News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News
Clarisse
News
Compétition, Monocoque Banque Populaire X
Récit d’un compte à rebours - L'année 2020 de Clarisse
Clarisse Crémer
News
Compétition, Monocoque Banque Populaire X
Vendée Globe - Clarisse : direction les Sables-d’Olonne
Clarisse et Ronan
News
Compétition, Monocoque Banque Populaire X
Derniers entraînements de course de Clarisse avant le départ du Vendée Globe !

10 infos insolites que vous ne savez (peut-être pas) sur Clarisse !

Il est impossible de réduire un marin uniquement à son goût pour la mer. À 30 ans, Clarisse, curieuse et éclectique, compte sur ses proches et cultive de nombreuses passions qui l’aideront à surmonter les coups durs pendant son tour du monde !

Publication :

Dernière modification :

Par :

Clarisse Crémer

 

1. TANGUY, UN CHÉRI QUI LUI VEUT DU BIEN

Leurs regards se sont croisés en Corse. Lui était skipper, elle accompagnait des enfants en rémission de cancer avec l’association « Rêve d’enfance ». Quelques années plus tard, Clarisse a rejoint Tanguy Le Turquais en Bretagne et a découvert avec lui la passion pour le large. Fusionnels et complices, ils contribuent chacun aux réussites de l’autre. Et Tanguy n’a de cesse d’encourager et de soutenir Clarisse pour son Vendée Globe.

 

2. LA GUERRE AUX SUREMBALLAGES

Sensible au développement durable, Clarisse s’est attachée à réduire au maximum son impact sur l’environnement, en faisant notamment la guerre aux suremballages. Alors qu’il est d’usage d’avoir un sac de nourriture journalier pendant le Vendée Globe, elle préfère disposer d’un seul sac par semaine pour l’ensemble de son alimentation. Par ailleurs, les bouteilles plastiques ont été bannies, tout comme les sacs biodégradables destinés à faire ses besoins.

 

3. MARTINE FAIT DU BATEAU

Dans la famille Crémer, il y a aussi Martine, la mère. Avec Clarisse, petite dernière de la famille, elles ont développé un lien fort et une grande proximité. Martine est de toutes les aventures de sa fille à l’image de la Transat Jacques Vabre l’an dernier où elle était présente au Havre puis à Salvador de Bahia. Pendant les courses, la navigatrice échange régulièrement par message avec sa mère.

 

4. JAMAIS LOIN DE SES ANIMAUX

Il faut voir Clarisse venir au hangar et arpenter les pontons pour savoir qu’il est toujours à ses côtés. Girouette, son berger australien, l’accompagne partout depuis qu’il l’a rejoint il y a plus d’un an. Par ailleurs, pour éviter de passer la tondeuse dans le jardin, la trentenaire a eu une idée : adopter deux moutons appelés « Galette » et « Saucisse », en référence à son goût pour le fameux plat breton. Il y a aussi Cédric, son éléphant en peluche qui la suit partout, une référence au prénom de son préparateur lors de la Solitaire du Figaro 2019.

 

5. LA PETITE REINE DU « BUZZ »

En 2017, à l’heure de disputer la Mini-Transat, elle comptait déjà 17 000 abonnés sur Facebook « Clarisse sur l’Atlantique ». La navigatrice s’était notamment distinguée par une vidéo au ton décalé afin de convaincre un sponsor, ‘Michel et Augustin’, de la soutenir. Dans des clips tournés pendant ses journées au large, elle sait aussi faire rire et sourire comme ce karaoké improvisé sur le pont, en décembre dernier, lors de son convoyage retour depuis le Brésil.

 

6. « SILENCE, ÇA POUSSE ! »

On peut apprécier le large autant que la terre. Clarisse le prouve : la trentenaire est également une passionnée de jardinage. Une passion, au point d’acheter régulièrement des plantes et d’être une fidèle de l’émission « Silence, ça pousse ! » sur France 5 ! Récemment, elle a également aménagé un potager dans son jardin qu’elle s’attache à entretenir dès qu’elle en a l’occasion.

 

7. DÉJÀ LAURÉATE D’UN TITRE PRESTIGIEUX

En janvier 2017, alors en pleine préparation pour la Mini-Transat, Clarisse est désignée « Seamaster of the year » (« Matelot de l’année »). Décerné par le magazine allemand « Yacht » et le plus grand salon nautique d’Europe « Boost Düsseldorf », il s’agit d’un titre prestigieux remporté notamment par d’anciens vainqueurs de la Coupe de l’America ou encore par Loïck Peyron. Le jury a vu en Clarisse « une ambassadrice de la voile en Europe » tout en ajoutant : « s’il y avait deux ou trois Clarisse par pays pratiquant la voile, ce sport serait largement plus populaire ! »

 

8. LA « CHAMPIONNE DES PETITS PLATS »

La navigatrice cultive aussi une passion pour la cuisine. « C’est une championne des petits plats », confie Tanguy Le Turquais qui assure qu’elle « cuisine tout de A à Z ». Sa spécialité ? Des gâteaux à la brioche perdue. Son péché mignon ? Du chocolat, indispensable pour finir chacun de ses repas. À bord, Clarisse ne peut pas partir sans un stock de thé – le goût de ses vacances en famille à Jersey –, des Palmito (des feuilletés sucrés en forme de cœur) et du pâté Hénaff, un petit air de Bretagne emmené au bout du monde.

 

9. PETIT GUIDE D’HYGIÈNE FÉMININE

Forte de son expérience en mer, Clarisse a trouvé des techniques afin d’être le plus à l’aise possible à bord. Depuis son retour de la MiniTransat où elle avait dû se couper les cheveux qui formaient un épais chignon, elle utilise de l’huile d’argan afin de protéger sa coiffure.

 

10. CLARISSE ET SES TOILETTES TRÈS CONFORTABLES

Alors qu’il ne faut négliger aucun détail à bord, l’équipe s’est attachée à doter le bateau de Clarisse, Banque Populaire X, de toilettes à la fois modernes, confortables et pratiques. Elles ont été conçues en carbone par Florent Vilboux, responsable accastillage/composite du Team Banque Populaire. Et s’il s’agissait des toilettes les plus agréables de la flotte ?

 

Clacla

À découvrir également

Clarisse
Portrait
Clarisse Crémer
Née le 30 décembre 1989 Vit à Locmiquélic (Bretagne) Aime lire de tout : roman, biographies, essais historiques. Genre cinématographique préféré : le Western. A 29 ans, Clarisse Crémer, navigatrice et entrepreneuse, fait son entrée dans le Team Banque Populaire. Pour s’aligner dans les meilleures conditions au départ de la prochaine édition du Vendée Globe, elle sera accompagnée par le dernier vainqueur du Vendée Globe, Armel Le Cléac’h. Portrait. Au départ, c’est  [...]
18 octobre 2020 18/10/2020
Plus de portraits
Les bateaux Banque Populaire
Passion
Les bateaux Banque Populaire
Entre le premier trimaran Orma 60 Banque Populaire I, lancé en 1994 et le futur maxi trimaran Banque Populaire XI qui va toucher l’eau en 2021, 7 multicoques et 5 monocoques ont écumé avec succès les océans, permettant à l’écurie Banque Populaire d’être à la pointe des armateurs de course au large. Retour sur une saga unique, ressemblant parfois à une vraie histoire de famille, et qui ne semble pas prête de s’arrêter. Le premier trimaran Orma Banque Populaire I (18,28 mètres), dessiné par  [...]
11 février 2020 11/02/2020
Plus de passions
Mono Banque Populaire X
Bateau
Mono Banque Populaire X
Après une année 2019 d’apprentissage où Clarisse a fait ses débuts en classe IMOCA sur la Transat Jacques Vabre, la crise sanitaire a bouleversé le programme initial des courses. The Transat et la New-York – Vendée annulées, c’est sur une toute nouvelle épreuve inédite que Clarisse a retrouvé le chemin de la compétition, la Vendée-Arctique-Les Sables d’Olonne, qu'elle a terminé en 12ème position, et 2ème bateau à dérives droites. Après 2 ans de travail acharné pour cet objectif, elle s’élancera donc sur le mythique Vendée Globe le 8 novembre, son premier tour du monde en solitaire. #GoClarisse  [...]
20 septembre 2020 20/09/2020
Plus de bateaux