News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
Passions

Point Nemo

On appelle communément « point Nemo » le lieu du globe le plus éloigné et le plus isolé, perdu au milieu de l’immense l’océan Pacifique. Pour trouver un morceau de terre émergée, il faut parcourir plus de 2 500 kilomètres. Finalement, la forme de vie humaine la plus proche est la Station Spatiale Internationale (ISS). Les concurrents du Vendée Globe s’approchent donc d’une zone extrêmement reculée.

Publication :

Dernière modification :

Banque Populaire @VoileBanquePop

Par :

Point Nemo

« Point Nemo » : Un terme inspiré de Jules Verne

En latin le mot « nemo » signifie « personne ». L’écrivain Jules Verne s’était inspiré de ce terme pour créer le Capitaine Nemo, protagoniste principal de l’ouvrage Vingt mille lieues sous les mers, à bord du Nautilus. Egalement nommé « Pôle maritime d’inaccessibilité », le point Nemo a été calculé et mis en avant par l’ingénieur croato-canadien Hrvoje Lukatela, en 1992. Cette zone imaginaire, où il n’y a strictement rien à voir hormis l’immensité bleue, est située par 48° 52,6’  Sud et 123° 23,6’ Ouest.

 

Les humains les plus proches sont… les astronautes de l’ISS !

Pour trouver les morceaux de terre les plus « proches », ou plus exactement les moins éloignés, il faut parcourir plus de 2 500 km. Il s’agit de l’île Ducie (un atoll inhabité qui fait partie des îles Pitcairn), de Motu Nui (un îlot de la pointe sud-ouest de l’île de Pâques) et de l’île Maher (au large de l’Antarctique). Finalement, la présence humaine la plus proche du « Point Nemo » est la Station Spatiale Internationale (ISS), qui orbite entre 330 et 420 kilomètres de la surface de la Terre.

 

Un passage symbolique et redouté des marins

Au fil du temps, le point Nemo est devenu l’un des passages symboliques des tours du monde à la voile comme le Vendée Globe. Le lieu est à la fois fascinant et redouté. Outre le fait que la météo est souvent mauvaise, l’isolement est à son comble et les marins savent qu’il faut à tout prix éviter de subir des avaries, car les secours mettraient beaucoup de temps à intervenir. Lors du Vendée Globe 2016-2017, le navigateur Paul Meilhat avait dû abandonner non loin du Point Nemo, en raison de problèmes de vérin de quille. Son bateau était heureusement toujours en état de naviguer, mais en mode dégradé. Il lui avait fallu huit jours pour rejoindre Tahiti et retrouver la terre ferme.    

 

News

Clarisse Crémer
Vendée Globe : Clarisse, cap-hornière : « c’est très...

Après avoir dû affronter des conditions dantesques, Clarisse a franchi le 3e (et dernier !) cap du Vendée Globe ce mardi à 22h18 (UTC), 23h18 heure française. Alors qu’elle débute sa remontée de l’Atlantique, Clarisse (12e) revient pour nous sur ces derniers jours harassants et évoque ses sensations du moment.

En savoir plus
Plus de news

À découvrir également