News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News

Transat Jacques Vabre : Armel et Kevin attaquent un « sprint » final complexe

Après avoir passé l’archipel de Trindade et Martin Vaz, dans la nuit de mercredi à jeudi, Armel Le Cléac’h et Kevin Escoffier ont entamé la longue remontée vers la Martinique. Ce vendredi, le duo du Maxi Banque Populaire XI navigue à haute vitesse, en deuxième position de la Transat Jacques Vabre dans la catégorie des Ultimes. La fin de parcours s’annonce compliquée dans un vent mollissant. Les derniers routages prévoient une arrivée dans la nuit du 23 au 24 novembre (heure de métropole).

Publication :

Par :

Maxi Banque Populaire XI

 

Un ultime « waypoint » à franchir

La journée s’annonce très rapide pour Armel Le Cléac’h et Kevin Escoffier. « Ils doivent maintenir un cap plein nord pour contourner un waypoint défini par la direction de course. Cette marque fictive est la dernière avant de faire route vers la ligne d’arrivée », explique Pierre-Emmanuel Hérissé, directeur technique du Team Banque Populaire. « Ils devraient atteindre ce waypoint ce soir vers 22h (heure de métropole). Ce tronçon se fera en route directe, sans manœuvres et le bateau filera probablement entre 25 et 35 nœuds. »


« La situation n’est pas claire à l’arrivée »

Une fois cette marque franchie, Armel et Kevin attaqueront le dernier « sprint » de 2 000 milles qui ne se fera pas du tout en ligne droite. « Ils navigueront vent arrière et devront tirer des bords au portant. Cela les obligera donc à faire des empannages successifs », précise Pierre-Emmanuel Hérissé. « Le vent va mollir progressivement au fil des jours, et les vitesses vont chuter de manière significative. Pour le moment, la situation n’est pas claire à l’arrivée, avec des vents erratiques. D’après les derniers routages, Armel et Kevin peuvent espérer arriver en Martinique dans la nuit du 23 au 24. »

 

Un beau duel face à François Gabart et Tom Laperche

Au pointage de 10h ce vendredi, le duo du Maxi Banque Populaire XI occupait la deuxième place dans la catégorie des Ultimes, à 400 milles des leaders Franck Cammas et Charles Caudrelier (Edmond de Rothschild). « Franck et Charles dominent leur sujet, ils ont une belle avance. Les quatre ans de mise au point du bateau payent », souligne Pierre-Emmanuel Hérissé. « Armel et Kevin maintiennent à distance François Gabart et Tom Laperche (SVR-Lazartigue), un Ultime qui a été mis à l’eau cette année comme le Maxi Banque Populaire XI. Ils vont tout faire pour continuer à les laisser derrière. »

 

« Le bateau est toujours à 100 % et les marins prennent beaucoup de plaisir »

En contact régulier avec Armel Le Cléac’h et Kevin Escoffier, Pierre-Emmanuel Hérissé confirme que tout se passe pour le mieux à bord : « Techniquement, il y a des petites bricoles inhérentes à une telle course mais pas de pépin majeur qui impacte la façon de naviguer. Le bateau est toujours à 100 %. Armel et Kevin prennent beaucoup de plaisir. Leur entente se confirme et on sent que l’ambiance est bonne. »

 

 

À découvrir également