News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
Communiqués de presse
Mise à L'eau
News
Figaro Banque Populaire, La Banque de la Voile, Maxi Banque Populaire XI, Monocoque Banque Populaire X
L’heure de la reprise pour le Team Banque Populaire
Clarisse
Portrait
Clarisse Crémer
Skipper
Armel Le Cléac'h
Portrait
Armel Le Cléac'h
Skipper

Clarisse Crémer et Armel Le Cléac’h, retour en mer

Publication :

Banque Populaire @VoileBanquePop

Par :

Armel et Clacla

Après deux mois de confinement, les deux skippers du Team Banque Populaire ont pu enfin retrouver le large. L’occasion de goûter aux plaisirs simples de la navigation et de se mobiliser avant leurs futures échéances.

Ils ont enfin pu regagner la mer. Mardi 12 mai dernier, Clarisse Crémer quitte les pontons de Lorient à bord de Banque Populaire X. Le ciel est dégagé, les conditions sont clémentes mais l’essentiel est ailleurs. « C’est un plaisir de pouvoir retourner à ce qu’on sait faire et à ce qu’on aime faire, souligne la navigatrice. Enfin, on a la sensation d’avancer à nouveau vers les objectifs qu’on s’était fixé ». Une semaine plus tard, c’était au tour d’Armel Le Cléac’h de goûter au plaisir du large. 

« Ça fait tellement de bien de naviguer à nouveau », précise le tenant du titre du Vendée Globe. À l’approche de la fin du confinement, l’IMOCA de Clarisse Crémer a été mis à l’eau (le jeudi 7 mai), tout comme le Figaro-Bénéteau 3 d’Armel Le Cléac’h (le lundi 11 mai). Les deux marins ont retrouvé leurs habitudes à bord et peuvent désormais envisager avec sérénité les prochaines échéances.

 

Clarisse Crémer : « je ne peux qu’être motivée »

« Il y avait forcément une pointe d’appréhension à remonter à bord mais les réflexes reviennent vite », s’amuse la jeune femme. La semaine dernière, elle a ainsi passé 24 heures en mer, mettant le cap sur le sud-ouest, jusqu’à l’île de Ré avant de revenir à Lorient en longeant l’île d’Yeu. « C’était très agréable. Tout ce qui peut me rapprocher de l’atmosphère d’une course ne peut qu’être riche d’enseignements », explique la navigatrice, qui n’avait plus passé une nuit en mer depuis décembre dernier.

Son programme est chargé : elle entame une sortie en mer de 3 jours ce mercredi, participera à un stage à Port-La-Forêt la semaine suivante avant de de prendre le départ le 4 juillet prochain de la course Vendée-Arctique-Les Sables. « Avec autant d’échéances, je ne peux qu’être motivée ! » apprécie Clarisse.

 

Armel Le Cléac’h : « c’est important de se confronter aux autres »

Même enthousiasme pour Armel qui s’active à peaufiner ses automatismes en vue de la saison Figaro. Alors que la livraison de son futur maxi trimaran est prévue au printemps 2021, le breton multiplie les sorties en mer afin d’être au rendez-vous de la Solitaire du Figaro, à la fin août. La semaine dernière, il a pu se mesurer à 11 autres marins pendant un stage. « C’est important de se confronter aux autres », assure-t-il alors qu’il en a profité pour tester une nouvelle voile.

Le skipper tient à préciser que « des mesures ont été prises, notamment lors des briefings, afin de respecter les gestes barrières ». Cette semaine, il s’apprête à disputer un nouveau stage avec 200 milles (370 km) au programme. « Ce sera un bon révélateur de mon état de forme », se réjouit Armel. Il ne cache pas sa hâte de passer une nuit seul en mer, une première depuis la Solitaire du Figaro l’an dernier.

 

LE PROGRAMME DE CLARISSE

4 juillet : Départ de la Vendée-Arctique-Les Sables

8 novembre : Départ du Vendée Globe

LE PROGRAMME D’ARMEL

A définir : course(s) de préparation

30 août : Départ de la Solitaire du Figaro

CONTACT MEDIAS :

Delphine Gallais
+33 (0)6 26 25 20 50
presse@voilebp.fr

Télécharger le PDF