News

Passion

Portraits

Coups de coeur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News
Mondial 2013 49ER et49ERFX à Marseille
Passion
La cité phocéenne accueillera les épreuves de voile olympique en 2024
Marseille, port olympique
Machetti-Dantes
News
Compétition
Finale de la WORLD CUP SERIES à Marseille pour l'équipe de France
Equipe de France de Voile - Guillaume Chiellino
News
Compétition
Equipe de France de Voile - Guillaume Chiellino : « 2018 est une année essentielle pour l’Equipe de France ! »

Finale de la Coupe du Monde à Marseille : un triplé et le trophée des nations pour la France !

Marseille s’était mise à l’heure olympique du 3 au 10 juin lors de la finale des World Cup Series sur le futur plan d’eau qui accueillera les Jeux olympiques en 2024. Belles performances de l’équipe de France qui remporte notamment les trois médailles en planche à voile, et en terminant première nation.

Publication :

Dernière modification :

Par :

Finale de la coupe du monde à Marseille

 

« Il y a eu d’excellentes choses sur cette semaine de finale de coupe du monde, notamment en RS:X Hommes. C’est le gros point positif de cette régate et du moment puisque sur les trois étapes de coupe du monde 2018, Pierre Le Coq Thomas Goyard et Louis Giard ont fait deux fois le triplé. Et il ne faut pas oublier que lors de la première épreuve à Miami il y en avait déjà deux sur le podium ! » Guillaume Chiellino, le directeur de l’équipe de France, ne cache pas sa satisfaction au lendemain de ce premier test grandeur nature sur le futur plan d’eau olympique situé au Roucas-Blanc face aux îles du Frioul. Dans les autres séries, les Français ont brillé avec dix équipages en Medal Race, mais manquent le podium pour quelques points en Finn et 470.

Sur les 32 pays présents, la France remporte aussi le titre très disputé de première nation grâce aux excellents résultats des tricolores, devant des Italiens en grande forme, des Anglais intouchables depuis trois olympiades et les autres grandes nations habituées au podium telles que les Néozélandais, les Australiens, les Japonais ou les Brésiliens. 


« L’équipe de France, se préparait au championnat du monde d’Aarhus (Danemark), épreuve sélective pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Les coureurs pourront qualifier le pays dans chacune des dix séries olympiques. C’est donc capital pour la France. Cette finale de coupe du monde a représenté une excellente semaine de préparation » rappelle le président de la FFVoile.


Présents jeudi pour suivre les Medal races, la Ministre des Sports Laura Flessel et le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024 ont profité des belles performances des bleus et échanger sur le plan d'eau. Un avant-goût de répétition générale des épreuves olympiques pour cette grande première dans la cité phocéenne.

Un printemps en or pour Pierre Lecoq
Dans de bonnes conditions de vent sur un « terrain de jeu » magnifique mais complexe, Pierre Le Coq Thomas Goyard et Louis Giard ont dominé l’épreuve en planche à voile, s’octroyant le premier triplé en finale de World Cup . « C’est ma première victoire sur une finale de coupe du monde. Ça fait plaisir parce qu’il y avait une belle concurrence. Et ça arrive deux mois après l’étape de Hyères où j’ai gagné dans la souffrance. Ça fait particulièrement plaisir de remettre ça ici à Marseille en se sentant dans la gestion et fort physiquement du début à la fin » analyse Pierre le Coq, médaillé de bronze à Rio et impressionnant tout au long de la semaine.

Prochain grand rendez-vous du 30 juillet au 12 août à Aarhus au Danemark pour les Championnats du monde.

Les résultats des Français :
RS :X (homme - Windsurf) : 1er : Pierre Le Coq ; 2ème : Thomas Goyard ; 3ème : Louis Giard

RS :X (femme - Windsurf) : 7ème : Lucie Belbeoch.

470 (hommes - dériveur double) : 4èmes : Hyppolyte Machetti et Sidoine Dantes 
6èmes : Kevin Péponnet et Jérémie Mion


470 (femmes - dériveur double) : 9èmes : Camille Lecointre et Aloïse Retornaz - 10èmes : Jennifer Poret et Camille Hautefaye

Laser (homme - dériveur solitaire) : 9ème : Jean-Baptiste Bernaz

Laser Radial (femme - dériveur solitaire)
 : Marie Barrue : 8ème

16ème : Pernelle Michon ; 17ème : Louise Cervera ; 18ème : Mathilde de Kérangat

Finn (homme - dériveur solitaire) : 5ème : Jonathan Lobert

Nacra 17 (mixte - catamaran à foils) : 13èmes : Moana Vaireaux et Amélie Riou

Crédit photos : Sailing Energy/FFVoile

   

 

 

 

 

 

À découvrir également

Pierre Le Coq
Portrait
Pierre Le Coq
UNE TÊTE BIEN FAITE DANS UN CORPS SAIN ! Né le 17 janvier 1989 à Saint-Brieuc Spécialité : Planche RS:X Club : CMV Saint-Brieuc Soutenu par la Banque Populaire Grand Ouest Derrière une apparence calme et posée, Pierre Le Coq cache une grosse détermination qui, en quelques années, lui a permis de gravir à vitesse grand V les échelons de la hiérarchie internationale en planche RS:X. Pourquoi la planche ? Pour faire comme papa ! « Mon père, originaire  [...]
22 octobre 2018 22/10/18
Plus de portraits
Louis Giard
Portrait
Louis Giard
Nom : Giard Prénom : Louis Date de naissance : le 27 avril 1993 à Vannes Club : Yacht Club de Carnac Une couleur : le bleu Un livre : Latitude Zero de Mike Horn Un film : Into the Wild de Sean Penn La force tranquille Spécialiste de la planche à voile RS:X, membre de l’équipe de France de Voile Olympique depuis ses 20 ans, Louis Giard a gravi les échelons naturellement, consentant de nombreux sacrifices tout en gardant sa passion intacte. Le jeune homme, mature et rigoureux,  [...]
22 octobre 2018 22/10/18
Plus de portraits
La voile olympique : supports et règles
Passion
La voile olympique : supports et règles
Les dix séries olympiques, présentées par Guillaume Chiellino, directeur des Equipes de France de voile : Nacra 17 (mixte) « Avec le Nacra 17, on assiste au retour du catamaran aux Jeux (le Tornado avait été retiré du programme après les JO de Pékin) et à l’arrivée du mixte en voile olympique sur un support spectaculaire qui permet de faire de belles images. C’est un bateau qui nécessite de prendre de bons départs et d’aller vite, il faut que le barreur soit un sacré pilote,  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions