News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News
Bernaz
News
Compétition, Évènement
Février sera intense pour l'équipe de France
Charline Picon marque son territoire à Enoshima
News
Compétition
Charline Picon marque son territoire à Enoshima
Charline Picon et Thomas Goyard en bronze à Palma
News
Compétition
Charline Picon et Thomas Goyard en bronze à Palma

Les Bleus marquent les esprits en Australie

A six mois des Jeux Olympiques, les championnats du monde 2020 s’enchainent en Australie pour l’équipe de France de voile olympique. Le week-end dernier, les français ont marqué les esprits en se plaçant 4e en Nacra 17, 49er féminin et Laser. Par ailleurs le 49er féminin obtient sa place aux Jeux Olympiques. Si la France a désormais qualifié la série, l’équipage lui n’est pas encore sélectionné. Place désormais au Laser féminin et aux très attendus RS :X qui entrent à leur tour en compétition la semaine prochaine en baie de Melbourne.

Publication :

Par :

Charline Picon

Les Français ont prouvé qu’il fallait compter sur eux lors de ces Mondiaux de Laser, Nacra 17 et 49er féminin. En se classant 4e lors de ces championnats où le niveau est très exigent, les jeunes équipages composés de Quentin Delapierre / Manon Audinet (Nacra 17) et Lili Sidesi / Albane Dubois (49er FX) attirent l’attention et signent ici des performances très encourageantes. De son côté, le Laseriste, Jean-Baptiste Bernaz a flirté avec le titre mondial tant convoité pendant toute la compétition, et s’est finalement incliné le dernier jour tant le niveau de jeu était élevé. « C’était jouable et c’est bien pour ça que je suis déçu. Mais c’est plutôt une bonne nouvelle d’être déçu en étant 4ème ! » plaisante-t-il.

Seul l’équipage de 49er masculin Lucas Rual / Emile Amoros, déjà sélectionné pour représenter la France à Tokyo, est passé à côté de la compétition et se contente de la 46e place.

Guillaume Chiellino, directeur de l’équipe de France : « Lors de ces Mondiaux, les français ont réalisé des résultats très encourageants. Les Nacra 17, Laser et 49er féminin signent ici leur meilleure performance sur un championnat du monde. Rester au pied du podium est forcément très frustrant mais cela montre que les français sont dans une bonne dynamique. Jean-Baptiste avait clairement le potentiel pour être champion du monde mais cette frustration va être moteur pour la suite.»

9 séries sur 10 déjà qualifiées pour Tokyo

Alors que le Bureau Exécutif du CNOSF a déjà annoncé la sélection de Charline Picon, Camille Lecointre & Aloïse Retornaz, Kévin Peponnet & Jérémie Mion, Quentin Delapierre & Manon Audinet et Lucas Rual & Emile Amoros, il fallait encore assurer la qualification de deux séries : le 49er féminin et le Finn. C’est chose faite pour le 49er féminin !

« La qualification de la France s’est, en réalité, jouée lors du championnat du monde 2019 en Nouvelle-Zélande où 6 nations pouvaient se qualifier. L’équipage de Julie Bossard / Aude Compan a terminé 16ème  au classement général et 7ème  nation non qualifiée pour les Jeux. Or le règlement stipule que si un continent n’utilise pas son quota, celui-ci est réattribué au prochain pays sur la liste. Ce championnat du monde 2020 était une épreuve de qualification pour l’Océanie, et il n’y a pas eu de nations à se présenter, autre que l’Australie et la Nouvelle-Zélande, déjà qualifiées. De ce fait, le quota de l’Océanie a été attribué à la France » précise Guillaume Chiellino.

Le Finn a encore une chance de décrocher le précieux sésame lors de l’étape de coupe du monde de Gênes du 13 au 19 avril, et assurer la présence des 10 séries olympiques à Enoshima cet été.

 

Les Lasers féminins et planchistes RS :X entrent en scène

Même si l’objectif de l’année reste le titre olympique, j’ai aussi très envie de remporter des compétitions et performer sur les prochaines régates.  Charline Picon

Après les Lasers (masculin), les Lasers Radial (féminin) prennent le relais ce dimanche à Sandringham, dans la baie de Melbourne. Du 25 au 29 février, c’est du côté de Sorrento, au sud de la baie, que les meilleurs planchistes du monde se réuniront. Série reine pour les français, ce championnat du monde s’annonce intense.

Charline Picon, sélectionnée pour les Jeux Olympiques en RS :X féminin : « Ça va être un mondial sous haute tension car tout le monde est là, sauf les chinoises bloquées chez elles à cause du Coronavirus, et il y a beaucoup d’enjeux de qualification pour certaines nations. J’ai très envie de me tester avant les Jeux. Et même si l’objectif de l’année reste le titre olympique, j’ai aussi très envie de remporter des compétitions et performer sur les prochaines régates. Je suis arrivée très tôt en Australie, en famille, pour pouvoir m’entrainer avec mes partenaires françaises et l’Israélienne Katy Spychakov. J’ai fait beaucoup de navigations avec du vent soutenu, ce qui m’a permis de progresser encore sur la vitesse dans ces conditions. Ce Mondial s’annonce très intéressant avec du vent de terre qui promet quelques rebondissements. Il va falloir être solide. »

***

Pour suivre la compétition des Radials :

Programme : du dimanche 23 au vendredi 28 février : 2 courses/jour (pas de Medal Race)
Site internet de l’événement : http://2020-radial-women.laser-worlds.com/
Les principales françaises à suivre :

  • Marie BOLOU (SR Douarnenez )
  • Marie BARRUE (C O Y C Hyerois)
  • Mathilde DE KERANGAT (SR Rochelaise)
  • Pernelle MICHON (SNO)
  • Louise CERVERA (Y C CANNES )

Pour suivre la compétition des RS :X :

Programme :
Du mardi 25 au vendredi 28 février : courses de qualification

Samedi 29  février : Medal Race

Site internet de l’événement : http://www.rsxclass.org/worlds2020
Les principaux français à suivre :

RS :X Femme (Windsurf)

  • Charline PICON (SR Rochelaises)
  • Lucie BELBEOCH (Stade Français)

RS :X Homme (Windsurf)

  • Pierre LE COQ (CMV ST Brieuc)
  • Louis GIARD (YC Carnac)
  • Thomas GOYARD (A. Calédonienne P.A.V)
  • Clément BOURGEOIS (C V Mayenne)

***

Résultats des principaux français lors des championnats du monde 2020 :

49er (dériveur double haute performance)

  • Erwan FISCHER et Clément PEQUIN (SR Rochelaises) : 18e
  • Kévin FISCHER (CNBPP) Yann JAUVIN (CNBPP) : 45e
  • Lucas RUAL (APCC) et Emile AMOROS (CN Pornic) : 46e

49er FX (dériveur double haute performance)

  • Lili SEBESI (SN Marseille) et Albane DUBOIS (GGVLS) : 4e
  • Aude COMPAN (CV Marseillan) et Julie BOSSARD (CMVSB) : 34e

Laser (dériveur solitaire) : Jean-Baptiste BERNAZ (CN Sainte-Maxime) : 4e

Nacra 17 (mixte catamaran à foil) : Quentin DELAPIERRE (E V Cataschool) et Manon AUDINET (St Georges Voiles) : 4e

À découvrir également

En route pour Tokyo
News
Quentin Delapierre, Manon Audinet, Lucas Rual et Emile Amoros selectionnés pour Tokyo !
Mardi 7 janvier 2020, le Bureau Exécutif du CNOSF a validé la sélection de l’équipage Quentin Delapierre & Manon Audinet en Nacra 17 (catamaran à foil mixte) et du duo Lucas Rual & Emile Amoros en 49er (dériveur double haute performance) pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.  [...]
9 janvier 2020 09/01/20
Plus de news
Lecointre Atornaz
News
La sélection tricolore 470 pour les JO de Tokyo
Après Charline Picon, c'est au tour de Camille Lecointre & Aloïse Retornaz et Kevin Peponnet & Jérémie Mion d'être sélectionnés pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Félicitations à ces deux équipages de 470 (dériveur double) abonnés aux podiums internationaux qui ont de véritables chances de médailles olympiques.  [...]
25 septembre 2019 25/09/19
Plus de news
Camille Aloïse Miami
News
Victoire de Camille et Aloïse à Miami
Cette semaine, lors de la World Cup Séries organisée à Miami, les équipages de 470 (dériveur double) se sont affrontés dans des conditions très variables. Les françaises Camille Lecointre et Aloïse Retornaz, marins de l’année 2019, continuent de briller et s’offrent ici leur première victoire internationale de l’année. L’équipage masculin, Jérémie Mion et Kevin Peponnet, se contente de la 11e place.  [...]
27 janvier 2020 27/01/20
Plus de news