News

Passion

Portraits

Coups de coeur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News
Un voilier innovant typé pour le Vendée Globe
Passion
Tout savoir sur le Mono Banque Populaire VIII...
Un voilier innovant typé pour le Vendée Globe
Naviguer en toute sécurité, c’est élémentaire !
Passion
Quelques rappels fondamentaux pour naviguer dans les meilleures conditions...
Naviguer en toute sécurité, c’est élémentaire !

Coup de vent au large des Açores

A la faveur d'un positionnement judicieux, Armel Le Cléac’h a, ces dernières 24 heures, pris le large sur ses adversaires en IMOCA et a su montrer tout le potentiel de son monocoque 60 pieds. Au Nord des Açores, le skipper se livre depuis le départ à une bataille intense, le vent commence à rentrer fort avec l’arrivée de la dépression annoncée. Les solitaires vont devoir en découdre dans des conditions musclées.

Publication :

Dernière modification :

Par :

Joint ce matin au téléphone, Ronan Lucas, le directeur du Team Banque Populaire, nous confiait : « Actuellement Armel est au près avec une vingtaine de nœuds, en cette fin de matinée, les conditions vont se tonifier et le vent va forcir pouvant atteindre jusqu’à 35-40 nœuds. D’ici le milieu de journée, Armel virera de bord pour faire cap à l’ouest et retrouver une route, vent de travers, en direction de New-York. »

Le skipper s’est préparé à aller à la rencontre du vent aujourd’hui mais comme nous l’a précisé Ronan, les conditions vont s’adoucirent d’ici la fin de journée : « Vers 20h – 21h (heure française), le vent va mollir en passant progressivement de 34, 22 à 15 nœuds d’ici le milieu de la nuit. Les IMOCA seront moins impactés par la dépression que leurs petits frères, les 40 pieds. »

Au pointage de 12h, Armel Le Cléac’h à la barre de son Mono Banque Populaire VIII continue d’avaler les milles et reste en tête de la flotte des IMOCA :

Classement de 13h :

1- Armel Le Cléac'h (Banque Populaire) à 2 097,30 milles de l'arrivée

2- Vincent Riou (PRB) à 18,60 milles

3- Jean-Pierre Dick (St Michel - Virbac) à 34,25 milles

 

Crédit photos : Y.Zedda/BPCE

À découvrir également

Le cap Horn
Passion
Le cap Horn
El Cabo de Hornos disent les Chiliens ! C’est une terrifiante dent prolongeant l’Amérique du Sud en terre de feu. Il sépare l’Océan Pacifique de l’Atlantique sud et plonge par presque 56 degrés sud. Le cap Horn est le plus célèbre et le plus redouté des caps à franchir pour un marin Quand on regarde un planisphère à l’échelle de la planète, le « Horn » en est presque à toucher le détroit de Drake marquant le continent antarctique. Le passage est étroit, les tempêtes  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
La médecine et la course au large
Passion
La médecine et la course au large
Quand ils partent en mer, les marins, en particuliers les solitaires, doivent pouvoir se transformer en médecin ou infirmier. Ils embarquent non seulement une trousse à pharmacie conséquente mais apprennent aussi à recoudre une plaie, poser une attelle, réduire une fracture… et révisent les gestes vitaux en cas d’accident. Dans le milieu de la course au large, il est incontournable. Durant plusieurs décennies, il a été le médecin de la Solitaire du Figaro, accompagnant la flotte des solitaires  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
La voile olympique : supports et règles
Passion
La voile olympique : supports et règles
Les dix séries olympiques, présentées par Guillaume Chiellino, directeur des Equipes de France de voile : Nacra 17 (mixte) « Avec le Nacra 17, on assiste au retour du catamaran aux Jeux (le Tornado avait été retiré du programme après les JO de Pékin) et à l’arrivée du mixte en voile olympique sur un support spectaculaire qui permet de faire de belles images. C’est un bateau qui nécessite de prendre de bons départs et d’aller vite, il faut que le barreur soit un sacré pilote,  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions