News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
Communiqués de presse
Armel Le Cléac'h
Portrait
Armel Le Cléac'h
Skipper
Armel Le Cléac'h
Communiqué
Solitaire du Figaro - Armel Le Cléac’h : « le podium se méritera, la victoire encore plus »

Solitaire du Figaro - Armel Le Cléac’h, 4e de la 1ère étape : "les écarts sont très faibles, on repart quasiment de zéro"

Publication :

Banque Populaire @VoileBanquePop

Par :

Solitaire du Figaro - Armel Le Cléac’h, 4e de la 1ère étape : les écarts sont très faibles, on repart quasiment de zéro "

 

Ce mercredi matin, à 6h28, Armel Le Cléac’h s’est emparé à Saint-Quay-Portrieux (Côtes-d’Armor) de la 4e place de la première étape de la Solitaire du Figaro, à l’issue d’un parcours de plus de 600 milles dont il a été l’un des grands animateurs. Avec seulement 10 minutes de retard sur le gagnant Xavier Macaire (après 3 jours et 17 heures de course), Armel reste dans le match pour la victoire finale, alors qu’il reste trois étapes à disputer. Réactions à chaud.

 

« Quand on choisit une option, il faut l’assumer jusqu’au bout ! »

« Le départ de l’étape a été compliqué. J’ai fait des petites bêtises sur le bord de dégagement, notamment un manque à virer qui m’a fait perdre du terrain. Je me suis retrouvé dans le paquet et ce n’était pas évident jusqu’à Bréhat. Mais j’ai ensuite pu reprendre ma stratégie imaginée avant le départ pour passer la grande bulle anticyclonique annoncée sur notre route. Dès que le vent a commencé à tourner comme je l’imaginais, je suis parti plein Nord pour garder le vent plus longtemps que les autres et me placer au mieux pour profiter de la bascule au Sud/Sud-Est. L’objectif était d’avoir un meilleur angle pour attaquer la partie sous spi vers le Fastnet. Un seul autre concurrent a pris cette option, Frédéric Duthil. Je pensais que nous serions plus nombreux. J’ai eu des moments de doute, mais quand on choisit une option, il faut l’assumer jusqu’au bout ! » 

« La suite a été une course de vitesse »

« Finalement, mon option a porté ses fruits et je suis passé 2e au rocher du Fastnet, juste derrière Xavier Macaire. Le retour vers Saint-Quay-Portrieux a été une course de vitesse, sans vraiment d’option possible. Je n’ai pas toujours été très véloce, j’ai parfois eu du mal à trouver les bons compromis mais je me suis accroché. Au final, je suis entré dans la baie de Saint-Brieuc en 6e position et j’ai réussi à gagner deux places car il y a eu quelques rebondissements juste avant la ligne d’arrivée. »

« On repart quasiment de zéro ! »

« Mon objectif sur cette étape était de ne pas griller de joker, de ne pas accuser un retard rédhibitoire pour la suite des événements. Cet objectif est rempli, les écarts sont très faibles. Comme le vent est rentré par derrière, la flotte s’est regroupée à l’approche de l’arrivée. Certains favoris qui auraient pu perdre très gros s’en sortent finalement bien. Tout reste jouable, on repart quasiment de zéro ! »

« Recharger les batteries »

« Cette première étape a été longue. Nous avons passé quatre jours et quatre nuits en mer, ce qui n’est pas si courant sur la Solitaire du Figaro. Le départ de la deuxième étape sera donné dimanche, ça va arriver vite. D’ici-là, il va falloir recharger les batteries et remettre le bateau en état de marche pour continuer à avancer progressivement vers l’objectif. Mais en attendant, je vais aller me coucher ! »

 

Le parcours :

  • Étape 1 : Baie de Saint-Brieuc - Baie de Saint-Brieuc (3 Septembre) 
  • Étape 2 : Baie de Saint-Brieuc (6 Septembre) - Dunkerque (9 Septembre)
  • Étape 3 : Dunkerque (12 Septembre) – Loire-Atlantique/Saint-Nazaire (16 Septembre)
  • Étape 4 : Loire-Atlantique/Saint-Nazaire (18 Septembre) - Loire-Atlantique/Saint-Nazaire (19 Septembre)

 

CONTACT MEDIAS :

Delphine Gallais
+33 (0)6 26 25 20 50
presse@voilebp.fr

Télécharger le PDF