News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
Communiqués de presse
Le défi d’Armel Le Cléac’h en chiffres
Communiqué
Le défi d’Armel Le Cléac’h en chiffres
Maxi BP IX
Communiqué
Pitstop pour le Maxi Banque Populaire IX

Savoir être patient

Publication :

Dernière modification :

Banque Populaire @VoileBanquePop

Par :

Savoir être patient

 

Après 24 heures de course et un arrêt technique express de moins d’une heure hier à Roscoff, Armel Le Cléac’h a réussi à réduire son écart à 18,5 milles avec le leader de la flotte, François Gabart (Macif). Le skipper du Maxi Banque Populaire IX, 2e au classement de 16h, file vers le cap Finisterre et progresse actuellement à 29,8 nœuds. D’ici la fin de soirée et jusqu’à demain soir, le vent va forcir et les conditions en mer vont s’intensifier. 

Une escale de moins d’une heure
« On s'est aperçu qu'on n’arrivait plus à recharger nos batteries rapidement après le début de la course, c'était vraiment problématique. C'est une toute petite pièce qui a cassé sur la génératrice qui fabrique l’énergie, ça nous a vraiment mis dans l’embarras et nous avons décidé de nous arrêter rapidement. Roscoff était le bon choix, Armel connaissait bien le coin et on a fait une escale de moins d’une heure, la pièce a été changée. Une transatlantique, c’est long, il va se passer plein de choses, on commence par notre lot de galères, on espère que ça va s’arrêter pour le reste de la course » explique Ronan Lucas, le directeur du Team Banque Populaire.

Les mots d’Armel Le Cléac’h, joint cette nuit par l’organisation 
« Je suis un peu décroché, mais je vais traverser cette dépression pour avoir du vent plus soutenu derrière, du vent de Nord Ouest. Ce n’est pas simple, entre les fichiers qu’on analyse et le vent qu’il y a sur l’eau, il y a pas mal de choses différentes. On essaie de trouver le meilleur passage pour aller chercher le vent de nord-ouest derrière.  Il y a pas mal de monde sur l’eau, pas mal de trafic. On va essayer de ne pas prendre trop de retard par rapport aux conditions qui arrivent derrière et qui vont donner un peu plus de mer et de vent. On va essayer de se sortir de là mais c’est sûr que pour le moment on est plutôt en mode chasseur. Il faut être patient ».

Des conditions musclées sur les prochaines heures
« Sur les 24 prochaines heures, Armel va rencontrer des conditions de mer forte même si la force du vent s’est améliorée par rapport à ce que l’on avait imaginé samedi et dimanche. Il va devoir être vigilant car il va y avoir pas mal de mer, du vent de travers qui va venir frapper fort le flotteur au vent. C’est toujours le même compromis entre aller vite et ménager sa monture » précise Ronan Lucas.

CLASSEMENT DE 16H (HF)
1)    François Gabart - MACIF
2)    Armel Le Cléac’h - BANQUE POPULAIRE à 18,5 milles du leader
3)    Francis Joyon - IDEC SPORT à 26 milles du leader

 

CONTACT MEDIAS :

Delphine Gallais
+33 (0)6 26 25 20 50
presse@voilebp.fr

Télécharger le PDF

À découvrir également