News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News

Armel Le Cléac’h : « Faire un état des lieux à un mois de la Solitaire »

Après deux parcours d’une trentaine de milles disputés lundi (2e place) et mardi (21e place), Armel Le Cléac’h va attaquer le gros morceau de la Solo Maître CoQ : une course de 340 milles avec deux nuits en mer. Départ prévu ce jeudi à 14h aux Sables d’Olonne.

Publication :

Dernière modification :

Par :

Armel Le Cléac’h : « Faire un état des lieux à un mois de la Solitaire »

 

« Il y a eu du très bon et du moins bon. » Armel Le Cléac’h tire un bilan contrasté des deux premières journées de course de la Solo Maître CoQ. Bien inspiré lundi, il s’est emparé de la 2e place (sur 47 inscrits). La journée de mardi a été plus compliquée pour Armel qui a terminé en milieu de tableau. « Ces petits parcours dans du vent très léger ont été intéressants avec beaucoup de changements de voiles. On a pu se comparer en vitesse et constater que la moindre erreur se paie cher car le niveau est très relevé. En tout cas je prends plaisir à naviguer et je retrouve bien mes repères en Figaro », souligne Armel.


Premier test grandeur nature
Le skipper du Figaro 3 Banque Populaire occupe la 10e place du classement général avant la grande course de 340 milles, dont le coup d’envoi sera donné ce jeudi à 14h. « On va complètement changer de format et se rapprocher de l’exercice de la Solitaire du Figaro », explique Armel. « La gestion de la fatigue va être prépondérante. On verra qui tient la marée et qui dégringole en fin de régate. Samedi, à l’issue de cette course, on pourra faire un état des lieux à un mois du départ de la Solitaire. Je saurai mieux où je me situe en termes de préparation et de performance. J’en saurai également plus sur les axes à travailler pour la suite. »
 

À découvrir également

Les premières impressions d'Armel sur le Figaro 3 Banque Populaire et ses objectifs pour la saison !
News
Les premières impressions d'Armel sur le Figaro 3 Banque Populaire et ses objectifs pour la saison !
Retour aux sources pour Armel Le Cléac’h qui retrouve le circuit Figaro, six ans après sa dernière participation à la Solitaire. Depuis deux mois, il multiplie les navigations sur son Figaro 3 aux couleurs de Banque Populaire. Ce jeudi, en fin d’après-midi, Armel quittera le port de Port-la-Forêt pour rallier les Sables d’Olonne où il participera à son premier grand test en solitaire : la Solo Maître CoQ (26 avril-5 mai). Suivront la Solo Concarneau puis la prestigieuse Solitaire URGO Le Figaro pour une 50e édition réunissant un plateau d’exception. Un joli défi pour le skipper qui en 2019 va aussi suivre la construction du Maxi Banque Populaire XI et accompagner Clarisse Crémer dès cet été en IMOCA. Entretien.  [...]
27 juin 2019 27/06/19
Plus de news
Femmes d’à Bord : croisière 100 % féminine
Passion
Femmes d’à Bord : croisière 100 % féminine
D’après la Fédération Française de Voile, la participation féminine à la pratique de la voile est d’environ 20 %. Dans un environnement masculin, certaines femmes peuvent donc légitimement se sentir moins à l’aise. Pour éviter cet écueil, l’association France Voile Loisirs a imaginé des stages en bateaux de croisière à l’adresse exclusive des femmes, encadrés par des femmes. Présentation du concept « Femmes d’à Bord » et bilan des premiers stages. La mer n’est pas une affaire  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
The Transat... là où tout a commencé
Passion
The Transat... là où tout a commencé
Dès 1960, cette course a accompagné la saga de la plaisance et marqué les grands débuts des transatlantiques en solitaire. Se disputant à l’origine entre Plymouth, en Angleterre, et New York, puis vers Newport et Boston, elle a révélé d’immenses marins : Francis Chichester, Eric Tabarly, Phil Weld, Alain Colas, Philippe Poupon, Loïck Peyron… Elle a beaucoup changé d’appellation au fil des éditions et s’est même arrêtée un temps, avant de repartir de plus belle cette année, cinquante-six ans  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions