News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News
Armel se classe 11ème de la 1ère étape
News
Compétition
Armel Le Cléac’h : « Je sauve mon étape ! »
Armel Le Cléac’h : « Ce sera intense »
News
Compétition
Armel Le Cléac’h : « Ce sera intense »

Armel Le Cléac’h : « Une deuxième étape très complète »

Ce dimanche à 18h (heure française), Armel Le Cléac’h prendra à Kinsale (Irlande) le départ de la deuxième étape de la Solitaire Urgo Le Figaro. Les conditions s’annoncent très variées tout au long de ce parcours de 615 milles qui mènera les concurrents à Roscoff, où le skipper de Banque Populaire aura à cœur de bien faire.

Publication :

Par :

Armel Le Cléac’h : « Une deuxième étape très complète »

 

Arrivé jeudi soir après une première étape épuisante, Armel Le Cléac’h a optimisé le peu de temps disponible avant le départ de la deuxième pour récupérer un maximum. « J’ai bien dormi, je suis allé chez le kiné pour détendre les muscles qui ont été bien sollicités, notamment lors des longues heures à la barre », raconte le navigateur qui dispose d’un Figaro 3 en excellent état.

« Des pièges et des moments compliqués à gérer »

A 18h (heure française) ce dimanche, Armel Le Cléac’h repartira donc pour une deuxième étape qu’il qualifie de « très complète ». D’une longueur de 615 milles, ce parcours aura pour destination Roscoff, via un passage à l’Ile de Man. « Il y aura pas mal de pièges et de moments compliqués à gérer », explique Armel. « Nous commencerons dans des belles conditions, au portant. Ensuite, pour monter à l’Ile de Man, il faudra tirer des bords contre le courant assez fort en Mer d’Irlande. Puis nous ferons une descente tout schuss sous spi avec un vent qui va se renforcer rapidement pour atteindre les 30 nœuds. Ce sera tonique et il faudra faire attention aux sorties de route ! A l’approche de la pointe Sud-Ouest de l’Angleterre le vent va sérieusement mollir et le dernier quart du parcours sera très tactique. Pas simple avec la fatigue accumulée... »

« Arriver à Roscoff, une motivation supplémentaire »

Pour Armel Le Cléac’h, l’optique d’arriver à Roscoff, là où il a grandi et appris à naviguer, n’a rien d’anodin. « C’est une motivation supplémentaire », dit-il. « J’espère sur cette étape faire moins d’erreurs que durant la première, retrouver des bonnes sensations et faire les meilleurs choix stratégiques. Si je figure bien sur ce parcours, ce ne sera que du bonus pour le classement général. »

 

 

À découvrir également

Les premières impressions d'Armel sur le Figaro 3 Banque Populaire et ses objectifs pour la saison !
News
Les premières impressions d'Armel sur le Figaro 3 Banque Populaire et ses objectifs pour la saison !
Retour aux sources pour Armel Le Cléac’h qui retrouve le circuit Figaro, six ans après sa dernière participation à la Solitaire. Depuis deux mois, il multiplie les navigations sur son Figaro 3 aux couleurs de Banque Populaire. Ce jeudi, en fin d’après-midi, Armel quittera le port de Port-la-Forêt pour rallier les Sables d’Olonne où il participera à son premier grand test en solitaire : la Solo Maître CoQ (26 avril-5 mai). Suivront la Solo Concarneau puis la prestigieuse Solitaire URGO Le Figaro pour une 50e édition réunissant un plateau d’exception. Un joli défi pour le skipper qui en 2019 va aussi suivre la construction du Maxi Banque Populaire XI et accompagner Clarisse Crémer dès cet été en IMOCA. Entretien.  [...]
25 avril 2019 25/04/19
Plus de news
Le Gulf Stream
Passion
Le Gulf Stream
Ce courant océanique marin, né il y a plus de 4 millions d’années, est l’un des plus puissants de la planète. Il apporte de la douceur à l’Europe de l’Ouest, et plus particulièrement au littoral atlantique. Il ressemble à un gigantesque ruban d’environ 80 kilomètres de large déroulant ses méandres... Après avoir pris naissance dans le golfe du Mexique, le Gulf Stream (courant du golfe) longe la côte Est des Etats-Unis, puis poussé par les vents de Sud-Ouest dominants, traverse  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
Pen Duick II dans la Transat Anglaise : 1964 et 2016
Passion
Pen Duick II dans la Transat Anglaise : 1964 et 2016
En inscrivant son nom au panthéon de la Transat anglaise, Eric Tabarly a inspiré durant des décennies toute une génération de marins. Sa victoire sans partage fut pour la plaisance encore balbutiante un formidable accélérateur ouvrant sa pratique au plus grand nombre. Eric s’est engagé à la dure, dormant l’hiver la fenêtre ouverte à l’Ecole Navale, pour s’entrainer à résister au froid et à l’humidité En ce 23 mai 1964, des milliers de britanniques se sont massés sur le Hoe,  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions