News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News
La Finale de la Coupe du Monde de Voile approche
News
Compétition
La finale de la Coupe du Monde de Voile approche

Jean-Baptiste Bernaz au championnat du monde de Laser

Epreuve majeure pour l’équipe de France de Voile, le championnat du monde 2019 de Lasers vient de débuter à Sakaiminato a Japon. La France est représentée par Jean-Baptiste Bernaz. Le lasériste tricolore va tout donner pour décrocher l’or.

Publication :

Par :

JB Bernaz

 

Si les Français ont pour objectif de remporter un maximum de médailles, l’épreuve sera aussi l’occasion de s’acclimater et performer au Japon, à un an précisément des Jeux Olympiques.

« La saison des championnats du monde s’ouvre au Japon avec les Lasers […]. L’objectif est de naviguer aux avant-postes afin de marquer les esprits à un an des Jeux Olympiques. Le niveau international sera très élevé car toutes les équipes sont aujourd’hui au top de leur préparation. La France reste l’une des meilleures nations en voile, l’équipe de France est donc naturellement très attendue. Toutes les séries se sont extrêmement bien préparées, rien n’a été laissé au hasard. Nous avons de belles chances de médailles. » Guillaume Chiellino, directeur de l’équipe de France. 

Les Lasers ont débuté leur championnat le 04 Juillet dans la marina de Sakaiminato. 159 concurrents de 58 pays y disputent l’épreuve internationale de l’année où seul le sportif fait la différence. Jean-Baptiste Bernaz s’est très bien préparé pour ce rendez-vous avec son entraîneur Pascal Rambeau.

Je rêve d’être champion du monde de Laser, c’est le bon moment

 « Je rêve d’être champion du monde de Laser, c’est le bon moment ! Un podium serait également très bien, vu que les podiums des mondiaux font souvent des médailles aux Jeux l’année suivante.

Je me suis bien entraîné cet hiver et ai effectué une bonne préparation en vue de ce mondial. C’est la première fois que nous venons à Sakaiminato. La météo est aléatoire, avec des vents variés. Nous entamons une semaine qui s’annonce intense avec 12 courses à disputer. Il va falloir rester concentré mais je me sens super bien, je vais vite, et suis prêt à jouer avec les aléas de la météo et le niveau qui est très élevé des concurrents.» Jean-Baptiste Bernaz

 

À découvrir également

Découvrez l'équipe de France de voile 2019
News
Découvrez l'équipe de France de voile 2019
Un an avant les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 et cinq avant Paris 2024, découvrez l'Equipe de France 2019. Ces 19 athlètes défendront les couleurs de la France pour une année qui s’annonce très importante car chacun aura à cœur de briller lors des championnats du Monde, performer lors du Test Event au Japon, mais aussi de qualifier les dernières séries (Finn, Nacra et 49er) pour les Jeux de Tokyo 2020.  [...]
27 juin 2019 27/06/19
Plus de news
Navigation dans des lieux d'exceptions
Passion
Navigation dans des lieux d'exceptions
Lorsque l’on pense aux vacances en bateau durant l’hiver, viennent immanquablement les tropiques, les îles et leurs mouillages paradisiaques, les plages de sable blanc, les cocotiers et l’eau turquoise à 28 degrés. Mais il y a aussi d’autres alternatives et des lieux envoûtants proches comme Venise… et beaucoup plus lointains durant l’été austral, telles la Nouvelle-Zélande ou encore la Terre de Feu, pour s’offrir une navigation à proximité du célèbre cap Horn. Les Antilles. C’est clairement  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
La gestion du stress, par Armel Le Cléac'h
Passion
La gestion du stress, par Armel Le Cléac'h
Vainqueur du Vendée Globe 2016-2017, Armel Le Cléac’h a démontré une remarquable capacité à résister à la pression et à gérer avec sang-froid toutes les situations, y compris les plus compliquées mentalement. Quelques semaines après son arrivée, Armel explique comment il parvient à réguler le stress, condition sine qua non pour briller en course au large… Travailler en amont pour réduire la part d’inconnu et donc le stress Armel Le Cléac’h : « Je n’ai pas de coach mental. Je travaille  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions