News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
Passions

Le Kitefoil, nouveau support Olympique

Avec la démocratisation des foils, ces appendices porteurs permettant de « décoller » sur l’eau, les pratiques nautiques prennent une autre dimension, et le kitesurf ne fait pas exception. Offrant de nouvelles sensations, le kitefoil connaît une impressionnante expansion. À tel point que la discipline sera pour la première au programme des Jeux Olympiques, en 2024 à Paris, pour les hommes et pour les femmes. La promesse de régates très spectaculaires !

Publication :

Banque Populaire @VoileBanquePop

Par :

Kitefoil

 

Le foil, une révolution dans la discipline

Les passionnés de kitesurf sont de plus en plus nombreux à opter pour la pratique du foil, sur les spots français et internationaux. Beaucoup ne font même plus que ça, grisés par les sensations de vol offertes par le support. Grâce au foil, sorte de « tapis volant », la planche s'élève et les compteurs s'affolent. Le kitefoil ouvre de nouvelles perspectives car il offre une plage d’utilisation beaucoup plus large, notamment dans le vent faible. Avec un foil, les freins hydrodynamiques deviennent beaucoup moins importants, les frictions diminuent, et on peut décoller à partir de 7-8 nœuds de vent, voire moins avec des ailes adaptées. De quoi aisément doubler son nombre de sessions annuelles par rapport à une planche classique ! Avec des angles de navigation différents, qui se rapprochent de ceux d’un voilier, le kitefoil permet également d’arpenter les plans d’eau aisément et de partir pour de belles virées, en totale liberté. La démocratisation du kitefoil est actée. Les tarifs, longtemps prohibitifs, deviennent beaucoup plus attractifs.
 

Une discipline olympique à partir de 2024
Le succès du kitefoil auprès des amateurs et des compétiteurs n’a pas échappé à la fédération mondiale de voile (World Sailing), désireuse de moderniser les épreuves olympiques. World Sailing a ainsi proposé au Comité International Olympique (CIO) d’intégrer la discipline à partir des JO de Paris en 2024, dont les épreuves de voile se disputeront à Marseille. Le kitefoil sera au programme pour les femmes et pour les hommes. Un beau spectacle en perspective car les régates sont toujours impressionnantes sur ces petits engins volants lancés à pleine vitesse. Les phases de départ, particulièrement tendues et accrochées, offrent de jolis moments d’adrénaline aux compétiteurs.

 

Des Français au top niveau et des vraies chances de médailles

L’arrivée du kitefoil comme support olympique est une très bonne nouvelle pour les athlètes français, qui font partie des tous meilleurs spécialistes internationaux de la discipline et auront à cœur de briller à domicile en 2024. Chez les hommes, on peut citer Nicolas Parlier, Axel Mazella (soutenu par Banque Populaire Méditerranée), Théo de Ramecourt et Benoît Gomez – liste non exhaustive. Chez les femmes, Alexia Fancelli, Anaïs Mai Desjardins (soutenue par Banque Populaire Nord) et Poema Newland sont de brillantes compétitrices. Parmi ces noms, on trouve peut-être de futurs médaillés aux Jeux Olympiques de Paris… Pionniers dans le très haut niveau en kitefoil, les Français disposent d’une légère avance sur les autres nations, mais il va falloir se battre pour la conserver jusqu’à 2024.

 

Kitefoiler

 

Albums

Équipe de France de Voile
Équipe de France de Voile

Découvrez les athlètes de l'équipe de France de Voile 2021 !

En savoir plus
Plus d'albums

À découvrir également

Le récit du Vendée Globe d'Armel Le Cléac'h
Passion
Le récit du Vendée Globe d'Armel Le Cléac'h
Le compte à rebours est désormais lancé, et le bateau parfaitement prêt. Armel Le Cléac’h prépare seul son « package » contenant ses effets personnels et vêtements de mer... Cartésien de nature, méticuleux, consciencieux, fort de l’expérience de deux tours du monde, le marin sait combien les petits détails vestimentaires peuvent faire la différence dans un sens comme dans l’autre. Le bateau, cette fois en configuration « tour du monde », met le cap sur les Sables d’Olonne. 15  [...]
21 septembre 2021 21/09/2021
Plus de passions
40 50
Passion
Quarantièmes rugissants et cinquantièmes hurlants
Ce sont des contrées aussi magnifiques et fascinantes que mystiques et terrifiantes. Dans les mers du Sud (océans Indien et Pacifique), les marins du Vendée Globe naviguent dans les « quarantièmes rugissants » puis dans les « cinquantièmes hurlants ». Les conditions de vent et de mer y sont très rudes, le froid glacial, la solitude extrême. Pour éviter au maximum le risque de croiser des icebergs, la direction de course du Vendée Globe a mis en place une Zone d’Exclusion Antarctique (ZEA). Explications.  [...]
21 septembre 2021 21/09/2021
Plus de passions
Kitefoil
Passion
Le Kitefoil, nouveau support Olympique
Avec la démocratisation des foils, ces appendices porteurs permettant de « décoller » sur l’eau, les pratiques nautiques prennent une autre dimension, et le kitesurf ne fait pas exception. Offrant de nouvelles sensations, le kitefoil connaît une impressionnante expansion. À tel point que la discipline sera pour la première au programme des Jeux Olympiques, en 2024 à Paris, pour les hommes et pour les femmes. La promesse de régates très spectaculaires !  [...]
23 septembre 2021 23/09/2021
Plus de passions