News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News

Préparation au sprint : les précisions d’Armel

Pour une semaine de sprint, Armel Le Cléac’h s’affûte depuis plus d’un an. Le skipper du Maxi Trimaran Banque Populaire IX livre les astuces de sa préparation pour la 11ème édition de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe.

Publication :

Par :

Préparation au sprint : les précisions d’Armel

 

Y a-t-il une préparation physique spécifique pour le Rhum ?

Oui, et c’est un entrainement très spécifique. Dès les premiers runs en novembre 2017, on a constaté que 90 % des manœuvres se font à la colonne de winch. A la salle de sport, je travaille sur une machine qui reproduit cet effort particulier, avec la même puissance à développer. Puis, il y a des sessions de deux heures, où je pratique ce qui s’apparente à de « l’intervalle training », mais avec les bras : dix minutes au moulin à café, dix minutes de repos et ainsi de suite.

Comment travaillez-vous le foncier ?

Je travaille le foncier avec les entraînements en piscine tous les mardis, ce qui équivaut à quinze kilomètres de natation par mois, le cardio training et plus particulièrement le CrossFit quatre fois par semaine. Et bien sûr le gainage en plus à chaque séance, qui permet de ne pas se faire mal et d’endurer les positions parfois acrobatiques pendant les navigations. Le week-end, je cours une dizaine de kilomètres, et je joue au golf.

On penserait que le golf fait plutôt partie de votre préparation mentale…

La gestuelle et la concentration, m’aident à mettre en place une routine. Sur le bateau, il faut également enchainer les manœuvres dans un certain ordre, se mettre dans une bulle bien organisée. Le golf est un outil très précieux pour cela.

Mentalement, vous en êtes où ?

Je ne suis pas de préparation mentale à proprement parler. Pour moi, le physique et le mental forment un tout qui s’imbrique comme dans un puzzle avec des cases à cocher. J’aime bien que tout s’enchaîne parce qu’au final, j’y gagne ma tranquillité d’esprit. Il faut que lorsque je monte sur mon bateau je sois le plus serein possible, les automatismes bien en place.

On sait que le sommeil sur la Route du Rhum est une problématique importante. Comment l’abordez-vous ?

Sur un sprint, on ne dort que trois ou quatre heures par jour, par tranches de vingt à trente minutes. Ce rythme saccadé, je le connais bien en tant que Figariste. Je m’y suis préparé tout au long de ma carrière en faisant de la sophrologie et j’utilise des techniques d’imagerie mentale.

Crédit photos : Vincent Curutchet/BPCE

À découvrir également

Parlez-vous le Marin ?
Passion
Parlez-vous le Marin ?
Comme n’importe quelle langue vivante, le Marin se parle, s’apprend, se vit et dispose même d’un dictionnaire ! Emmener un novice sur un bateau permet de se rendre compte combien, quand on ne le parle pas, le langage maritime peut être complexe… Et pourtant, il demeure bien ancré dans la langue française. Nombre d’expressions maritimes plus ou moins anciennes sont utilisées dans notre quotidien. Choquez les voiles, gardez le cap et laissez-vous bercer par ce langage coloré et imagé… Comme  [...]
26 octobre 2018 26/10/18
Plus de passions
Une Ecole Française de Voile « phare » en Bretagne Sud
Passion
Une Ecole Française de Voile « phare » en Bretagne Sud
Située face à la baie de Quiberon et protégée des vents d’ouest dominants, l’école de voile de Carnac fonctionne à plein gaz toute l’année entre les scolaires et les stages estivaux. Les chiffres valent mieux qu’un long discours : 10 000 sorties, 240 bateaux, 14 salariés à l’année contre 40 l’été, 2 600 licenciés, 20 événements organisés par an aidés par plus de 300 bénévoles ! Présentation de cette Ecole Française de Voile, dont l’histoire date de plus de 50 ans, par François Pedro,  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
Les bateaux à foils en plein décollage
Passion
Les bateaux à foils en plein décollage
S’affranchir du principe d’Archimède, ne plus flotter sur l’eau mais voler : le rêve est ancien, il est même centenaire… Si le premier « vol » d’une maquette de bateau (1,50 m) a eu lieu en 1913, c’est tout juste un siècle plus tard que la 34e America’s Cup a donné un grand coup de fouet au concept en mettant sur le devant de la scène nautique mondiale d’impressionnants catamarans à foils, les AC72. Aujourd’hui, il n’y a pas que les machines de la Coupe ou certains IMOCA du Vendée  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions