News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
News

Vendée Globe : "Clarisse fait un Vendée Globe magnifique"

Après 71 jours de course, Clarisse Crémer occupe toujours la 12e place du Vendée Globe, en phase avec les objectifs fixés par le team Banque Populaire avant le départ. Actuellement dans les alizés de l’Atlantique sud, elle devrait d’ici trois jours franchir l’équateur et faire son retour dans l’hémisphère nord. Ronan Lucas, directeur du team Banque Populaire, nous détaille les différents enjeux qui attendent Clarisse, avec notamment la traversée du redouté pot au noir.

Publication :

Dernière modification :

Par :

Clarisse Au chaud

 

 

« Des conditions parfaites pour se remettre des affres des mers du Sud »

« Clarisse navigue en ce moment dans un alizé d’est/sud-est. Les conditions sont maniables et agréables, avec 15 à 20 nœuds de vent. Elle est à peu près à la hauteur de la Salvador de Bahia. Il fait beau, il fait chaud, c’est parfait pour se remettre des affres des mers du Sud. Clarisse va bien, elle arrive à se reposer et elle a bon moral. »

 

« L’équateur dans trois jours »
« D’après nos routages, nous voyons Clarisse franchir l’équateur et donc faire son retour dans l’hémisphère nord dans trois jours, le jeudi 21 janvier. Elle devra ensuite négocier le pot au noir qui pour le moment s’annonce très correct et pas trop difficile à traverser. Mais il faut toujours se méfier de cette zone, on la voit souvent déjouer toutes les prédictions. »


« Les réparations effectuées par Clarisse sur le J2 semblent tenir »

« Clarisse vérifie son bateau très régulièrement. Une telle machine après 80 % d’un tour du monde présente forcément des traces d’usure à droite à gauche. Il faut être vigilant pour éviter des gros problèmes. Il reste encore beaucoup de chemin à parcourir donc il faut faire attention au matériel. Les réparations effectuées par Clarisse sur le J2 semblent tenir. Nous espérons que ce sera le cas jusqu’à l’arrivée. Quand bien même cette voile deviendrait inutilisable, ce ne serait nullement rédhibitoire pour terminer le Vendée Globe. Le bateau perdrait en performance dans certaines conditions mais pas tant que ça. Nous avons fait en sorte que les plages d’utilisation des différentes voiles d’avant se superposent car nous savons qu’il est courant de perdre une voile à l’échelle d’un tour du monde. »
 

« Clarisse échangerait bien un peu de nourriture contre des milles gagnés ! »

« Nous avions prévu 90 jours d’avitaillement. Clarisse a plutôt tendance à manger comme un moineau donc elle est très large niveau nourriture. Ce n’est apparemment pas le cas de certains de ses concurrents. Clarisse échangerait bien un peu de nourriture contre des milles gagnés ! Sauf défaillances techniques de ses camarades, il y a peu de chance qu’elle arrive à recoller aux bateaux de devant. Il faut maintenant qu’elle s’attache à finir sa course dans de bonnes conditions, sans pression. Elle fait un Vendée Globe magnifique, c’est pourtant une édition très compliquée au niveau de la météo. Nous croisons les doigts pour qu’elle continue jusqu’au bout son beau parcours. »

 

 

Cliquez sur la cartographie pour suivre Clarisse sur le Vendée Globe 

Map

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux 

Facebook Voile Banque Populaire

Twitter @VoileBanquePop

Instagram  

À découvrir également