News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News
Pierre Le Coq
Portrait
Pierre Le Coq
Athlète Equipe de France de Voile
Charline Picon
Portrait
Charline Picon
Athlète Equipe de France de Voile
Camille Lecointre - Aloïse Retornaz
Portrait
Camille Lecointre et Aloïse Retornaz
Athlètes de l’équipe de France de voile en 470

De l'ambition avant la finale des World Cup Series à Marseille

Ce mardi 4 juin débute la finale des World Cup Series à Marseille, sur le plan d'eau qui accueillera les épreuves de voile des Jeux Olympiques de 2024. Les meilleurs marins du monde se disputeront les titres très convoités de vainqueurs de la coupe du monde 2018-2019. Et pour la première fois, les kite-surfeurs participent à cette épreuve internationale majeure à Marseille… un avant-goût des Jeux de 2024.

Publication :

Dernière modification :

Par :

De l'ambition avant la finale des World Cup Series à Marseille

 

Cette grande épreuve internationale dont la Banque Populaire Méditerranée est partenaire et qui se déroule sur le futur plan d’eau des Jeux olympiques de 2024 a une saveur particulière pour l’équipe de France, forcément très attendue chez elle. Les meilleurs régatiers de la planète ont été sélectionnés après les épreuves des World Cup Series 2018-2019 (la coupe du monde de voile) à Enoshima (Japon) sur le site des Jeux olympiques Tokyo 2020, en septembre 2018, puis à Miami (États-Unis) en janvier 2019 et, plus récemment, à Gênes (Italie) en avril.

Les médaillés aux derniers JO de Rio, Charline Picon, Pierre Le Coq en RS:X et Camille Lecointre associée à sa nouvelle équipière Aloïse Retornaz en 470, récemment championnes d’Europe, ainsi que le duo Kevin Peponnet et Jérémie Mion, champions du monde en titre en 470, font figure de favoris, tout comme le quadruple champion du monde de Kite, Nicolas Parlier qui voudra forcément prendre ses marques sur son premier terrain de jeux olympiques en 2024. L’an dernier, l’équipe de France masculine de RS:X (planche à voile) avait particulièrement brillé, proposant un podium 100% français avec en tête Pierre Le Coq, suivi de Thomas Goyard et de Louis Giard. Si Pierre et Louis auront à cœur de performer à nouveau, Thomas est quant à lui absent cette année car vient de remporter ce week end l’étape du circuit professionnel de Windsurf Foil (PWA) en Catalogne, sur la Costa Brava Espagnole.

Guillaume Chiellino directeur de l’équipe de France :  « Tout se présente très bien à Marseille, tout le monde s’active pour faire de cette finale de coupe du monde un bel événement international. Cette régate est vraiment très proche des formats proposés sur les Jeux Olympiques avec de petites flottes. Du côté des athlètes de l’équipe de France, nous sommes quasiment au complet avec des marins en forme pour cette régate importante qui vient clôturer la World Cup 2018-2019 et le calendrier européen intense de ce printemps. C’est un moment important pour nous dans la saison. Le niveau s’annonce relevé et c’est vraiment sympa de faire une régate sur le plan d’eau des futurs Jeux Olympiques».

Jérémie Mion, champion du monde 470 : « On joue à domicile ce qui est vraiment top ! La semaine s’annonce magique avec des conditions de rêves. On s’éclate sur l’eau avec du vent, du soleil, et l’eau est magnifique… c’est du pur plaisir ! Côté compétition, pour nous c’est le dernier gros championnat avant le mondial, on monte en puissance et c’est important pour nous de marquer les esprits car tous nos concurrents seront là et le niveau international s’annonce très élevé. On va faire de notre mieux pour performer à la maison »

Arianne Imbert, entraineur de l'équipe de France de Kiteboard Foil : « C’est une première pour nous de venir régater à Marseille, sur le plan d’eau de 2024. On se met dans l’ambiance de l’équipe de France Olympique, et c’est nouveau pour nous. On vient pour faire une belle étape de coupe du monde. 8 français seront présents dont nos champions, Nicolas Parlier, Axel Mazella, Théo De Ramecourt et Alexia Fancelli. On va avoir des conditions parfaites pour le kite toute la semaine. Le but est de gagner des médailles, se faire plaisir et tester ce plan d’eau Marseillais »

 

L’équipe de France à Marseille :

RS :X Femme (Windsurf)

  • Charline PICON (SR Rochelaises)
  • Lucie BELBEOCH (Stade Français)

RS :X Homme (Windsurf)

  • Pierre LE COQ (CMV ST Brieuc)
  • Louis GIARD (YC Carnac)

470 Femme (dériveur double)

  • Camille LECOINTRE (SR Brest) et Aloïse RETORNAZ (SN Sablais)

470 Homme (dériveur double)

  • Kevin PEPONNET (SR Rochelaises) et Jérémie MION (SR Havre)

49er (dériveur double haute performance)

  • Noé DELPECH (YCPR Marseille ) et Mathieu FREI (SRC)
  • Lucas RUAL (APCC) et Emile AMOROS (CN Pornic)

49er FX (dériveur double haute performance)

  • Lili SEBESI (SN Marseille) et Albane DUBOIS (GGVLS)

Finn (dériveur solitaire grand gabarit)

  • Jonathan LOBERT (SR Rochelaises)

Nacra 17 (mixte catamaran à foil)

  • Billy BESSON (YC La Grande Motte) et Marie RIOU (VP 29)

Kiteboard foil :

  • Nicolas PARLIER (CV Arcachon)
  • Axel MAZELLA (HKA)
  • Alexia FANCELLI (Neptune Club)
  • Théo DE RAMECOURT (CHES Cayteux)

 

À découvrir également

Finale de la coupe du monde à Marseille
News
Finale de la Coupe du Monde à Marseille : un triplé et le trophée des nations pour la France !
Marseille s’était mise à l’heure olympique du 3 au 10 juin lors de la finale des World Cup Series sur le futur plan d’eau qui accueillera les Jeux olympiques en 2024. Belles performances de l’équipe de France qui remporte notamment les trois médailles en planche à voile, et en terminant première nation.  [...]
12 juin 2018 12/06/18
Plus de news
Plymouth, berceau des navigateurs
Passion
Plymouth, berceau des navigateurs
Plymouth n’est pas qu’un grand port du Royaume Uni, avec ses gigantesques « docks », sa citadelle, ses pubs, son riche passé maritime, et une base stratégique de la Royal Navy… Plymouth n’est pas que le nom des célèbres limousines américaines de la marque Chrysler, mais le port de départ de la première Transat anglaise en 1960, et aujourd’hui encore celui de la 14ème édition. Lorsqu’on demande à un vieux marin de sa Majesté de bien vouloir vous raconter ce que lui évoque Plymouth,  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
La voile aux Jeux Olympiques
Passion
La voile aux Jeux Olympiques
Histoire Inscrites au programme des premiers Jeux Olympiques de l’ère moderne à Athènes (1896), les compétitions de voile n’ont pu avoir lieu à cause d’une météo capricieuse conduisant à l’annulation des régates. Quatre ans plus tard, les plans d’eau de Meulan (Yvelines), au bord de la Seine, et du Havre accueillent les premières courses de yachting, la discipline ayant depuis toujours été présente au programme olympique, en dehors des Jeux de Saint-Louis, en 1904. Dans l’histoire des Jeux  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions