News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News

Vendée Globe : « Clarisse a trouvé son équilibre »

Après un début de course difficile en raison des conditions météo et du stress lié au défi d’un premier Vendée Globe, Clarisse Crémer a bien pris ses marques. Heureuse, plus sereine et confiante, la navigatrice de Banque Populaire X enclenche le mode compétition. Pierre-Emmanuel Hérissé, directeur technique, fait le point sur sa course.

Publication :

Dernière modification :

Par :

Clarisse

Au pointage de 15h ce lundi, Clarisse occupait la 16e place, à 949 milles du leader Charlie Dalin. Au large du Brésil, elle est bien positionnée dans le Top 5 des IMOCA à dérives droites et navigue au contact d’autres concurrents, qu’elle compte bien laisser derrière elle.
 

« Dans nos échanges quotidiens, Clarisse est dynamique, positive et a beaucoup d’humour »
Si les premiers jours de Clarisse ont parfois été marqués par la souffrance, les choses ont bien changé depuis, comme l’explique Pierre-Emmanuel Hérissé : « Clarisse a trouvé son équilibre, elle a pris le rythme de la course. Dans nos échanges quotidiens, elle est dynamique, positive et a beaucoup d’humour. Les conditions de navigation sont bonnes. La glisse va bon train, elle semble heureuse en mer. »

 

« Clarisse aborde la troisième semaine en mettant l’accent sur l’aspect compétition »

Conséquence de ce bel équilibre trouvé à bord de Banque Populaire X, Clarisse peut pousser davantage le curseur de la performance. « Clarisse aborde la troisième semaine en mettant l’accent sur l’aspect compétition », confirme Pierre-Emmanuel Hérissé. « Le fait d’avoir passé sans encombre des jalons comme la tempête Thêta et le Pot au Noir lui a donné confiance en ses capacités et celles de son bateau. » 
 

« Banque Populaire X est à 100 % de son potentiel »

En tant que directeur technique, Pierre-Emmanuel peut aussi donner des nouvelles fraîches du bateau. « Tout va bien à bord », assure-t-il. « La première semaine a été agitée avec quelques bobos somme toute normaux. La deuxième semaine, plus calme, a permis de réparer ces petits soucis. Clarisse est à l’écoute de son bateau, elle fait régulièrement le tour du propriétaire en fonction d’une liste de contrôles établie en amont de la course. Banque Populaire X est à 100 % de son potentiel. De bon augure avant d’arriver dans les mers du Sud. »

 

« Définir la trajectoire optimale pour contourner l’anticyclone de Sainte-Hélène »

Stratégiquement, le grand enjeu des jours à venir pour Clarisse est de contourner au mieux l’anticyclone de Sainte-Hélène. « Ce n’est pas simple », constate Pierre-Emmanuel Hérissé. « On voit que les premiers concurrents n’ont pas une trace complètement fluide. Clarisse passe beaucoup d’heures à la table à cartes pour définir la trajectoire optimale, minimiser les manœuvres et donc se ménager. Il est essentiel d’arriver dans les mers du Sud avec un capital physique pas trop altéré. »

 

« En fin de semaine, l’ambiance va radicalement changer… »

« En fin de semaine, l’ambiance va radicalement changer », prévient le directeur technique. « Ce sera la fin du contournement de l’anticyclone et l’approche des mers du Sud. Finis les alizés et la douceur. Place à la chute des températures, l’humidité, le froid, le plafond nuageux plus bas, le vent plus soutenu, la mer forte… Cela signifiera le début des grands surfs et des quelques semaines à passer dans un milieu inhospitalier. » D’après les derniers routages, à prendre avec des pincettes, Clarisse pourrait franchir le cap de Bonne-Espérance aux alentours du 4 décembre. 

-------------

Extrait de la vacation de Clarisse Crémer ce lundi :


« Globalement je sors d’une semaine plus calme, j’ai traversé un Pot au Noir gentil, des alizés sympas, je n’ai pas à me plaindre ! Mais là les vents passent de 12 à 25 nœuds, ce sont des grains d’alizés et donc ce n’est pas toujours évident de savoir quelle voile il faut mettre. J’essaye d’emmagasiner le maximum d’énergie car je ne suis pas sûre d’avoir un autre tronçon aussi calme sur ce Vendée Globe. J’ai été plus rapide qu'Alan (Roura) et Romain (Attanasio), il y a V and B - Mayenne devant avec d’autres bateaux à "dérives droites", donc c’est cool. Après, je suis plus concentrée sur moi et mes trajectoires, si ça me permet d’en doubler certains, tant mieux, mais j’essaye de ne pas trop penser à cela, ce n’est pas ça qui mène mon organisation à bord et ma stratégie. J’ai cassé des petites choses en début de course que j’ai pu réparer la semaine dernière, après il y a toujours à faire. Je vais essayer de trouver un créneau météo plus calme pour affaler ma grand-voile et voir si tout va bien là-haut avant d’attaquer les mers du Sud. »

Retrouvez la vidéo complète ici 👉  https://bit.ly/3nQF1iA 

 

Cliquez sur la cartographie pour suivre Clarisse sur le Vendée Globe 

Map

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux 

Facebook Voile Banque Populaire

Twitter @VoileBanquePop

Instagram 

 

 

À découvrir également