News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News

Charline Picon et Thomas Goyard en bronze à Palma

Les planchistes français terminent la compétition sur le podium du Championnat d’Europe.Bravo à Charline Picon et Thomas Goyard pour leur médaille de bronze !

Publication :

Dernière modification :

Par :

Charline Picon et Thomas Goyard en bronze à Palma

 


Quatre membres de l’équipe de France participaient aux Medal Races du Championnat d’europe RS :X à Palma (Espagne) : Charline Picon (soutenue par la Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique) et Thomas Goyard montent sur la 3e marche du podium. Louis Giard décroche la 4e place et Pierre Le Coq se place 6e.

Ce championnat d’Europe avait tout d’une grande compétition mondiale puisque près de 350 windsurfeurs issus des plus grandes nations se sont affrontés, offrant un niveau de sportif très élevé pour cette année pré-olympique.

Une relève en or

Du côté des jeunes, l’équipe de France s’est illustrée, trustant les podiums.

  • U19 : Fabien Pianazza a remporté le titre de champion d’Europe. Yun Pouliquen  et Héloïse Macquaert sont 3èmes.
  • U17 : Manon Pianazza est également championne d’Europe, tandis que Clémence Cochard décroche la 3e place.

 

Ils ont dit :

Guillaume Chiellino, directeur des équipes de France : « Ce championnat d’europe avait vraiment le niveau d’un championnat du monde avec de grandes nations qui se sont bien préparées. L’équipe de France est restée aux avant-postes toute la semaine. Et nous pouvons nous féliciter d’avoir 3 français dans les 6 premiers. Du côté des garçons, seule la Hollande est devant la France, nous allons travailler pour rattraper le petit retard que nous avons sur eux d’ici Tokyo. Charline quant à elle réussi une nouvelle fois à monter sur le podium. Je veux également souligner la très belle performance des français et françaises en jeunes qui montre le savoir-faire de nos filières de formation »

Charline Picon, 3ème : « Après une semaine très positive, je suis déçue de ma medal race. Je me suis faite bousculer par une adversaire dès le départ ce qui me fait partir 200 mètres derrière le reste de la flotte. J’ai fait mon maximum pour rester dans le match et ai finalement bien remonté mais c’est vraiment difficile de ne pas pouvoir jouer la première place. Cette expérience va me servir pour la suite. La semaine était très bonne avec une vraie régularité. Tous les voyants sont au verts et montrent que je suis capable de jouer au plus haut niveau mondial. Aujourd’hui j’ai trouvé un équilibre physique, sensation sur l’eau et glisse qui est très bon. Et c’est cela que je cherche pour décrocher une médaille olympique l’année prochaine. »

Thomas Goyard, 3ème : « C’est top une médaille européenne ! Je me positionne derrière les hollandais qui sont clairement au top niveau. Je suis vraiment très content car la semaine avait mal commencée, puis j’ai fait une belle « remontada » et c’est ma régularité qui a fait la différence. Aujourd’hui la medal race était sous haute tension pour tout le monde. Je me suis arraché pour creuser l’écart. Je peux vous dire que le cœur bat très fort à ce moment-là. »

 

Classement de l’équipe de France de RS:X

RS :X Femme (Windsurf)

  • Charline PICON (SR Rochelaises) : 3
  • Lucie BELBEOCH (Stade Français) : 31

RS :X Homme (Windsurf)

  • Thomas GOYARD (A. Calédonienne P.A.V) : 3
  • Louis GIARD (YC Carnac) : 4
  • Pierre LE COQ (CMV ST Brieuc) : 6

 

Portraits

Thomas Goyard
Thomas Goyard

  Thomas Goyard Né le 15 janvier 1992 à La Trinité (Martinique) Club : A. Calédonienne PAV   Il est quasiment né sur l’eau, bercé par les alizés antillais, et n’a pas quinze jours quand ses parents l’embarquent dans son couffin sur Diabolo, un catamaran habitable aussi sommaire que sportif. À trois mois - l’âge où la plupart des bébés entrent à la crèche - Thomas effectue sa première croisière dans les Caraïbes. « Je crois que j’ai appris à marcher sur l’eau vers

En savoir plus
Plus de portraits

À découvrir également

Femmes d’à Bord : croisière 100 % féminine
Passion
Femmes d’à Bord : croisière 100 % féminine
D’après la Fédération Française de Voile, la participation féminine à la pratique de la voile est d’environ 20 %. Dans un environnement masculin, certaines femmes peuvent donc légitimement se sentir moins à l’aise. Pour éviter cet écueil, l’association France Voile Loisirs a imaginé des stages en bateaux de croisière à l’adresse exclusive des femmes, encadrés par des femmes. Présentation du concept « Femmes d’à Bord » et bilan des premiers stages. La mer n’est pas une affaire  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
New York : lieu incontournable de la voile
Passion
New York : lieu incontournable de la voile
Ville emblématique à bien des égards, New York fait aussi parler d’elle en accueillant certaines des compétitions de voile les plus prestigieuses. Arrivée de The Transat bakerly, une épreuve remportée par Armel Le Cléac’h, retour des bateaux de l’America’s Cup après 96 ans d’absence, départ d’une nouvelle course en IMOCA (la transat en solitaire New York/Vendée), tentative de record de l’Atlantique nord entre New-York et le Cap Lizard, en Angleterre, et la mythique « skyline »  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
La voile olympique : supports et règles
Passion
La voile olympique : supports et règles
Les dix séries olympiques, présentées par Guillaume Chiellino, directeur des Equipes de France de voile : Nacra 17 (mixte) « Avec le Nacra 17, on assiste au retour du catamaran aux Jeux (le Tornado avait été retiré du programme après les JO de Pékin) et à l’arrivée du mixte en voile olympique sur un support spectaculaire qui permet de faire de belles images. C’est un bateau qui nécessite de prendre de bons départs et d’aller vite, il faut que le barreur soit un sacré pilote,  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions