News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
Communiqués de presse
Clarisse Crémer
Portrait
Clarisse Crémer
Skipper
Armel Le Cléac'h
Portrait
Armel Le Cléac'h
Skipper
Transat Jacques Vabre : Clarisse et Armel, dernières confidences
Communiqué
Transat Jacques Vabre : Clarisse et Armel, dernières confidences

La bonne entame du duo Clarisse Crémer et Armel Le Cléac’h

Publication :

Banque Populaire @VoileBanquePop

Par :

Clarisse et Armel - TJV

 

Après quatre jours de course, le duo de Banque Populaire X reste au contact des foilers et occupe toujours la 4e place au dernier classement de 16h49. Clarisse et Armel pointent aussi en tête des IMOCA à dérives droites.  Avant de découvrir les nouvelles fraîches du bord, Pierre-Emmanuel Hérissé, le Responsable technique du Team Banque Populaire revient sur les premiers jours de course et se projette sur la situation météo à venir.  

L’ANALYSE DU TEAM BANQUE POPULAIRE

Naviguer au maximum du potentiel du bateau

« Toute l’équipe est très contente du début de course de Clarisse et Armel. Avant le départ, nous n’avions pas vraiment d’objectif sportif, si ce n’est de naviguer au maximum du potentiel du bateau, de profiter de cette course pour faire progresser Clarisse et tirer de précieux enseignements pour la suite des événements. Nous avons préparé Banque Populaire X pour qu’il soit fiable et compétitif, en sachant que la nouvelle génération de foilers serait probablement plus performante une bonne partie du temps. »

La stratégie imaginée avant le départ se confirme sur l’eau 

« Deux routes se sont dessinées avant même le départ. La première option était de contourner une dépression par le Nord et donc de faire une route très à l’Ouest, qui imposait de naviguer dans des conditions plus sportives en termes de vent et de mer. La seconde option, celle choisie deux jours avant le départ, consistait à gagner tout de suite dans le Sud, sur une route plus directe, dans des conditions météo plus clémentes. La probabilité que cette option s’avère payante a beaucoup augmenté. Finalement, la stratégie imaginée avant le départ se confirme sur l’eau. Tout le groupe de tête a pris cette route Sud et semble en tirer bénéfice. L’écart se creuse avec les poursuivants situés dans l’Ouest. »

Rester dans le coup

« Actuellement, Banque Populaire X navigue sur un bord de travers un peu ouvert, dans un vent d’environ 12 nœuds. Dans ces conditions, l’écart avec les nouveaux foilers n’est pas significatif. Dans les jours à venir, l’angle va s’ouvrir et le duo naviguera aux allures portantes, sous spi dans 12 à 20 nœuds de vent. Là encore les conditions ne seront pas vraiment favorables aux foilers car Banque Populaire X est un très bon bateau au VMG (compromis cap/vitesse, ndlr.) portant. On peut donc espérer que Clarisse et Armel restent dans le coup dans les jours à venir. Ils devraient être en mesure de conforter leur position sans perdre du terrain. Cette Transat Jacques Vabre est une course très ouverte, pour le moment les conditions sont optimales pour résister aux IMOCA les plus récents. »

La compétition dans le sang

« Je connais très bien Armel et je découvre Clarisse de jour en jour. Armel est un compétiteur confirmé, il tente toujours de naviguer à 100 % du potentiel de son bateau. De ce que je vois, Clarisse a aussi cet esprit de compétition dans le sang. Le duo est bien présent, il contrôle sa position et se bat pour rester au contact des quatre bateaux qui les entourent (Apivia, Charal, Initiatives Cœur et PRB). Clarisse et Armel sont dans le combat, ils bataillent avec les meilleurs. »

 

LES NOUVELLES FRAICHES DU BORD

Clarisse Crémer

« On vient d’envoyer le grand spi. On n’est pas très loin d’Initiatives Cœur, qu’on aperçoit sur notre tribord. Il commence à faire bon. Tout va bien, on fait notre petit bonhomme de chemin. Ce sera peut-être un peu plus compliqué après mais pour l’instant, c’est vraiment bien. C’est vrai que c’est la première fois que je passe autant de temps sur ce bateau. Ça fait du bien d’apprendre à vivre à bord. C’est la première fois que je prends le temps de faire des plus longues siestes, qu’on prend le temps de bien manger. C’est agréable et c’est aussi comme ça que l’on apprend. En plus, on n’a rien cassé, il ne s’est rien passé de dramatique depuis le début ! Le temps ? On devine que le soleil est en train de pointer le bout de son nez, Armel a même essayé de sortir ses lunettes de soleil mais il est peut-être un peu trop optimiste. Il ne fait pas vraiment beau mais on y croit ! »

Armel Le Cléac’h

« Ça se passe super bien. On a eu un départ assez tonique, on était bien content de passer la bouée d’Étretat mais ça nous a demandé beaucoup d’énergie de réaliser l’ensemble des manœuvres. Depuis, on a pris nos marques à bord. On se repose et on essaye de se relayer sur des quarts un peu plus longs pour récupérer et être d’attaque pour la suite de la course avec notamment du vent qui va fléchir en arrivant sur les Canaries. Il va falloir être un peu plus vigilant à la barre. On profite de ces conditions pour manger, dormir, bien récupérer, faire le tour du bateau. On a pris la route Sud avec une dizaine d’autres bateaux, des concurrents que l’on connaît bien. Les dés sont jetés entre l’option Ouest et l’option Sud. On est plutôt content parce que l’on arrive à rester au contact des bateaux rapides à foils et de nos adversaires équipés de  dérives. C’est plutôt un bon début de course pour l’instant. Le vent va complétement basculer au Nord-Est. D’ici 24h, on va prendre les alizés entre l’Afrique et l’anticyclone donc ça va nous permettre de descendre au portant, direction les Canaries. Ensuite, on va se retrouver dans une longue route vers le Sud. Après l’objectif, c’est de gagner vers l’Ouest pour essayer de se caler sur une route quasiment directe vers le Pot au Noir. On verra quel bilan nous pourrons faire par rapport aux partisans de l’option Ouest. Ça on le saura que d’ici quelques jours. »

 

Vidéo : Dernière vidéo du bord 

CONTACT MEDIAS :

Delphine Gallais
+33 (0)6 26 25 20 50
presse@voilebp.fr

Télécharger le PDF

À découvrir également