News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News
Armel Le Cléac’h en éclaireur
News
Compétition
Armel Le Cléac’h en éclaireur
Une dernière opportunité pour Armel !
News
Compétition
Une dernière opportunité pour Armel !

Armel, 2e de la dernière étape

Armel s’est emparé à Dieppe de la 2e place lors de l'ultime étape de la Solitaire Urgo Le Figaro, après 3 jours et 20 heures de mer. Passé à 38 secondes de la victoire d’étape, Armel termine 10e au classement général de cette 50e édition exceptionnelle. Il dresse le bilan et confirme sa participation à la prochaine saison du circuit Figaro.

Publication :

Dernière modification :

Par :

Armel, 2e à Dieppe pour 38 secondes, 10e au général

 

Finir sur une bonne note
« Après la troisième étape bien décevante, l’objectif était de se remobiliser pour la dernière. Ce dernier parcours entre Roscoff et Dieppe a été compliqué avec beaucoup de rebondissements. J’ai retrouvé de belles sensations et été souvent aux avant-postes. Ça fait du bien de jouer la gagne. Il a fallu être opportuniste, notamment la dernière nuit dans le vent très faible. On savait que le premier qui redémarrerait serait bien placé pour la suite. J’ai bien géré les petites risées et j’ai réussi à m’échapper. J’étais en tête au lever du jour mais je n’ai pas toujours bien négocié les petites bascules de vent en fin de parcours. Eric Péron est repassé devant et a terminé quelques secondes avant moi à Dieppe. Bravo à lui ! Le podium reste un super résultat et je suis content de finir sur une bonne note. »

Un bilan correct
« 10e au classement général : je tire un bilan correct de cette Solitaire du Figaro compte tenu du plateau très relevé, des conditions météo compliquées, du parcours détonnant et des nombreux rebondissements. La troisième étape m’a fait très mal au classement général mais les trois autres ont été positives, surtout la dernière. J’ai parfois su mener la flotte mais j’ai manqué de régularité pour pouvoir terminer l’épreuve sur le podium. Yoann (Richomme), le vainqueur a été très régulier et c’est la clé pour gagner. Mon bateau a répondu aux attentes, il n’a pas fait trop d’erreurs contrairement au skipper. Globalement, le Figaro 3 a tenu le choc, il est promis à un bel avenir. »

Revenir encore plus affûté
« J’ai appris beaucoup de choses durant cette Solitaire riche d’enseignements sur ce nouveau support. Avec Banque Populaire, nous nous sommes engagés pour deux éditions et je serai donc de retour l’an prochain. C’était intéressant d’être présent dès cette première édition en Figaro 3 pour découvrir le nouveau bateau et les forces en présence. Nous allons travailler tranquillement pour que je revienne encore plus affûté en 2020. » 

 

 

À découvrir également

Le voyage hors norme de l’Hermione
Passion
Le voyage hors norme de l’Hermione
Après un chantier de construction de 17 ans, la réplique de la frégate du marquis de La Fayette a quitté Rochefort en avril 2015, pour un périple de 10 000 milles. Elle retrouvera son port d’attache après une tournée estivale sur les côtes américaines. Pendant quatre mois et demi, marins professionnels et volontaires – dont beaucoup étaient néophytes – ont partagé une aventure singulière sur ce majestueux navire, copie conforme de l’original du 18e siècle, forcément particulier à manœuvrer. Quant  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
Banque Populaire VII, né pour gagner…
Passion
Banque Populaire VII, né pour gagner…
Mis à l’eau en 2006, le trimaran Groupama 3, devenu par la suite Maxi Solo Banque Populaire VII puis IDEC Sport, a connu une riche histoire parsemée de records et de victoires, entre Trophée Jules Verne et Route du Rhum. Le bel anniversaire ! Pour ses dix ans, Groupama 3, devenu Banque Populaire VII en 2013 puis IDEC Sport Racing, son dernier nom de baptême, en 2015, s’est offert un nouveau tour de la planète, bouclé dans un temps, record pour lui, de 47 jours 14 heures et 47 minutes.  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
Les champions olympiques français depuis 1972
Passion
Les champions olympiques français depuis 1972
1972 : Serge Maury, 40 ans après… 40 ans que la voile française attendait ça ! En remportant l’or en Finn lors des Jeux de Munich, Serge Maury succède à Jacques Lebrun, dernier champion olympique français en « yachting », en 1932 à Los Angeles. Sur le plan d’eau de Kiel, au nord de la République Fédérale Allemande, ce fils de tonnelier bordelais, sociétaire du Cercle de la Voile de Bordeaux Carcans Maubuisson, crée la surprise en s’imposant au nez et à la barbe des favoris. La  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions