News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News
Clarisse Crémer
News
Compétition
Clarisse attaque la dernière ligne droite !
Clacla
News
Compétition, Monocoque Banque Populaire X
Vendée-Arctique-Les Sables d’Olonne - Clarisse veut être la plus sereine possible
ClaCla
News
Compétition, Monocoque Banque Populaire X
Une belle entrée en matière pour Clarisse sur la Vendée-Arctique-Les Sables d’Olonne

Clarisse, les joies d’une première

« J’ai montré que j’étais capable de bien mener mon bateau ! » : Clarisse a su répondre présente pour sa toute première course en solitaire à bord d’un IMOCA ! Arrivée cette nuit à 3h54 après un peu plus de 10 jours de course, elle termine en 12e position de la Vendée - Arctique - Les Sables. Une belle occasion de peaufiner ses réflexes sur le bateau, de gagner en confiance et d’aborder avec enthousiasme la dernière ligne droite avant le Vendée Globe (dans moins de quatre mois !).

Publication :

Par :

Clarisse Crémer

 

Il y a une image qui reste à l’évocation des arrivées de Clarisse. Celle d’une navigatrice le sourire aux lèvres, malgré la fatigue qui s’est accumulée. C’était le cas à l’issue de la Fastnet (3e) et de la Transat Jacques Vabre (6e et 1er non-foiler) aux côtés d’Armel Le Cléac’h puis à l’issue de son convoyage retour du Brésil l’an dernier. Et cela s’est reproduit sept mois plus tard, au petit matin ce mercredi, à l’issue de la première compétition de la saison, la Vendée – Arctique – Les Sables.

 

Les inquiétudes se transforment en plaisir 

Clarisse a franchi la ligne au large des Sables-d’Olonne après 10 jours 12 heures 24 minutes et 24 secondes de course à une vitesse moyenne de 12,47 noeuds au sein d’un parcours menant la flotte jusqu’au sud de l’Islande avant un retour en Vendée. Elle savoure : « j’ai montré que j’étais capable de mener bien mon bateau, que j’avais plus de réflexes. Pourtant, au début, j’étais vraiment stressée et concentrée sur chaque manœuvre. Et progressivement, les incertitudes et les inquiétudes se sont transformées en plaisir. J’ai vraiment eu l’impression de faire un grand voyage. »

Ronan Lucas, à la tête du Team Banque Populaire, revient sur son parcours : « les premiers jours ont été techniques, durs et exigeants. Ensuite, elle a dû faire face à des conditions très changeantes, un vent variant beaucoup en intensité. Ce n’était pas facile mais Clarisse a su rester au contact et montrer pleinement son potentiel. » Car en mer, la jeune femme se bat et donne tout. « J’ai l’esprit de compétition chevillé au corps, confie-t-elle. Même si je fais la course pour moi et pas pour les autres, le fait d’avoir des concurrents autour de moi m’aide à trouver le bon rythme. » À plusieurs reprises, Clarisse pouvait même apercevoir les autres IMOCA. « C’est génial d’être au milieu de l’océan et de voir les autres skippers à moins de 10 milles, ça n’arrive pas souvent. »

 

« Il reste encore du boulot ! »

En réussissant sa première course en solitaire à bord du Mono Banque Populaire X, Clarisse continue sa progression en vue de son objectif majeur : le Vendée Globe, dont le départ sera donné le 8 novembre. « Il reste encore du boulot ! confie-t-elle. Même si le bateau est prêt, il y a des détails à peaufiner avec l’équipe. » Après quelques jours de repos bien mérités, la trentenaire testera ses voiles du Vendée Globe avant d’enchaîner les navigations en solitaire. Début août, le bateau sera sorti de l’eau pour d’ultimes vérifications.

Mais avant, Clarisse va retrouver Lorient. Dès la ligne d’arrivée franchie cette nuit, elle a en effet mis le cap vers le Morbihan. Pour assurer ce convoyage, la navigatrice a été rejointe par Ronan Lucas, Pierre-Emmanuel Hérissé et elle a eu la surprise de découvrir la présence de son compagnon, Tanguy Le Turquais. Leur arrivée sur les pontons est prévue en fin d’après-midi ce mercredi. Les membres du Team Banque Populaire ont déjà assuré qu’ils seront tous présents pour accueillir Clarisse. Un moment de partage pour faire le plein de confiance à moins de quatre mois du départ du Vendée Globe.

À découvrir également

Clarisse
Portrait
Clarisse Crémer
Née le 30 décembre 1989 Vit à Locmiquélic (Bretagne) Aime lire de tout : roman, biographies, essais historiques. Genre cinématographique préféré : le Western. A 29 ans, Clarisse Crémer, navigatrice et entrepreneuse, fait son entrée dans le Team Banque Populaire. Pour s’aligner dans les meilleures conditions au départ de la prochaine édition du Vendée Globe, elle sera accompagnée par le dernier vainqueur du Vendée Globe, Armel Le Cléac’h. Portrait. Au départ, c’est  [...]
18 octobre 2020 18/10/2020
Plus de portraits
Pôle Finistère Course au large : l’élite et l’excellence
Passion
Pôle Finistère Course au large : l’élite et l’excellence
Depuis plus de vingt ans, ce centre d’entraînement basé à Port-la-Forêt dans le Finistère, a vu plusieurs générations de régatiers faire leurs armes avant de briller au plus haut niveau. On y rentre sur dossier, parfois sur concours, dans un seul but, celui de se confronter à l’élite, et gagner les plus grandes courses que sont le Vendée Globe, la Solitaire Urgo-Le Figaro, la Route du Rhum…. La légende prétend que le Pôle Finistère Course au large, est né fin des années 80 dans un bistrot. Il  [...]
21 juin 2018 21/06/2018
Plus de passions
Mono Banque Populaire X
News
Mono Banque Populaire X
Vainqueur du Vendée Globe 2012-2013, double tenant du titre de la Route du Rhum (2014 et 2018), l’IMOCA Banque Populaire X a fait ses preuves dans ses précédentes vies. Bien né, fiable et toujours performant malgré l’absence de foils, ce bateau est une plateforme idéale dans l’optique de la participation de Clarisse Crémer au Vendée Globe 2020. Présentations  [...]
25 octobre 2019 25/10/2019
Plus de news