News

Passion

Portraits

Coups de coeur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News
Un voilier innovant typé pour le Vendée Globe
Passion
Tout savoir sur le Mono Banque Populaire VIII...
Un voilier innovant typé pour le Vendée Globe
Naviguer en toute sécurité, c’est élémentaire !
Passion
Quelques rappels fondamentaux pour naviguer dans les meilleures conditions...
Naviguer en toute sécurité, c’est élémentaire !

Une première partie de course idéale !

Après une semaine de course, il est l’heure de faire le premier bilan pour Armel Le Cléac’h et le Mono Banque Populaire VIII. Et le moins que l’on puisse dire c’est que le skipper de la Banque de la Voile pouvait difficilement faire mieux ! Il n’a pas cédé le leadership depuis maintenant plus de 4 jours et possède 55 milles d’avance sur Vincent Riou (PRB). Début de course idéal donc mais à moins de 1 200 milles de l’arrivée, la course est loin d’être jouée, nul ne peut pronostiquer le nom du vainqueur de The Transat bakerly.

Publication :

Dernière modification :

Par :

Marcel Van Triest, routeur du Team Banque Populaire, porte un regard extérieur sur la course, (rappelons qu’en IMOCA le routage est interdit) : « Armel a très bien géré son début de transat, cela était même surprenant de le voir exactement à l’endroit que nous avions vu ensemble sur les routages avant le départ. Il n’a fait aucune erreur mais ses concurrents non plus… Maintenant son destin est entre ses mains».

Après l’avis d’expert de Marcel, Armel nous livre sa vision de l’intérieur :

« Depuis le début de la course, nous avons des phases de transitions très courtes, on a peu de moments de répits. C’est très répétitif, on enchaîne entre les manœuvres, les changements de voiles, le matossage. A chaque virement, je dois déplacer plus de 600 kilos de l’autre côté du bateau, … c’est fatiguant pour l’organisme mais je parviens à bien récupérer quand j’en ai l’occasion », explique Armel.

« Cette transat est intéressante car je prends mes repères en solitaire, c’est de bon augure pour le Vendée Globe à la fin de l’année. Le bateau va super bien mais j’ai quand même noté quelques ajustements à apporter mais c’est de l’ordre du détail, rien à voir avec les modifications suite à la Transat Jacques Vabre. »


Et comment s’annonce le reste de la course : « La suite est encore très indécise, on est sous l’influence canadienne et les systèmes météo changent rapidement. Pour l’instant je me vois arriver dans la nuit du 13 au 14 mai à New-York », conclut Armel.

 

Crédit photos : Y.Zedda/BPCE 

À découvrir également

Récit d’une Route du Rhum entrée dans l’histoire
Passion
Récit d’une Route du Rhum entrée dans l’histoire
L’histoire de la victoire de Loïck Peyron et de Banque Populaire VII dans la Route du Rhum 2014 recèle tous les ingrédients d’un roman presque trop parfait pour être vrai. Le contexte : la Route du Rhum, 10ème du nom, mythe parmi les mythes. Les protagonistes : les meilleurs marins du moment, à la barre des machines de tous les superlatifs, Thomas Coville et Sodebo, Francis Joyon et Idec Sport, Yann Guichard et Spindrift 2… Et un appelé de dernière minute suite au forfait d’un autre grand nom,  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
Transat Jacques Vabre et Banque Populaire, la belle histoire
Passion
Transat Jacques Vabre et Banque Populaire, la belle histoire
Fidèle à la Transat Jacques Vabre depuis sa création, en 1993, Banque Populaire a participé à toutes les éditions, sauf celles de 2009, 2013 et 2017, ce qui en fait le Team le plus représenté sur l’épreuve. L’histoire de la course en double et celle du sponsoring voile de Banque Populaire sont donc intimement liées, Thierry Bouvard, responsable du Pôle Sponsoring, s’en fait le témoin. La maturation et la transformation C’est Francis Joyon qui, le premier, a porté les couleurs de Banque  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
La médecine et la course au large
Passion
La médecine et la course au large
Quand ils partent en mer, les marins, en particuliers les solitaires, doivent pouvoir se transformer en médecin ou infirmier. Ils embarquent non seulement une trousse à pharmacie conséquente mais apprennent aussi à recoudre une plaie, poser une attelle, réduire une fracture… et révisent les gestes vitaux en cas d’accident. Dans le milieu de la course au large, il est incontournable. Durant plusieurs décennies, il a été le médecin de la Solitaire du Figaro, accompagnant la flotte des solitaires  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions