News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
Passions

Le lapin, terreur des marins

Durant le week-end de Pâques, le lapin est souvent le bienvenu dans les foyers car il apporte les œufs et autres friandises en chocolat ! Dans le monde maritime, il est plutôt synonyme de mauvais œil ! Coup de projecteur sur un gentil petit animal aux longues oreilles fort détesté des marins.

Publication :

Banque Populaire @VoileBanquePop

Par :

Lapin

Le Chanvre

Au Moyen Age, en Europe, l’utilisation du chanvre était stratégique puisque ses fibres servaient à fabriquer les voiles et des cordages solides pour les bateaux. Plante facile à cultiver, le chanvre est une matière très utilisée par les armateurs de l’époque. Les cordages de chanvre servaient à arrimer les mâts et saisir les cargaisons. L’étoupe noire (ou goudronnée) – faite de chanvre également - servait à garnir les interstices des coques des navires afin de les rendre étanche (calfater).

Passager glouton

Lors des grandes explorations du XVe siècles, les marins emportaient avec eux beaucoup de vivres pour les longues traversées, dont des animaux vivants qu’ils mangeaient au fur et à mesure. Parmi ces animaux figuraient des porcs, de la volaille et – vous l’aurez deviné – des lapins. Or, ce petit lagomorphe raffole du chanvre. La légende raconte que les lapins embarqués s’échappaient de leurs cages et rongeaient les cordages et l’étoupe provoquant indirectement les naufrages des navires.

Interdit de citer

 C’est ainsi qu’au fil du temps, le mot « lapin » a été petit à petit proscrit du vocabulaire des marins. Jamais nommé, mais toujours désigné par périphrases, on parle à demi-mot d’« animal aux longues oreilles », de « cousin du lièvre », de « zébro », de « pollop », de « coureur cycliste » ou encore de « langoustine des prés ». 

 

Image retirée.

 

Dans la culture populaire

Aujourd’hui encore, la superstition autour de cet animal est forte dans l’univers maritime. Si bien que même la culture populaire s’empare parfois de la légendaire histoire des lapins et du chanvre. Par l’exemple l’épisode 21 du dessin animé « La Famille Pirate » traite d’une invasion d’animaux dont on ne peut prononcer le nom sur l’île des pirates ou encore Renaud qui termine sa chanson « Dès que le vent soufflera » par « Je me n'en allerons (de lapin) » en pied de nez à la superstition. Si beaucoup de marins avaient adoré la chanson à sa sortie, la navigatrice Florence Arthaud avait mis du vernis à ongles sur la bande de la cassette, pile au moment où le chanteur dit "lapin" pour éviter d’entendre le mot maudit !

Clarisse, quant a elle, s’en amuse. Elle a embarqué son lapin en peluche fétiche lors du dernier Vendée Globe sans dire mot au Team pour ne pas créer de peurs… Au regard de son tour du monde réussi, on peut dire qu’elle a surmonté la légende !

 

Très bon week-end de Pâques et régalez-vous d’animaux aux longues oreilles en chocolat !

 

 

 

À découvrir également

Quand France renaît de ses cendres…
Passion
Quand France renaît de ses cendres…
Premier bateau ayant défendu les couleurs de la France sur la Coupe de l’America sous les commandes du Baron Bich, le 12m JI* France aurait pu finir son existence oublié sur un ber de l’Ecole Navale de Lanvéoc (Finistère). C’était sans compter sur quelques passionnés qui, en 2010, décidèrent de lui offrir une seconde vie et de restaurer ce plan Mauric qui, depuis, déploie ses ailes sur les régates classiques en Atlantique. 43 ans après, il n’avait pas pris une ride ! Lorsqu’a été remis  [...]
21 juin 2018 21/06/2018
Plus de passions
The Transat... là où tout a commencé
Passion
The Transat... là où tout a commencé
Dès 1960, cette course a accompagné la saga de la plaisance et marqué les grands débuts des transatlantiques en solitaire. Se disputant à l’origine entre Plymouth, en Angleterre, et New York, puis vers Newport et Boston, elle a révélé d’immenses marins : Francis Chichester, Eric Tabarly, Phil Weld, Alain Colas, Philippe Poupon, Loïck Peyron… Elle a beaucoup changé d’appellation au fil des éditions et s’est même arrêtée un temps, avant de repartir de plus belle cette année, cinquante-six ans  [...]
21 juin 2018 21/06/2018
Plus de passions
Pen Duick II dans la Transat Anglaise : 1964 et 2016
Passion
Pen Duick II dans la Transat Anglaise : 1964 et 2016
En inscrivant son nom au panthéon de la Transat anglaise, Eric Tabarly a inspiré durant des décennies toute une génération de marins. Sa victoire sans partage fut pour la plaisance encore balbutiante un formidable accélérateur ouvrant sa pratique au plus grand nombre. Eric s’est engagé à la dure, dormant l’hiver la fenêtre ouverte à l’Ecole Navale, pour s’entrainer à résister au froid et à l’humidité En ce 23 mai 1964, des milliers de britanniques se sont massés sur le Hoe,  [...]
21 juin 2018 21/06/2018
Plus de passions