News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
Passions

Saint-Malo : de la cité corsaire à la Route du Rhum

Édifiée entre le XVII ème et le XVIII ème siècle, Saint-Malo, « ville historique » de Bretagne, a de tout temps été tournée vers la mer. Terre de navigateurs, nombre de grands explorateurs, de capitaines cap-horniers, de corsaires ou de marins-pêcheurs y sont nés, sont partis de la cité corsaire. Tous les quatre ans depuis 1978, fin octobre début novembre, Saint-Malo vibre au rythme du Rhum.

Publication :

Dernière modification :

Banque Populaire @VoileBanquePop

Par :

Saint-Malo : de la cité corsaire à la Route du Rhum

 

La cité corsaire et ses fameux remparts sont étroitement associés à l’histoire de la Route du Rhum. Il n’y a pas meilleur point de vue que cet édifice (1,7 kilomètre), classé Monument Historique, qui ceinture la « vieille ville », pour contempler les bateaux engagés dans la Route du Rhum. Cette année, pour les 40 ans de la plus belle des transats, un quai « Route du Rhum » avec de grandes plaques de bronze de 80 centimètres par 80, et les empreintes de tous les vainqueurs - Mike Birch, Marc Pajot, Philippe Poupon, Florence Arthaud, Laurent Bourgnon, Michel Desjoyeaux, Lionel Lemonchois, Franck Cammas et Loïck Peyron – a été récemment inauguré au cœur du village de la course et face au bassin abritant les Class40.

Cartier, Surcouf et Chateaubriand

Outre, ce quai dans l’esprit du Walk of Fame, la promenade des célébrités à Hollywood, arpenter les remparts entre les Portes Saint-Thomas et Saint-Vincent, permet de découvrir les statues en bronze de Jacques Cartier et Robert Surcouf, deux navigateurs Malouins aussi célèbres que l’écrivain François-René de Chateaubriand, inhumé sur le Grand Bé, petite île en plein cœur de la baie Saint-Malo. Difficile de pas tomber sous le charme du Fort National, construit en 1689 en granit des îles Chausey pour protéger la cité corsaire des attaques de pirates.

Magiques écluses

Dominé par les fortifications ceinturant intra-muros, le bassin Vauban est le « cœur historique » des semaines d’avant départs de Route du Rhum depuis 1978. Souvent tard dans la nuit, des préparateurs s’affairent à bord… Ceux qui ont terminé la journée, se retrouvent souvent, dans des lieux emblématiques où l’on est sûr de croiser des skippeurs et d’anciens vainqueurs. Les 123 concurrents, eux sont répartis dans plusieurs bassins, de l’écluse du Naye et le quai Éric Tabarly pour les Ultimes, jusqu’au bassin Duguay-Trouin pour les monocoques Imoca. La présentation au public des skippers tous les quatre ans, est forcément emprunte d’émotion, et la sortie des bateaux dans le Sas (les écluses) dès la veille du départ (Rhum monos et multis, Multi50 et Ultimes) puis le jour du départ au cœur de la nuit (Imoca et Class40) fait partie de la légende de Saint-Malo… avant de se rendre à la Pointe du Grouin ou alors au cap Fréhel, pour voir partir vers le large les marins.

Crédit photos :  Alexis Courcoux #RDR2018

 

À découvrir également

10 questions sur les tours du monde en compétition
Passion
10 questions sur les tours du monde en compétition
1 – De quels tours du monde s’agit-il ? Trois événements ont marqué la course au large entre novembre 2016 et janvier 2017. Le plus médiatisé est le Vendée Globe, dont la ligne de départ et d’arrivée est située aux Sables d’Olonne, et qui vient de connaître sa 8e édition. Il s’agit d’un tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance à bord de monocoques de 18,28 mètres. Un autre monument de la course au large à la française est le  [...]
21 juin 2018 21/06/2018
Plus de passions