News

Passion

Portraits

Coups de coeur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
Communiqués de presse

Les prochaines 24h : « Une course de vitesse »

Publication :

Dernière modification :

Banque Populaire @VoileBanquePop

Par :


Toujours leader du classement à 15h, Armel Le Cléac’h à bord du Mono Banque Populaire VIII maintient une avance de 16 milles sur Vincent Riou (PRB) qui le talonne de près. Après avoir empanné le premier hier soir et dépassé Madère, le skipper attend avec impatience de retrouver les alizés pour pouvoir accélérer le rythme au fil des heures. Dans une mer peu formée, il navigue actuellement dans des vents portants, à 13,5 nœuds de vitesse. D’ici la fin d’après-midi, le vent va forcir jusqu’à environ 20 nœuds, lui permettant de faire route sud / sud-ouest pour passer à l’Ouest des Canaries. D’ici là, il nous livre ses premières impressions sur ce début de régate.

 

Photo reçue du bord - Jour 3



Es-tu content de tes premiers jours de course ? 

Oui, tout va bien même si sur les dernières heures Vincent Riou a réussi à me recoller un peu.
La météo est différente de ce qui était prévu au départ, il a fallu adopter une autre stratégie mais je m’en suis pas trop mal tiré. Surtout, il n’y a pas de problème technique à bord, le bateau va bien, moi aussi, c’est important pour attaquer la course. Les conditions météo du départ ont favorisé ça. A part quelques bricoles, un petit bout de scotch ou d’élastique à remettre, tout fonctionne très bien.


Le marin se porte bien ?

Les premières 48 heures ont été assez fatigantes et toniques mais depuis j’ai réussi à me reposer et à retrouver un meilleur rythme. Je fais de bonnes siestes dès que je peux et j’arrive à manger régulièrement.
Maintenant, j’ai envie de me concentrer sur la météo et la stratégie pour réfléchir à la meilleure façon d’aborder cette Zone de Convergence Inter Tropicale.


D’ailleurs, quelle stratégie envisages-tu pour la suite ?

Pour les prochains jours, ça va être un long bord vers le Pot au Noir en essayant d’éviter les dévents des îles Canaries et du Cap Vert. Pour l’instant c’est un peu mou mais ça devrait s’accélérer dans les prochaines heures en touchant un alizé bien en place. Là, c’est une course de vitesse avec un bon choix de voiles à faire. Le Pot au Noir est loin mais c’est important de se placer bien à l’avance.

Quel regard portes-tu sur tes concurrents ?

Les principaux favoris sont dans le match, c’est relativement serré. Nous sommes une dizaine à naviguer à moins de 100 milles les uns des autres. Pour l’instant, il n’y a pas de passage à niveau, c’est plutôt des petits écarts. On retrouve, pas très loin, ceux avec qui je m’entraîne régulièrement à Port-La-Forêt, c’est intéressant de regarder la stratégie des autres, ça montre les choix de chacun.

Peux-tu nous décrire ce que tu vois autour de toi ? 

En ce moment, il y a pas mal de nuages, un peu de soleil, j’aperçois à la jumelle Vincent Riou derrière moi, il n’est pas très loin depuis quelques heures. Je n’ai pas vu beaucoup de cargos depuis hier, pas beaucoup d’animaux marins non plus mais j’aperçois les premiers poissons volants. La température s’est réchauffée, ce n'est pas encore les températures estivales mais on va vite descendre dans le Sud. J’ai encore une petite polaire pour la nuit mais d’ici 24h, on va avoir des conditions agréables pour aller jusqu’à l’équateur.

La météo, capricieuse depuis le début de la course, oblige le skipper de la Banque de la Voile à revoir ses cartes afin de se positionner au mieux pour aborder le fameux Pot au Noir. En attendant, pour les prochaines 24 heures, un long bord l’attend où la vitesse prendra le dessus sur la stratégie.

CLASSEMENT DE 15H :

1) Armel Le Cléac'h - BANQUE POPULAIRE 
2) Vincent Riou - PRB
3) Paul Meilhat - SMA
4) Jérémie Beyou - MAITRE COQ
5) Morgan Lagravière - SAFRAN
 

ESPACE MÉDIA :

Découvrez et téléchargez les photos d'Armel et du Mono Banque Populaire VIII
Retrouvez les images vidéo sur le serveur Banque Populaire Voile
 

COMMENT SUIVRE LA COURSE AVEC @VOILEBANQUEPOP

www.voile.banquepopulaire.fr :
-Suivez la position du bateau sur la cartographie, avec un classement toutes les 4h
-Retrouvez chaque matin une « news » avec des informations sur la course d’Armel décryptée par le Team Banque Populaire
-Découvrez toutes les images envoyées du bord par Armel
-Retrouvez toutes les informations liées à la course, au Team Banque Populaire, au Mono Banque Populaire VIII et bien évidemment, à Armel Le Cléac’h.

Facebook Voile Banque Populaire :

-Chaque matin à 8h, découvrez en un clin d’œil toutes les informations sur la course d’Armel
-Découvrez toutes les images envoyées du bord par Armel
-Retrouver « Les questions des internautes » : tous les 15 jours Armel répondra aux questions des fans

Twitter @VoileBanquePop

-Les positions du Mono Banque Populaire VIII seront mises en ligne toutes les 4h dès 8h
-Retrouvez régulièrement des témoignages d’Armel qui vous fera partager son aventure

Et pour encourager Armel, utilisez le #AllezArmel sur vos réseaux sociaux.

CONTACT MEDIAS :

Delphine Gallais
+33 (0)6 26 25 20 50
presse@voilebp.fr

Télécharger le PDF

À découvrir également

Les Écoles Françaises de Voile
Passion
Les Écoles Françaises de Voile
Elles se nomment EFV et sont soumises à une norme AFNOR*, garantissant une qualité irréprochable tant sur l’accueil, l’organisation, que l’enseignement de la voile. Lorsque l’on s’inscrit pour apprendre à naviguer, ou que l’on confie ses enfants en vacances à un moniteur diplômé, il faut se sentir en totale confiance. Obtenir le label École Française de Voile passe donc par le respect d’un certain nombre de règles élémentaires. Un label certifié Il est reconnu par le Ministère de la Ville,  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
Le cap Horn
Passion
Le cap Horn
El Cabo de Hornos disent les Chiliens ! C’est une terrifiante dent prolongeant l’Amérique du Sud en terre de feu. Il sépare l’Océan Pacifique de l’Atlantique sud et plonge par presque 56 degrés sud. Le cap Horn est le plus célèbre et le plus redouté des caps à franchir pour un marin Quand on regarde un planisphère à l’échelle de la planète, le « Horn » en est presque à toucher le détroit de Drake marquant le continent antarctique. Le passage est étroit, les tempêtes  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
La médecine et la course au large
Passion
La médecine et la course au large
Quand ils partent en mer, les marins, en particuliers les solitaires, doivent pouvoir se transformer en médecin ou infirmier. Ils embarquent non seulement une trousse à pharmacie conséquente mais apprennent aussi à recoudre une plaie, poser une attelle, réduire une fracture… et révisent les gestes vitaux en cas d’accident. Dans le milieu de la course au large, il est incontournable. Durant plusieurs décennies, il a été le médecin de la Solitaire du Figaro, accompagnant la flotte des solitaires  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions