News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News
Les Écoles Françaises de Voile
Passion
La sensation, la performance et l'exploration, tout savoir sur les Ecoles Françaises de Voile...
Les Écoles Françaises de Voile
L’Association Eric Tabarly
Passion
A la mémoire du plus célèbre des marins français...
L’Association Eric Tabarly

FFVoile - Etape de Weymouth - 3 médailles pour l'Equipe de France de voile !

Dernière régate internationale rassemblant toutes les séries olympiques, l’étape de Coupe du monde de Weymouth & Portland a permis à tous les coureurs engagés, une ultime répétition avant les Jeux de Rio. Les Français terminent la compétition avec trois médailles : de l’argent pour Jonathan Lobert (Finn), et du bronze pour Mathilde de Kerangat (Laser Radial) et le binôme Billy Besson-Marie Riou, en Nacra 17.

Publication :

Dernière modification :

Par :

C’était le dernier rendez-vous avant l’échéance olympique, et pour beaucoup l’occasion de tenter certaines choses et notamment de prendre des risques. A ce jeu-là, les 470 hommes et femmes ont perdu un peu de points avec des départs prématurés et autre disqualification. Mais ces erreurs, il vaut mieux qu’elles arrivent maintenant plutôt qu’au Brésil !

Du côté du Finn de Jonathan Lobert, avec une très belle médaille d’argent, à seulement 3 points du leader de la série, l’anglais Giles Scott, qui défendait ses couleurs à domicile : « Nous n’étions pas très nombreux dans ma série, mais il y avait du niveau. Je pense que les futurs médaillés de Rio étaient là… Giles Scott signe une victoire, mais il n’a pas été insolent cette semaine, j’ai toujours été dans le match avec lui et sans ma disqualification à la 4e manche, j’aurais pu gagner, j’étais à la maison ici !», s’amuse Jonathan Lobert à l’issue de sa régate.

Après son camarade du Pôle France de La Rochelle, Mathilde de Kerangat s’est elle aussi élancée sur sa course finale. En deuxième position avant cette dernière course, la jeune femme, qui a fait preuve d’une concentration intense pendant toute la durée de la compétition, a tout donné pour conserver sa place sur le podium : «  La régate s’est bien passée pour moi, cela a été une belle compétition sur l’ensemble de la semaine, j’ai réussi à être régulière dans le haut du classement. Cela fait un petit moment que je n’avais pas eu de médaille, cela fait du bien de renouer avec le podium, surtout à l’approche des Jeux Olympiques. Presque toutes mes concurrentes étaient présentes, c’est plutôt de bon augure. Nous avons eu des conditions de vent très léger, il y a eu beaucoup d’attente, ce n’est pas toujours simple à gérer mentalement,  c’est crevant, mais je suis restée mobilisée toute la semaine. ».

Autre équipage à être resté mobilisé, les quadruples Champions du monde de Nacra 17 : Billy Besson & Marie Riou. Au pied du podium à la veille de la Medal Race, ils ont tout donné pour terminer aux avant-postes de leur dernière course, finalement 2emes de la Medal Race, ils gagnent une place dans le classement général et montent sur la 3e marche du podium !

 

Résultats http://www.sailing.org/worldcup/results/index.php

FINN
1. GBR - Giles Scott – avec 13 points
2. FRA - Jonathan Lobert (SNO Nantes – Armée de Champions) – avec 16 points
3. SWE - Max Salminen – avec 21 points

6. Fabian Pic (SR Rochelaises) – avec 30 points

LASER RADIAL
1. NED - Marit Bouwmeester – avec 40 points
2. CHN - Lijia Xu – avec 47 points
3. FRA - Mathilde de Kerangat (SR Rochelaises) – avec 51 points

37. Amélie Riou (EV LOCQUIREC)

NACRA 17
1. GBR - Ben Saxton/Nicola Groves – avec 29 points
2. GER - Paul Kohlhoff/Carolina Werner – avec 32 points

3. FRA - Billy Besson (SNO Nantes – Armée de Champions) - Marie Riou (USAM Voile Brest – Armée de Champions) – avec 38 points

49ER
1. NZL - Logan Dunning Beck/Jack Simpson – avec 63,50 points
2. GBR - Dylan Fletcher-Scott/Alain Sign – avec 71 points
3. GBR - John Pink/Stuart Bithell – avec 73 points

6. FRA - Julien d’Ortoli (YCPR Marseille) - Noé Delpech (YCPR Marseille / ENGIE) – avec 101 points

9. FRA - Kevin Fischer Guillou (CNBPP) – Yann Jauvin (CNBPP) – avec 111 points

21. FRA - Lucas Rual (SN Sablais) – Clément Pequin (SR Rochelaises)
24. FRA - Hugo Fredigucci (SN Leman Français) – Virgil Aubriot (ASPTT Meyzieu Decine)

49ER FX
1. GBR - Charlotte Dobson/Sophie Ainsworth – avec 23 points
2. NZL - Alexandra Maloney/Molly Meech – avec 24 points
3. SWE - Julia Gross/Cecilia Jonsson – avec 35 points

6. FRA - Sarah Steyaert (CN Châtelaillon) - Aude Compan (CV Marseillan) – avec 46 points

10. FRA - Lili Sebesi (YCPR Marseille) - Albane Dubois (YC Bray Dunes) – avec 63 points

470 F
1. GBR - Hannah Mills/Saskia Clark – avec 24 points
2. GBR - Sophie Weguelin/Eilidh McIntyre – avec 34 points
3. GBR - Amy Seabright/Anna Carpenter – 34 points

8. GRA - Camille Lecointre (SR Brest – Armée de Champions) - Hélène Defrance (ASPTT Marseille/ ELENGY – Armée de Champions) – avec 56 points

470 H
1. CRO - Sime Fantela/Igor Marenic – avec 32 points
2. ESP - Jordi Xammar/Joan Herp – avec 32 points
3. GBR - Luke Patience/Chris Grube – avec 36 points

11. FRA - Sofian Bouvet (SR Antibes / ENGY) - Jérémie Mion (SR Havre) – avec 65 points *

Copyright : Jesus Renedo/Sailing Energy/World Sailing

* Source : FFVoile / Havas Sports & Entertainment

À découvrir également

Un voilier innovant typé pour le Vendée Globe
Passion
Un voilier innovant typé pour le Vendée Globe
Qu’est ce qui ralentit un bateau à voile ? Les frottements avec l’eau. Cette évidence nous échappe souvent car nous considérons, avec raison, que la nature d’un bateau consiste à s’accommoder comme il le peut de l’élément liquide. Mais pour les navigateurs de course au large, cette équation ne saurait suffire. Ils sont donc nombreux à s’interroger, depuis plusieurs décennies, et à réfléchir aux moyens de soulager la coque de leur navire pour, au pire, surfer au ras des flots, et au mieux, échapper  [...]
21 juin 2018 21/06/2018
Plus de passions
Maewan : un voyage extrême de quatre années
Passion
Maewan : un voyage extrême de quatre années
Maewan est une aventure à la fois unique et extraordinaire. Baptisée du nom du bateau, elle embarque des marins et des montagnards très expérimentés qui ont décidé d’explorer des mers et des terres peu connues, à bord d’un solide croiseur de 11 mètres. L’objectif : naviguer loin, réaliser des premières, découvrir les régions polaires… Cet incroyable périple de 66 000 kilomètres (35 600 milles marins) - soit bien plus que la distance d’un tour du monde (24 000 milles, 44 500 kms) -  [...]
21 juin 2018 21/06/2018
Plus de passions
La voile au Japon
Passion
La voile au Japon
Avec 33 000 kilomètres de côtes et quelques 6 852 îles, le Japon est un pays de mer, mais paradoxalement encore un lieu de croisière peu exploré par les navigateurs en grande croisière, les autorisations administratives pour pénétrer dans les eaux territoriales étant longues à obtenir. Il compte près de 570 ports, et si le motonautisme et la pêche côtière sont très pratiqués en plaisance, la voile de compétition a toujours connu un fort succès.  [...]
19 septembre 2018 19/09/2018
Plus de passions