News

Passion

Portraits

Coups de coeur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News
The Transat... là où tout a commencé
Passion
L'histoire de la légendaire transatlantique et de ses héros...
The Transat... là où tout a commencé
Naviguer en toute sécurité, c’est élémentaire !
Passion
Quelques rappels fondamentaux pour naviguer dans les meilleures conditions...
Naviguer en toute sécurité, c’est élémentaire !

Armel Le Cléac’h : « The Transat est une course hors norme ! »

En ce 8ème jour de mer, Armel a choisi de naviguer le plus au Nord de la flotte pour aller toucher, le plus tôt possible, un vent plus fort. Ce choix parait payant car son avance sur PRB augmente d’heure en heure pour atteindre 70 milles au pointage de 15h. A 900 milles de New-York chaque mille grappillé sur ses concurrents est bon à prendre car l’arrivée s’annonce peu ventée…

Publication :

Dernière modification :

Par :

« J’ai connu une nuit un peu pénible avec le franchissement de cette dorsale, et beaucoup de transitions peu ventées, avec un vent qui retombe, des grains et derrière encore des calmes. Ça repart depuis peu. Le jeu de l’élastique se poursuit avec Vincent et Jean Pierre. Je suis le premier à entrer dans la « molle », mais aussi le premier à en ressortir, comme en ce moment où l’écart grandit de nouveau en ma faveur…. J’ai à peu près 5 heures d’avance et ça repart par devant. Il reste encore trois jours de course. Il faut rester au taquet ! » raconte Armel.

Encore trois jours…

C’est un final à suspense qui s’annonce tant sont proches les vitesses des Imoca à ces allures travers au vent. C’est à l’instinct de régatier, de guerrier que va se jouer la maîtrise du pouvoir au large de la Nouvelle-Angleterre, au moment où trafic maritime, brume et courants vont se conjuguer pour rendre la vie encore plus difficile aux solitaires. « The Transat est une course hors norme. » résume le skipper de Banque Populaire VIII. «  On ne s’ennuie pas ! Notre trace n’est pas du tout directe. On a écrit notre nom sur la carte ! On doit composer avec cette météo ! Beaucoup de choix stratégiques et peu de répit pour se reposer.  On a eu tous les types de météo en un laps de temps très court. »

Et de conclure :

« Il faut être à fond jusqu’au bout car personne ne lâchera le morceau. Je continue ma route en m‘appliquant dans les manœuvres, dans la gestion du bateau et dans l’élaboration de la stratégie. »

Position de 17h :

1- Armel Le Cléac'h (Banque Populaire) à 891 milles de l'arrivée

2- Vincent Riou (PRB) à 89 milles de leader 
3- Jean-Pierre Dick (St Michel - Virbac) à 168,2 milles du leader

 

Crédits photos : 

BPCE

Y.Zedda/BPCE

À découvrir également

Naviguer en toute sécurité, c’est élémentaire !
Passion
Naviguer en toute sécurité, c’est élémentaire !
Que ce soit en planche à voile, kitesurf, dériveur, catamaran de sport ou voilier habitable, la navigation en bord de plage, ou plus au large, obéit à un certain nombre de règles, notamment en matière de sécurité. Voici quelques rappels fondamentaux - permis voile, équipement indispensable, procédure avant de larguer les amarres, règles de route élémentaires - afin de partir naviguer dans les meilleures conditions ! Savez-vous qu’en France, seule nation du monde présente sur tous  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
Vendée Globe… là où tout a commencé
Passion
Vendée Globe… là où tout a commencé
Cela a germé lors du BOC Challenge, la course autour du monde en solitaire et en quatre étapes, remportée à deux reprises par Philippe Jeantot en 1983 puis 1987. Pourquoi ne pas organiser un tour du monde, toujours par les trois caps, mais cette fois sans escale ni assistance ? L’idée lancée par Titouan Lamazou séduit immédiatement nombre de coureurs. Et Philippe Jeantot, soutenu par le département de la Vendée et son président Philippe de Villiers, crée alors, en 1989, le Vendée Globe Challenge,  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
Le 40ème Spi Ouest France sur son 31 !
Passion
Le 40ème Spi Ouest France sur son 31 !
Près de 400 bateaux et 2000 marins sont attendus du 29 mars au 2 avril lors du week-end de Pâques, à la Trinité-Sur-Mer, pour le 40ème Spi Ouest France-Destination Morbihan, la plus grande épreuve habitable d’Europe au printemps. Nous sommes en 1978 quand Gilles Le Baud, jeune chef d’entreprise à la tête d’un chantier et récent vainqueur de la course de l’Aurore, qui deviendra la Solitaire du Figaro, constate que les Rochelais et les Marseillais régatent assidûment en habitable  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions