritime. Elle vous fait découvrir des associations, des événements, des faits marquants ou des personnalités, en allant à la rencontre de celles et ceux qui partagent leur passion du grand large. Ce mois-ci, découvrez le Seamen's Club. Cette association havraise accueille dans ses locaux les marins qui font escale au port du Havre. Un bol d'air indispensable  [...]
29 juin 2018 29/06/18
Plus de coups de cœur
Tour de France à la voile 2017
Passion
La voile et les étudiants : une histoire de passion… et de concessions !
A la fac ou à l’école la semaine, sur l’eau le week-end : ce mode de vie séduit bien des étudiants qui trouvent dans leur passion de la mer une nécessaire respiration. Des régates leur sont même spécifiquement dédiées, à l’instar de la course croisière Edhec qui n’est autre que le plus grand événement sportif étudiant d’Europe. Certains étudiants viennent aussi grossir les rangs de régates très relevées comme le Tour de France à la Voile. A un tel niveau de performance, concilier études et compétition  [...]
23 juillet 2018 23/07/18
Plus de passions