News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News
De l'Or pour Camille et Aloïse
News
Compétition, Évènement
De l'Or pour Camille et Aloïse !
Kévin Péponnet et Jérémie Mion
Portrait
Kevin Péponnet et Jérémie Mion
Athlètes de l’équipe de France de voile en 470
Camille Lecointre et Aloïse Retornaz
Portrait
Camille Lecointre et Aloïse Retornaz
Athlètes de l’équipe de France de voile en 470

La sélection tricolore 470 pour les JO de Tokyo

Après Charline Picon, c'est au tour de Camille Lecointre & Aloïse Retornaz et Kevin Peponnet & Jérémie Mion d'être sélectionnés pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Félicitations à ces deux équipages de 470 (dériveur double) abonnés aux podiums internationaux qui ont de véritables chances de médailles olympiques.

Publication :

Par :

Lecointre Atornaz

Camille Lecointre & Aloïse Retornaz, médaillées d’or du Test Event 2019

Camille, a découvert les joies de la navigation au Havre. Aussi à l’aise en vitesse qu’en tactique, elle est une véritable compétitrice sur l’eau. Titulaire d’un Master de chimie, elle a participé à ses premiers Jeux Olympiques à Londres en 2012 où elle avait fini 4ème. En 2016, elle remporte la médaille de bronze à Rio avec sa coéquipière de l’époque Hélène Defrance. Suite à une pause pour donner naissance à son premier enfant, Gabriel en 2017, Camille s’associe à Aloïse pour une nouvelle olympiade.
Aloïse a, quant à elle, découvert la voile vers 9 ans lors d’un stage en Optimist, sa monitrice d’alors se nomme Camille et a tout juste 18 ans. Ni l’une ni l’autre ne savent encore qu’elles vont se retrouver sur le même bateau quinze ans plus tard. Passionnée, Aloïse obtient rapidement de brillants résultats tout en intégrant une école d’ingénieur en informatique.

Formé en 2018 le duo n’a pas tardé à se faire remarquer sur les compétitions mondiales. En à peine deux ans les jeunes françaises semblent suivre une ascension parfaite. Championnes d’Europe et médaillées de bronze du mondial à Enoshima cet été, elles remportent le Test Event il y a quelques semaines. Désormais les deux championnes n’ont qu’une seule idée en tête : remporter l’or olympique à Tokyo en 2020.

Camille Lecointre, 470, médaillée de bronze à Rio, 3ème olympiade : « C’est ma 3ème sélection aux Jeux Olympiques, un moment que l’on attend avec impatience pour rentrer dans la phase finale de préparation. J’ai plein de souvenirs forts des Jeux : la cérémonie d’ouverture avec l’entrée dans le stade. A chaque fois ça me marque beaucoup. Les Jeux c’est une compétition particulière, nous sommes tous là pour la même chose, et forcément il y a toujours des surprises. Sportivement c’est intense, c’est fou, c’est fort. Alors évidemment j’ai envie de remonter sur le podium, mais cette fois-ci j’ai vraiment envie d’y entendre l’hymne national. Comme nous avons remporté le Test Event, on a vraiment l’impression que nous sommes capable d’aller chercher ce rêve. »

Aloïse Retornaz, 470, 1ère olympiade : « C’est le début du rêve qui se réalise. J’ai toujours rêvé des Jeux et cette sélection c’est la première étape. Ça me donne des étoiles dans les yeux. Les Jeux Olympiques restent le plus grand événement sportif au monde qui rassemble toutes les légendes du sport. C’est un honneur de pouvoir y participer. Ce sont des sensations qui doivent être dingues et j’ai hâte de le vivre. J’ai ça en tête depuis que je suis ado ! Le haut niveau c'est très difficile et je suis aujourd’hui certaine que naviguer avec Camille est un très bon choix : ensemble nous avons les capacités de décrocher l’or.»

C’est le début du rêve qui se réalise. J’ai toujours rêvé des Jeux et cette sélection c’est la première étape. Ça me donne des étoiles dans les yeux.

Kevin Peponnet et Jérémie Mion : champions du monde 2018

Licencié à la Société des Régates du Havre, Jérémie a participé à ses premiers Jeux Olympiques à Rio en 2016. Rien ne destinait ce Parisien à faire de la voile. Tirant ses premiers bords sur le lac de Cergy-Pontoise (95), Jérémie s’est partagé entre Paris et Le Havre pour vivre sa passion. Après une belle 7ème place aux Jeux de Rio en 2016, il s’associe en 2017 avec Kevin alors champion d’Europe Junior et vice-champion du Monde junior 470 en 2011.
Kevin, lui, est « tombé dedans » quand il était petit. Il faut dire que son père et son oncle étaient champions de 470 au début des années 80. L’oncle de Kevin a d’ailleurs remporté le bronze aux Jeux de Los Angeles puis l’or à Séoul. En 2018, Kevin rejoint le Team Lorina Golfe du Morbihan avec lequel il participe au Tour Voile 2018 qu’il gagne en Diam 24. Une année brillante pour le jeune basque qui quelques semaines plus tard devient champion du monde 2018 en 470 avec son nouvel équipier Jérémie.

 

Jérémie Mion, 470, 2ème olympiade : « Cette sélection est très importante car je mesure la chance et la difficulté que c’est d’aller aux Jeux Olympiques. Il y avait une belle concurrence au sein de l’équipe de France et finalement nous décrochons le ticket pour le Japon. Les Jeux Olympiques c’est un truc inimaginable. Il y a une émulsion incroyable entre tous les athlètes : on a tous le même rêve. C’est super beau parce que ce sont des émotions que l’on ne partage jamais autant. Lors de la cérémonie d’ouverture, on se retrouve avec les plus grands champions, Teddy Riner, Tony Parker, Jo-Wilfried Tsonga… on a l’impression d’appartenir à une grande famille. Nous avons tous travaillé dur pour en arriver là et nous nous battons tous pour la même chose ! J’ai hâte de vivre l’année qui arrive. L’objectif est d’aller chercher l’or, on en est capable et nous allons nous donner toutes les chances pour arriver à Enoshima au top de notre potentiel ».

Kevin Peponnet, 470, 1ere olympiade : « Cette sélection est un rêve de gosse qui se réalise. Toute mon enfance j’ai été bercé par les histoires et souvenirs des Jeux Olympiques de mon oncle qui a remporté le bronze à Los Angeles puis l’or à Séoul. Aujourd’hui c’est mon tour et j’espère que c’est dans les gênes ! Accéder aux Jeux Olympiques c’est vraiment pas donné à n’importe qui je vais vraiment tout faire pour aller y chercher une médaille : on va mettre le charbon ! Pour moi les Jeux sont forcément associés à des émotions fortes, on représente notre pays avec toute la délégation tricolore, nous sommes sous les feux des projecteurs, c’est forcément une expérience riche qui prend aux tripes. »

Accéder aux Jeux Olympiques c’est vraiment pas donné à n’importe qui. Je vais vraiment tout faire pour aller y chercher une médaille.

Pepponet Mion

À découvrir également

Charline Picon marque son territoire à Enoshima
News
Charline Picon marque son territoire à Enoshima
Superbe performance de Charline Picon qui s’impose sur la Medal Race et prend la médaille d’argent sur le Test Event d’Enoshima ! La planchiste, accompagnée par la Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique marque ainsi son territoire à un an des Jeux Olympiques de Tokyo qui se dérouleront sur le même plan d'eau !  [...]
21 août 2019 21/08/19
Plus de news
La France remporte 5 médailles à Enoshima !
News
La France remporte 5 médailles à Enoshima !
Clap de fin sur un très bel été en baie de Sagami au Japon pour l’équipe de France. La World Cup Séries d’Enoshima se clôture sur la finale des Lasers, où le français Jean-Baptiste Bernaz s’est offert la médaille de bronze. Au total, l’équipe de France a excellé sur le futur plan d’eau des Jeux Olympiques, rapportant 2 médailles (1 en or et 1 en argent) lors du Test Event qui s’est déroulé du 15 au 22 août, et désormais 5 médailles (2 en or et 3 en bronze) sur cette étape du circuit World Cup Series.  [...]
1 septembre 2019 01/09/19
Plus de news
Mion Pepponet
News
Dériveurs doubles : les Français en très grande forme en 470
Du 2 au 9 août, c’est sur le plan d’eau d’Enoshima et précisément un an avant les Jeux Olympiques 2020, que les 77 meilleurs équipages de 470 (dériveur double) du monde se réuniront. Série reine au Japon, ce championnat du monde s’annonce comme un très grand événement international où les Français comptent s’imposer devant les meilleures équipes japonaises ou anglaises. Champion du monde en titre, l’équipage masculin de Jérémie Mion et Kevin Peponnet ne cache pas sa soif de renouveler  [...]
6 août 2019 06/08/19
Plus de news