News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News
Armel aux avant-postes de cette deuxième étape !
News
Compétition
Armel aux avant-postes de cette deuxième étape !
Armel Le Cléac'h : " Ça change un peu de la première étape "
News
Compétition
Armel Le Cléac'h : " Ça change un peu de la première étape "
Armel Le Cléac’h : « Une deuxième étape très complète »
News
Compétition
Armel Le Cléac’h : « Une deuxième étape très complète »

Armel : "C'était musclé"

Joint par la course ce matin, Armel nous raconte la nuit musclée que la flotte des Figaristes vient de passer sur cette 2ème étape !

Publication :

Par :

Armel : "C'était musclé"

« Ça va bien. Un peu fatigué après une fin de journée tonique sous spi. Le vent s’est calmé, on est plus aux réglages. Je vais faire quelques petites siestes avant l’arrivée sur les côtes bretonnes. Après la bouée des Needles, on a eu un petit arrêt-buffet où on a vu la la flotte revenir sur nous. On a eu jusqu’à 30 noeuds, sous grand spi, c’’était musclé. Les compteurs se sont affolés… c’était humide ! Ca rajoute de la fatigue en plus car là impossible de lâcher la barre. Il faut apprécier des conditions plus tranquille pour récupérer un peu avant a On profite des conditions plus faciles pour récupérer un peu et faire un peu le ménage avant la dernière ligne droite. Yoann est toujours devant. Morgan est à coté, et dernière quelques bateaux qui ont dû revenir proche de nous. Apres Gildas (Mahé) et Adrien (Hardy) ont décidé d’une autre trajectoire donc on verra bien. Moi je m’occupe de ma trajectoire et de faire avancer le bateau. On verra a Portsall où sont les autres. Je sais qu’il va falloir garder un peu de lucidité car les arrivées sur Portsall même avec des coefficients pas très élevés, il y a toujours beaucoup de de courant. On devrait rester sur un bord pour aller jusqu’à l’ile de Batz, en thérorie… avec un vent qui devrait mollir et rester nord. Mais quoiqu’il en soit il faudra anticiper le courant quand on arrivera sur zone et éviter les petits pièges. Tout dépendra de la force du vent. Physiquement pas beaucoup de bobos mais pas beaucoup dormi non plus ni sous spi hier après midi, ni la nuit dernière. Et c’est pas facile maintenant, avec le spi et les vagues le bateau bouge un peu. Il faut trouver le bon compromis. Il faut se reposer un peu, le bateau va à peu près bien… juste un peu de mécanique sur le moteur. Je ne sais pas trop s’il y a eu des bobos sur la flotte mais on a eu de grosses conditions ! Je pense qu’on arrivera en milieu de matinée sur Portsall. Yoann est en forme, c’est l’homme à battre… on va s’accrocher jusqu’à Roscoff. »

À découvrir également

Plymouth, berceau des navigateurs
Passion
Plymouth, berceau des navigateurs
Plymouth n’est pas qu’un grand port du Royaume Uni, avec ses gigantesques « docks », sa citadelle, ses pubs, son riche passé maritime, et une base stratégique de la Royal Navy… Plymouth n’est pas que le nom des célèbres limousines américaines de la marque Chrysler, mais le port de départ de la première Transat anglaise en 1960, et aujourd’hui encore celui de la 14ème édition. Lorsqu’on demande à un vieux marin de sa Majesté de bien vouloir vous raconter ce que lui évoque Plymouth,  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
Partir une année en mer… en famille
Passion
Partir une année en mer… en famille
Damien et Laure sont en pleine préparation de leur voyage en bateau avec leurs deux enfants, Line, 7 ans, et Milo, 5 ans. Bientôt, ils quitteront Port-Camargue, cap sur l’arc antillais via le cap Vert. Mais en attendant, la liste des choses à faire ressemble à un inventaire à la Prévert car leur bateau acheté d’occasion, un Feeling 416, n’est plus tout jeune. L’aventure a déjà commencé, le compte à rebours est lancé ! Larguer les amarres pour aller voir du pays relevait jusqu’alors  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
La médecine et la course au large
Passion
La médecine et la course au large
Quand ils partent en mer, les marins, en particuliers les solitaires, doivent pouvoir se transformer en médecin ou infirmier. Ils embarquent non seulement une trousse à pharmacie conséquente mais apprennent aussi à recoudre une plaie, poser une attelle, réduire une fracture… et révisent les gestes vitaux en cas d’accident. Dans le milieu de la course au large, il est incontournable. Durant plusieurs décennies, il a été le médecin de la Solitaire du Figaro, accompagnant la flotte des solitaires  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions