News

Passion

Portraits

Coups de cœur

Photos

Albums

Videos

Chaines

Lexique

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche,
Essayez à nouveau
Portraits

Florent Vilboux Responsable Accastillage / Composite

Publication :

Dernière modification :

Banque Populaire @VoileBanquePop

Par :

Florent Vilboux

Né le 18 mai 1985 à Brest (Finistère)
Réside à Lorient (Morbihan)
Date d’entrée dans le Team Banque Populaire : avril 2010

 

Originaire de Douarnenez, Florent Vilboux a toujours baigné dans l’univers maritime, et s’il a beaucoup navigué (Optimist, 420, habitable…), c’est vers la technique qu’il s’est tourné dès l’adolescence : « Plutôt que de suivre une formation générale, j’ai préféré m’orienter vers des études dans les matériaux composites, parce que je savais que cela pouvait m’ouvrir les portes d’une profession liée au bateau. » Bac professionnel en poche, il débute une formation de préparateur aux Sables d’Olonne, où il croise la route de Jean Le Cam, sur le point de participer à son premier Vendée Globe, qui lui met le pied à l’étrier en l’engageant. Suivent un premier passage chez Banque Populaire pour la fin de la construction du Maxi Banque Populaire V, des collaborations avec Mer Agitée et Sodebo, avant le retour chez Banque Populaire en avril 2010.

Fabriquer des pièces en composite me passionne. J’ai passé quasiment six mois sur la construction de Banque Populaire VIII, on a fait beaucoup de pièces, j’ai adoré.

Florent Vilboux, Responsable Accastillage et Composite


Son rôle ? Responsable de l’accastillage sur les bateaux du Team et spécialiste du composite, son domaine de prédilection. « Fabriquer des pièces en composite me passionne. J’ai passé quasiment six mois sur la construction de Banque Populaire VIII, on a fait beaucoup de pièces, j’ai adoré. » Tout comme il adore continuer à naviguer, sur les bateaux Banque Populaire – « Je fais pas mal de convoyages, c’est aussi pour cela que j’ai choisi ce métier » - mais aussi, pour lui, en Caravelle - il a remporté le National en 2015 avec ses deux frères. Bricoleur dans l’âme (« J’ai retapé mon appartement et je fabrique des meubles »), Florent s’est aussi pris de passion pour certains sports de plein air, au point de se mettre avec assiduité à la course à pied et au vélo. « Mes objectifs : faire le Trail du Tour de Belle-Ile (83 km) avec Yann (Courtois) et l’Etape du Tour à vélo avec Ronan (Lucas). » Chiche ?

 

Florent Vilboux, Responsable Accastillage / Composite

« Florent est très prometteur, c’est un très bon navigant, avec lequel nous avons déjà traversé l’Atlantique plusieurs fois. Je dirais que c’est le Pierre-Yves Moreau 2.0 ! Il a de nombreuses compétences, il est jeune et très sportif. Je suis sûr qu’il ira très loin, il a la tête bien faite, la compétition en lui, il est vraiment très doué. »

 

 

Crédits photos :

A. Pilpré/BPCE
​Y. Zedda/BPCE

À découvrir également

Un kit foils pour faire voler votre « bon vieux » Laser
Passion
Un kit foils pour faire voler votre « bon vieux » Laser
A 45 ans, le dériveur solitaire le plus célèbre au monde s’offre une seconde jeunesse grâce au Glide Free Foils, un kit d’appendices à foils compatible sur tous les Laser, en lieu et place de la dérive et du safran classiques. Imaginé et développé par l’Australien Peter Stephinson, le concept permet de découvrir de nouvelles sensations sans effectuer la moindre modification ou adaptation sur la coque de votre Laser. Destiné aux amateurs éclairés, le Laser à foils permet de décoller à partir  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
Élevé à la beauté de la baie de Morlaix !
Passion
Élevé à la beauté de la baie de Morlaix !
Quand on lui parle de ce coin de Bretagne Nord, entre la pointe des Jacobins devant l’île de Batz et la pointe de Primel qui ferme à l’Est la baie de Morlaix, Armel Le Cléac’h a des étoiles dans les yeux. Car, c’est ici que sa passion est née. Sur le bateau de son père Jean-Gabriel (un Melody, voilier de 10 mètres construit dans les années 80 chez Jeanneau), il a sillonné les cailloux, les plages, abordé l’île de Batz comme un pirate... bref, découvert que la mer serait sa destinée. Coureur  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions
Maewan : un voyage extrême de quatre années
Passion
Maewan : un voyage extrême de quatre années
Maewan est une aventure à la fois unique et extraordinaire. Baptisée du nom du bateau, elle embarque des marins et des montagnards très expérimentés qui ont décidé d’explorer des mers et des terres peu connues, à bord d’un solide croiseur de 11 mètres. L’objectif : naviguer loin, réaliser des premières, découvrir les régions polaires… Cet incroyable périple de 66 000 kilomètres (35 600 milles marins) - soit bien plus que la distance d’un tour du monde (24 000 milles, 44 500 kms) -  [...]
21 juin 2018 21/06/18
Plus de passions